En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'industrie du disque réclame son plan Marshall

L'industrie du disque réclame son plan Marshall
 

Tandis que le gouvernement dresse le bilan de la Charte musique et Internet, les acteurs de la filière musicale exigent des allègements fiscaux et plus de sanctions contre les pirates.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Danton Q.
    Danton Q.     

    Après plus de 20 ans d'existence, le CD est un support obsolète. Les modes de consommation changent, les Majors refusent de le comprendre et de s'y adapter, tant pis pour elles... c'est pas un plan Marshall dont ils ont besoin, mais de leçons de management !

  • fafa_fafa
    fafa_fafa     

    Je vais reprendre des classiques, mais...
    Franchement, 20€ pour un CD, alors que sur un album de 10 titres, seulement 2 sont bons... NON ! Entre 5€ et 8€ serait acceptable, plus, c'est du vol qualifié !
    De plus, pour compenser les pertes liées au piratage, il y a ces fameuses taxes sur les supports d'enregistrement.
    Et oui, on nous taxe nos CD et DVD vierges !
    Et encore plus indécent, nos cartes SD, qui se vendent à plusieurs millions d'exemplaires, pour nos chères appareils photo numériques.
    Je vais d'ailleurs de ce pas demander une prime, parce qu'il n'y a pas de raison que je paye une taxe sur ma carte SD que je n'utilise que pour mon appareil photo numérique...
    Ah, et faites attentions, une taxe sur les disques durs va bientôt apparaître.
    Avec le nombre de disques vendus par an, voila une belle entrée d’argent pour ces vautours.
    Donc pourquoi ne pas télécharger, nous payons pour ça !
    Où alors on efface tout et on recommence, on enlève ces taxes et on baisse le prix des CD et DVD, tiens, par la même occasion.
    Après, aux majors de jouer le jeu.
    On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, avec en prime la crémière.
    Or, ils le veulent !
    A bon entendeur

  • SONEREZH
    SONEREZH     

    Beaucoup de bon sens sur ce forum.
    La réalité est simple:

    Les gens veulent bien payer un juste prix correspondant à leurs moyens (je dirais 10? par CD) pour de la véritable qualité artistique. Celà implique que les majors renoncent à leurs immenses profits du passé et fassent des économies en ne signant plus des contrats indécents avec certains artistes (suivez mon regard en suisse...).

    C'est bien fait. Ils nous ont tué la musique en la transformant volontairement en produit marketing uniforme et jetable. Les vrais artistes se foutent du téléchargement, au contraire, ils se font connaitre et les gens viennent les voir en concert!

    Moi, je ne télécharge rien parce que j'aime mes disques comme une partie de mon histoire. Ils m'accompagnent. Ils ont une VRAIE valeur. Par contre, je n'achète JAMAIS de disques de plus de 10?!

    Que les majors baissent leurs prix et se donnent du mal pour recréer cet esprit perdu! Celà passe par une véritable politique d'encouragement et de valorisation de la création artistique. Personne ne veut acheter de la musique jetable à plus de 0,10? le titre! C'EST NORMAL!

    Mais je crois qu'ils sont autistes ou bien cyniques et qu'ils essaient de maintenir le cap en misant sur la répression.

    Les solutions existent, qu'ils se débrouillent. Nous, on s'en fout, on a le temps!

  • lionelus
    lionelus     

    on à commencé à pirater, quand les disques recherchés n'étaient dans aucun bacs, quand c'est Messieurs ont laissé le monopole de la vente aux gros comme la FNAC Virgin etc, et les supermarchés en supprimant les disquaires.
    en dehors des nullités à la mode imposés par les majors et les radios il était impossible de retrouver trace des titres de nos vieux vinyles
    et on a téléchargé, on avait pas d'autres solutions, d'ailleurs ont avaient déjà payé les droits d'auteurs avec nos vinyles
    si l'on retrouve maintenant des titres qui avaient disparu c'est bien parce qu'ils se sont aperçus qu'ils avaient loupé le coche et que tout le monde n'a pas été manipulé par les médias qu'ils ont mis à leurs bottes à coup de pots de vin et de privilèges.
    alors qu'ils nous lachent la grappe, qu'ils rendent la culture accessible à tous avec des prix correctes et sur des supports qui ne seront pas périmés ou dégradés dans dix ou quinze ans (durée de vie d'un CD) qu'ils nous remettent nos bons vieux vinyles ils sont impérissables pour ceux qui les entretiennent
    les voleurs ne sont pas ceux que l'on croit
    et ok pour les droits d'auteurs, mais pas pour l'enrichissement extravagant de ces charognards de majors
    et que ceux qui ne comprennent pas que la culture est un droit et doit être accessible à tous et non pas qu'un moyen pour enrichir les fainéants et les profiteurs qui roulent en Ferrari et qui on le culot de réclamer des sommes astronomiques, réclamées à ceux qui n'en ont pas les moyens
    s'il faut condamner quelqu'un : qu'on remette en route la guillotine pour ces parasites

  • STANBOUV
    STANBOUV     

    Ben moi je dois etre le seul con qui au depenser plus de 100 euros en telechargement legale...
    et le bonheur que j ai maintenant c est que tout est dans l ordi et que quand je veux graver sur un cd (malgres ce qui etait dit) ca ne fonctionne jamais... vraiment degouter quand je vois mes potes qui telecharge sans payer et qu il fo,t ce qu ils veulent avec leur morceaux ( cd compil + telechargement sur leur ipod ou leru mobile) ben je peux vous dire que j etais pret a faire la pas du tout payant mais la c est bien terminer...

    Pareil sur le mobile c est genial on te file un titre pour ton pc mais tu peux rien en faire et la je viens de changer de mobile on pouvais tout retelcharger sois disans mais ils faut rechercher chaque titre manuellement il te redonne meme pas celui que tu as payer alors la franchement c etait le ponpon ...
    bref le payant a encore beaucoup a faire avant d etre generaliser.

    a plus

  • XyZ²M
    XyZ²M     

    Bonjour, depuis des années je paye des droits sur le supports 'disque dur, cassettes, CD, ect ... Je ne telcharge rien et ne me sers de ces support que pour sauvegarder divers données ou autres qui m'interessent. la (les) musiques m'indifferent, les films ont une image déplorable, même téléchargés légalement sur Canal + ou autre. Nous sommes de millions de couillons, en France, comme moi (nous). Vont ils me (nous) rembourser ? Ben sur que non ! Alors, si certains téléchargent je pense que cela a déjà été largement payé :fume: Par la cohorte (de couillons) dont je fais parti :fou: . Lorsque le cylindre a été remplacé par le disque, les musiciens y ont trouvé leur compte : Fini les enregistrements a l'unité sur chaque cylindre :D S'en sont il plein ? Non ... Et pourtant les ventes de cylindres ont diminué, puis disparu ... Le 78 tours a disparu laissant la place au 33 et 45 tours. C'est l'evolution. Les musiciens dans leur ensemble n'ont jamais gagnés autant d'argent :youpi: ... Il n'ont jamais payé autant d'impots :hurle: ... Ils n'ont jamais été aussi nombreux a quitter la France (je ne vois pas pourquoi) :D Le monde a toujours évolué, les soyeux ont disparu de Lyon, les lainiers du Nord (laissant sur le carreau des gens autrement moins "nantis" que des Noah et autres donneurs de leçons) ... Qui s'en est ému ? Vous ? Moi ? Nos politiques ? Non ! Bien sur il ne laisse pas indifférent de savoir que 2000 personnes perdent leur emplois a la cinquantaine... Mais l'on se console en se disant que grâce aux ASSEDIC (que nous payons tous) ils vont pouvoir survivre. Donc, pas hypocrisie, Si les producteurs de disques font faillite, si c'est rentable d'autres prendront la place. Les musiciens, chanteurs, vivront de "leur travail" : Les spectacles. Est il normal qu'une journée en studio assure une rente a vie ? Un médicament, une invention a une durée de vie limité.. Au bout de 20 ans, cela tombe dans le domaine publique et chacun se sert gratuitement. Pour finir est il défendable que le fils de Tino Rossi (pour ne citer que lui) coule des jours oisifs, heureux et sans soucis de fin de mois, parce que "PAPA" a pondu un jour "Petit papa Noël" il ya de cela 40 ans ? Allez pas de remords, "ILS" s'en sortiront toujours mieux que vous et moi ... Et puis le Conseil Economique et Social pourra toujours les accueillir a 2500 Euro par mois, comme la "Piaf du pauvre" nommé a ce bidule par "Tonton". Ce qui lui permet de vivre mieux que de ses heures de ménage, ce qui était tout a fait adapté a ses compétences :fume:

  • mrcrabs
    mrcrabs     

    Tant qu'il y'aura la taxe sur les cd vierges, je continuerais à les remplir de musique téléchargée. :hurle:
    Je vois pas pourquoi on paierait 2 fois la taxe, alors qu'on la paie deja sur les cd vierges. :jap:

    En gros ils nous autorisent à télécharger alors ! Bande d'hypocrites ... :beubeub:

    Qu'ils aillent au diable ..... Faut peut etre pas nous prendre pour des pigeons ??? :o :o :o

  • bipdan
    bipdan     

    Voici ma nouvelle politique d'achat de CDs.

    Pour commencer, je n'avais pas les moyen d'investir dans du neuf lorsque j'étais ado, donc je copiais des K7 ou j'en achetais d'occasion, ou encore j'enregistrais la radio. Meme si aujourd'hui le P2P permet d'avoir plus de stock sur son disque je ne pense pas pour autant écouter plus de musique (je pense que je n'écoute pas 10% de la ziq que j'ai sur mon ordi).

    Las de voir le prix des CDs je n'achete en magasin que si c'est vraiment un coup de coeur et si l'éditeur/label/prod. n'as pas de politique restrictive de DRM. En gros je renseigne sur la boite de prod et meme si j'aime l'artiste je boycotterai l'achat de son disque si la politique de son prod. me dérange.

    Ensuite et c'est la le point important, j'ai commencé un collec de CDs de fins de concert. Alors certes ce n'est pas forcément ce que l'on trouve sur les ondes nationales mais si le groupe est bon, je préfère payer 10 euro de plus pour avoir un album a la fin de son concert, sachant que cette somme va généralement dans la poche du groupe sans intermédiaire. C'est donc moins cher pour mieux, plus rémunérateur pour le groupe, et il y a des chances que certains de scuds soient un jour des collectors

    Sinon il y a aussi du vrai libre de droit (cf jamendo, la licence créative commons...) pour nous rappeler que le partage culturelle "gratuit" existe bel et bien ! On peut aussi faire des dons.

  • fabandskate
    fabandskate     

    le vrai problème c'est que le téléchargement laisse le choix aux personnes d'écouter ce qu'ils veulent et en plus les gens se forgent alors une vrai culture musicale, devenant moin con, les industriels ont peur de ne plus pouvoir vendre la musiques de merde purement commerciale.

  • xroche
    xroche     

    "59 % des internautes ont déjà téléchargé de la musique, dont 97 % illégalement."

    La belle affaire! Les mêmes études ont démontré que cela ne coûtait pas un seul centime aux industriels du disque (le phénomène pouvant être assimilé aux radios, qui sont écoutées "gratuitement" par les auditeurs, via une redevance similaire à celle imposée sur les CD enregistrables)

    Le piratage est un fantasme entretenu par les industriels du disque, qui manient la peur avec un réel talent, dans l'espoir de garder leurs privilèges (et leurs profits indécents)

    Quand à "l'Autorité des mesures techniques, telle que la loi DADVSI la prévoit, [et qui] devrait imposer des normes techniques interopérables", on se demande quelles normes cette autorité fantoche pourra imposer. Peut-on sérieusement espérer lire de la musique légalement achetée sous Linux ?

    L'industrie du disque est en train de creuser sa prepre tombe, tant pis pour telle..

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire