En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Linux exploite encore mal les architectures SMP

Sur le plan de l'évolutivité, la situation de Linux est quelque peu paradoxale. cIl ne tire pas bien parti des systèmes multiprocesseurs symétriques (SMP). cIl a, en revanche, montré sa capacité à gérer des grappes de serveurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire