En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'introduction volontaire de virus informatique pénalement sanctionnée

L'introduction volontaire de virus informatique pénalement sanctionnée
 

Les pollueurs de l'Internet, créateurs ou diffuseurs de virus informatiques, risquent désormais des peines d'emprisonnement ferme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • CHAUVET
    CHAUVET     

    d'accord avec vous. La peine de mort n'a jamais fait baisser la criminalité. C'est la stricte application des lois qui fait baisser la criminalité. Egalement la responsabilité des actes des citoyens en sachant que dans une démocratie les citoyens ont des droits et des devoirs.

  • Marie ANGE
    Marie ANGE     

    Parie me faire operer et apres complications, revenue chez moi trois mois apres, ma bal contenait 660 messages dont seulement 6 non virussés et tous ceux la, ecrits en anglais!!!!!

    alors, bien contente de savoir qu'une loi a ete créée pour ça!

  • jacky_
    jacky_     

    non ce n'est pas intentionnel dans ce cas là...

  • garfield_
    garfield_     

    Essaie de faire des dépannages informatique. le 80% des pannes sont due aux virus, quel argent et quel temps perdu.

  • punk mouse
    punk mouse     

    Je ne suis pas d'accord. Si on réintroduit la peine de mort il y aura toutes sortes d'abus, et c'est pas la peine de mort qui empêchera aux individus de faire ce qui leur chante.

  • toutpeps
    toutpeps     

    Dans le cas des virus informatiques reprenant les adresses des carnets utilisateurs outlook ou autres afin de propager les virus en utilisant mon adresse.Puis je être considéré comme propagateur du virus?

  • garfield_
    garfield_     

    il faut réintroduire la peine de mort.

Votre réponse
Postez un commentaire