En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'industrie du disque va-t-elle saboter votre ordinateur ?

Selon le New York Times, certaines maisons de disque financeraient le développement de programmes destinés à saboter l'ordinateur et la connexion réseau des internautes qui téléchargent illégalement de la musique en ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

57 opinions
  • patrice_
    patrice_     

    je suis etonne que personne de parle des disquaires 10 fois - en lespace de 5 ans, je suis disquaire et pour ne pas fermer jai ete oblige de faire des jeux video( jai horreur de ca), merci kazaa pour ma reconversion !!!!

  • el pepito micolason
    el pepito micolason     

    Le but est bien sur de savoir la marge (aussi enorme soit elle) des majors sur les cds...
    Parallelement à ça, quand on pense qu'un verre de lunette (le plus compliqué soit il) ne coute pas plus de 150 Frs (15?) de fabrication. Mais les lunettes sont aussi chères car les opticiens ont biens compris l'histoire des mututelles qui remboursent tout. on y croit pas ? pourquoi les lunettes se font maintenant en une heure ? Pourquoi y'en a qui offre la deuxieme paires gratuites ou pour 1? de plus ?
    Voila en gros je me doute bien qu'auj. avec tout les diverses trouvailles technologiques et autres, on fait un cd pour qques centimes d'euros. imprimé, gravé, plié (perso on en fait faire un par un imprimeur, gravure non comprise, 150? pour 30 CDS... je les graverais à la maison). Certes c artisanal mais si un cd artisanal coute 30 et quelques francs, combien coute un vrai cd ?

  • Loulou_
    Loulou_     

    je dirais meme plus des millions de hackers..

  • XO
    XO     

    Sur les réseaux P2P on ne trouve que les artistes les plus populaires. C'est la culture de masse qui l'emporte.
    Tous les titres moins populaires sont dur à trouver et longs à télécharger.
    Concernant les CD vierge, il y a une solution très simple : acheter à l'étranger. J'achète tout au Luxembourg et jamais en France (18? pour 50 CD)...
    On trouve facilement sur internet des sites qui vendent ce genre de produits, comme www.eurotape.lu (pas testé, moi je me fournis directement au Cactus lol www.cactus.lu).

  • DJ EN COLERE
    DJ EN COLERE     

    En tant que Dj, je pense que j'ai une bonne culture musicale, et je peux affirmer que le p2p et une des conséquences du matraquage des médias (radios, tv)qui sont de mèche avec les majors d'ailleurs. Les plus grosses ventes de singles par exemple, sont proportionnelles au nombre de diffusions d'un titre pendant la journée (je crois que ça peut aller jusqu'à 10 diffusions dans la meme journée sur fun radio et autres!!!). Conséquences : Les gens aiment tous les memes titres, il y a 2 mois c'était "magic system - premier gaou et "j-lo - jenny from the block", aujourd'hui je crois que c'est "justin timbalake", il n'y a donc pas de place pour les artistes qui ne bénéficient pas de ce matraquage, et évidemment les titres les plus téléchargés sont les titres les plus diffusés, donc inutile de dire que c'est imbécile d'acheter un titre qui passe à la radio toute la journée (il suffit de tourner le bouton de la radio pour l'entendre) et qu'il deviendra périmé 2 mois après sa sortie !!! Pour contrer cela, il y a le p2p. Personnellement je télécharge ce genre de musique car c'est du consommable sans aucune durée de vie, par contre j'achète la musique de qualité, à cause du support qui est sur vinyle, mais aussi parce que la bonne musique, celle qu'on écoute encore 5 ans après, et elle ne se trouve pas sur des logiciels comme kazaa !!! Alors que les médias et les majors arêtent de se plaindre, il récoltent ce qu'il ont semé, et dans cette histoire les perdants sont les petites maisons de disques qui sont privées de passage radio. Ce que je trouve inadmissible également c'est qu'il font payer une taxe qui est assez forte sur les cd's vierges déstinés aux graveurs audio, mais si on veut graver autre chose que de la musique sur ces cd's???
    Bref la culture se porte très mal, et ce comme d'habitude à cause de l'argent...

  • dreambackup
    dreambackup     

    La répartition est un peu plus complexe que ça (25% à l'Etat, 75% partagés entre SORECOP et COPIE FRANCE puis une arborescence trop compliquée à expliquer ici).

    Ceci dit, tout le monde sait que les sommes perçues ne sont pas redistribuées, les artistes ont assez protesté sur les organismes d'ayants-droits. Nous savons très bien que ces sommes ne sont souvent pas perçues sur une grande majorité de media importés sous de faux codes produits pour éviter les taxes d'importation. De plus, la somme perçue sur les disques CDR est pour 74-80 voire 90-100 minutes mais combien d'heures tiennent réellement sur un tel CD? 10? 15? 20? Mais passons, à la limite, la polémique se situe ailleurs: mon post original portait sur la poursuite des sites proposant la musique piratée et les logiciels qui ne filtrent pas.

    Tout le monde sait que Kazaa et ses "concurrents" ne servent à 99% qu'à télécharger musique, photos, vidéos et logiciels.

    Effectivement, un filtre en temps réél sur des millions d'utilisateurs est compliqué. Mais l'analyse de fichiers logs et de trafic est faisable en différé. Punir en temps réél est-il nécessaire quand exclure le pirate du réseau est possible? Punir celui qui partage est-il important quand les Universal et compagnie peuvent réclamer l'argent sur preuve concrète de l'activité illicite de Kazaa et de ses petits frères?

    On ne veut pas mettre les moyens, c'est tout. Pourquoi? Pour des raisons marketing que j'exposais plus haut, entre autres.

    Le nier vous ferait perdre toute crédibilité.

  • booyaka
    booyaka     

    Je suis d ' accord avec vous pour ce qui concerne les prix prohibitifs des cd surtout qu ' il profitent
    pour s ' enrichir et se canailler ( les major de disque avec le luxe )mais le rap et le rnb c 'est autres choses .c 'est deux musique viennent de la soul ,le jazz , c est à dire qu 'en dehors de la musique classique toute les musique viennent du jazz
    et de la soul ;le rock la contry ,la funk ,et meme la techno ...Et il faut savoir que les gens qui font de la rnb et le rap son les fils et les vrais heritiers de toutes ses musiques ( il faut mettre un peut de l ' oreille ) la base est le meme .Et j ' ai été à un concert aux USA en Californie , il y ' avait plusiuers rappeurs connus et quand tu les vois
    rapper et pleurer sur leurs chansons , on comprend reellement c ' est quoi le rap pour eux . mais surtout le rap est un moyen qui a permis à un peuple oppressé de pouvoir s 'exprimer et de trouver une communauté ... Il ne faux pas se fier aux apparences . Si il n ' y avait pas le rap les jeunes des banlieues pareil pour la france chercheraient encore aujourd'hui leur identité et une place au chaud dans ce monde , parce qu ' il y avait rien d 'autre pour eux . Stop ,voilà !
    si tu a un corps , un coeur , un cerveau , une ame et un esprit , tu devrais comprendre pauvre naze !

  • Artho
    Artho     

    Houlaaa
    fait gaffe a ne pas lancer de polémiques sur les gouts musicaux de chacuns ici ca risquerait de dégénérer alors que ce n'était pas le sujet.
    mais en vérité ca ne me dérange pas bcp.
    j ai juste un truc a dire: arretez de mettre en relation Skyrock et le rap !!!c est pas ca le rap, ca c est juste une bouillie sans aucuen saveure que l on sert aux pauvres moutons qui ne sont pas foutus de découvrir eux-meme ce que c est que de la musique.
    Skyrock ca degoute encore plus les amateurs de rap que n'importe qui.
    Voila

  • Maxence Dutat
    Maxence Dutat     

    La rémunération pour copie privée de phonogrammes est bien répartie à raison de 50% pour les auteurs, 25% pour les producteurs de phonogramme et 25% pour les producteurs de vidéogrammes, à moins que vous ayez d'autres sources que le Code de la Propriété Intellectuelle. Cette répartition forfaitaire est loin d'être du vent et n'est pas une disposition qui convient forcément aux producteurs.
    Sur le point suivant, deux arrêts ont démontré que les systèmes d'échange décentralisés de fichiers comme KaazA étaient tout à fait légaux. Ce sont les utilisateurs qui en font mauvais usage !
    A bon entendeur?

  • dreambackup
    dreambackup     

    Avant tout, ici on ne parle que de la copie de CD vers le mp3 qui est illégal, ne dévions pas...
    Pour ce qui est de la taxe sur les CD vierges, relisez vos sources, elle ne va pas à qui vous pensez... Elle est collectée mais ensuite...

    1°) En attendant du concret, je ne vois que du vent!
    2°) Qui a dit le contraire?
    3°) Hors la loi, ça vous dit quelque chose? Kazaa, ça vous dit quelque chose?
    4°) alors vous devriez consulter plus de sources pour vos références, votre avis serait moins tranché.

Lire la suite des opinions (57)

Votre réponse
Postez un commentaire