En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'infidélité, c'est rentable

Hervé Cabibbo, rédacteur en chef
 
Hervé Cabibbo, rédacteur en chef - Hervé Cabibbo, rédacteur en chef

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • pauvrepetit
    pauvrepetit     

    Y'en a qui ne sont jamais content ... moi j'ai pas ceci, cela et pourtant je paie comme les autres ! Il faut dire également que le tarif forfait internet triple play est plus difficilement rentable en zone faiblement dense, donc vous avez moins de services, certes, mais sur une ligne qui coute plus cher à entretenir ! Donc cela revient au même qu'une ligne avec un entretient moins cher (car 300m de câble en centre ville) pour plus de services. il ne faut pas simplement voir le bout de son nez !

    Après il faut arrêter de se plaindre en permanence, quand on habite dans une zone de campagne, on a pas l'autoroute, le TGV ou l'internet haut débit, c'est comme ça ! cela s'appelle l'aménagement du territoire.

  • tichlo
    tichlo     

    ....lI existe une grande injustice quant aux services rendus pour un même tarif quel que soit le FAI, même avec les "gros": pour 1méga ,non éligibles à la télé nous payons la même somme que ceux qui ont 8 mégas et la télé: normal? De plus il est inutile d'espérer plus, on nous l'a promis...Et c'est pareil pour toutes les nouvelles technologies: la visio, SFR nous avait promis 99% du territoire: nous voyageons pas mal en France, depuis 2 ans que nous sommes abonnés nous n'avons jamais pu avoir nos petits-enfants en visio, quand on aurait pu c'était pas l'heure, et combien de fois sommes nous restés sans contact du tout! Pour la télé il faut une hyperparabole, c'est pour tout pareil: dans nos campagne, trop éloignés du "cental", on a droit à peu ou rien. Qu'en sera-t-il quand on supprimera les cathodiques?Les hautes instances n'aiment pas que les campagnes se vident mais ne font rien pour ceux qui veulent et aiment y être! Et leur soutirent autant d'impôts qu'aux autres car pour ça, il y a toujours une bonne raison à invoquer! Nous sommes des vaches à lait qui ne mangeons pas de la luzerne tous les jours...
    Pardon d'être un peu hors sujet mais dans l' élan...e

  • john030
    john030     

    Merci de me conforter dans mon avis...tout est affaire de fric uniquement, et vous semblez ne pas comprendre la situation des "oubliés".
    Vous semblez content de votre sort, moi pas !
    Je ne vais pas présenter un tableau de comparaison alors que je dis que tout est faussé, j'attends l'adsl chez moi depuis sa création...et je suis prêt à le payer, seulement il y a des instances qui semblent imposer à France Telecom de privilégier ceux qui sont déjà les mieux équipés et d'ignorer ceux qui n'ont même pas du 512k.
    Ce n'est pas avec des instances comme « l'Autorité de la concurrence » que l'on va réduire la France à 2 vitesses et le nombre de français qui attendent le haut débit depuis le début du siècle, comme vous dites une décennie, déjà?pour moi c'est une attente très longue et avec les décisions prises aujourd'hui,ça ne semble pour bientôt. Faites un retour en arrière, imaginez vous sans Adsl depuis 10 ans. Seriez vous satisfait de votre condition aujourd'hui, raisonneriez vous comme vous le faites ?
    Si vous n'avez pas compris notre situation, je ne peux rien ajouter
    Retourner à vos tableaux du G20

  • 01PasNet
    01PasNet     

    Ouah la rengaine a 2 balles ! On nous a fait la meme lorsque Bouygues est arrive sur le marche du mobile....

    ok, allez Free, pas de problemes, mais avec votre connaissance du secteur, vous n'auriez pas l'impression que finalement des prix mobiles eleves compensent des acces internet pas chers, car les operateurs sont les memes et leurs comptes sont consolides ???
    Merci de nous preparer un beau tableau presentant les couts du triple play + 1 forfait mobile 3h/mois + sms illimites dans tous les pays du G20, apres on parle. Vous devriez travailler plus pour gagner plus...

    Alors qu'on vient de clore la 1ere decennie du millenaire, rappelez vous ou on etait il y a 10 ans, et la revolution des telecoms qui a irremediablement change votre quotidien. Essayez d'imaginer votre vie sans mobile ni mail. Franchement, qu'ils s'appellent France Telecom, Telefonica, AT&T, Deutch Telekom... chapeau et merci !
    SFR, Bouygues et Free, et les autres ont egalement pleinement joue leur role de challenger, et pourvu que ca dure, mais votre article n'est journalistiquement vraiment pas serieux ("m'en fout de leur offre, j'irais quand meme juste parce que c'est Free") Ca laisse augurer de votre methodologie lorsque vous presentez des comparatifs...
    Apres, y'aura toujours les pro-renault et les pro-peugeot, les pour ou contre Domenech, les PS3 ou XBOX...etc... mais de grace, gardez vos avis pour les discussions de comptoir. La vraie vie, c'est "qui a combien de clients ?" et "Quels sont les resultats financiers ?"

  • john030
    john030     

    Réponse à l'édito de Mr Hervé Cabbibo

    L'infidélité n'est pas rentable pour tout le monde?de penser le contraire est une vue simpliste des réalités qui sont vécues pour une certaine population défavorisée qu'on a tendance à oublier, voire ignorer?
    La guerre des prix n'est valable que pour ceux qui ont déjà toute facilité à accéder au haut débit et à toutes les commodités qui en découlent (rapidité, téléphone illimité, tv, téléchargement, réseaux locaux?).
    En effet, ce n'est pas Free qui va contribuer à réduire la fracture numérique qui est malheureusement toujours présente, bien présente pour un bon nombre de communes.
    Les « intermédiaires » comme Free ne font que racheter du trafic aux « gros » selon votre expression. Ils ne contribuent pas aux investissements énormes à consacrer aux réseaux et aux équipements numériques, ou bien très peu (quelques antennes pour certains). Ces « petits » sont là pour l'argent des clients raccordés (ou raccordables) au haut débit!
    On laisse donc les « gros » payer les infrastructures puis les « petits opérateurs » négocient les prix auprès d'eux avec la bénédiction de l'ARCEP et obtiennent ainsi, à grands renforts de publicité et de racolage, (car les pratiques commerciales pratiquées ne sont pas toujours très légales) des clients contents de payer moins chers.
    Tout va bien jusqu'au jour où un problème surgit?essayez d'avoir un interlocuteur en cas de pannes ou simplement demandez à rencontrer un vrai commercial en face à face pour régler votre problème de facturation à tort?non tout se passe par téléphone, j'attends encore des courriers de confirmation (j'ai connu ça)?
    Les « gros » pourraient avoir des prix si l'ARCEP leur permettait?seulement ce n'est pas le cas !
    Imaginez France Telecom (SFR?) faire, à ses propres clients, les prix qu'on lui oblige à faire aux « petits »?il y aurait plus de clients, plus d'investissements?et le nombre de « zones d'ombres » réduit à zéro ! Fini le modem sur ligne téléphonique qui trafique à 30 k quand tout va bien !
    Arrêtons de rêver et retournons au chacun pour soi !
    Retournons à notre os,?à défaut de Backbone

    Dernières minutes : Et pour finir?ce qui retire toutes les chances aux défavorisés?ça sort aujourd'hui?lamentable vive l'Arcep ! :
    Quand est ce que MH fait un article sur la couverture nationale Adsl ?



    France Télécom interdit d'améliorer ses débits ADSL
    Evolution du réseau
    Lundi 11 Janvier 2010

    Le projet de France Télécom visant à améliorer le débit ADSL de 3.8 millions de foyers français a été mis à mal par le veto émis par l'Autorité de la concurrence. Celle-ci, craignant en effet que le projet ne se fasse au détriment de la fibre et de la concurrence, s'est clairement opposée à l'augmentation des débits des lignes ADSL à présent limitées au 512kbits/s.

    Dans un avis daté du 22 décembre dernier, l'Autorité expliquait que "les projets de montée en débit [...] doivent être réservés à des situations exceptionnelles".
    L'Autorité de la concurrence espère, en agissant ainsi, que France Télécom se concentre exclusivement sur le déploiement de la fibre plutôt que de développer son réseau ADSL dans les zones peu denses.

    De plus, dans l'optique d'améliorer le débit sur son réseau cuivre, France Télécom proposait de construire de nouveaux centraux téléphoniques plus proche des abonnés afin de réduire la perte de débit due à la distance. Si les autres FAI ne décident pas d'investir pour équiper ces nouveaux centres, leurs abonnés perdraient le bénéfice du dégroupage et cette situation tournerait à l'avantage de France Télécom qui aurait alors la main mise totale sur les 3.8 millions de foyers concernés.

    L'Autorité de la concurrence considère que "le recul du dégroupage constituerait donc une régression à la fois dans l'intensité concurrentielle et dans la capacité des acteurs à innover".

    Source : Le Journal du Net.
    http://www.zoneadsl.com/actualites-adsl/france-telecom-interdit-d-ameliorer-ses-debits-adsl-955.html

  • john030
    john030     

    Réponse à l'édito de Mr Hervé Cabbibo

    L'infidélité n'est pas rentable pour tout le monde?de penser le contraire est une vue simpliste des réalités qui sont vécues pour une certaine population défavorisée qu'on a tendance à oublier, voire ignorer?
    La guerre des prix n'est valable que pour ceux qui ont déjà toute facilité à accéder au haut débit et à toutes les commodités qui en découlent (rapidité, téléphone illimité, tv, téléchargement, réseaux locaux?).
    En effet, ce n'est pas Free qui va contribuer à réduire la fracture numérique qui est malheureusement toujours présente, bien présente pour un bon nombre de communes.
    Les « intermédiaires » comme Free ne font que racheter du trafic aux « gros » selon votre expression. Ils ne contribuent pas aux investissements énormes à consacrer aux réseaux et aux équipements numériques, ou bien très peu (quelques antennes pour certains). Ces « petits » sont là pour l'argent des clients raccordés (ou raccordables) au haut débit!
    On laisse donc les « gros » payer les infrastructures puis les « petits opérateurs » négocient les prix auprès d'eux avec la bénédiction de l'ARCEP et obtiennent ainsi, à grands renforts de publicité et de racolage, (car les pratiques commerciales pratiquées ne sont pas toujours très légales) des clients contents de payer moins chers.
    Tout va bien jusqu'au jour où un problème surgit?essayez d'avoir un interlocuteur en cas de pannes ou simplement demandez à rencontrer un vrai commercial en face à face pour régler votre problème de facturation à tort?non tout se passe par téléphone, j'attends encore des courriers de confirmation (j'ai connu ça)?
    Les « gros » pourraient avoir des prix si l'ARCEP leur permettait?seulement ce n'est pas le cas !
    Imaginez France Telecom (SFR?) faire, à ses propres clients, les prix qu'on lui oblige à faire aux « petits »?il y aurait plus de clients, plus d'investissements?et le nombre de « zones d'ombres » réduit à zéro ! Fini le modem sur ligne téléphonique qui trafique à 30 k quand tout va bien !
    Arrêtons de rêver et retournons au chacun pour soi !
    Retournons à notre os,?à défaut de Backbone

    Dernières minutes : Et pour finir?ce qui retire toutes les chances aux défavorisés?ça sort aujourd'hui?lamentable vive l'Arcep ! :
    Quand est ce que MH fait un article sur la couverture nationale Adsl ?



    France Télécom interdit d'améliorer ses débits ADSL
    *

    Source : Le Journal du Net.
    http://www.zoneadsl.com/actualites-adsl/france-telecom-interdit-d-ameliorer-ses-debits-adsl-955.html

    [color=#ff0000]*Les copier coller ne sont pas autorisés[/color]

  • balnax
    balnax     

    et vive le marché libre qui profitera à nos portes-monnaie:)

Votre réponse
Postez un commentaire