En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'industrie du disque milite pour une baisse de la TVA

En marge du Midem, la filière musicale, soutenue par le gouvernement français, se mobilise pour une baisse de la TVA sur les disques. Une dernière occasion de donner de la voix à quelques mois de la révision de la directive européenne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Mc Coy
    Mc Coy     

    Quel rève !
    Cela peut être une solution (bonne) qui à mon avis ne verra jamais le jour...
    Tu vois les majors accepter cela (pour eux, ça correspond à renoncer à leur profits plus que confortable).
    Pour eux, tu es un pirate, comme moi... Car tu écoutes certainement de la musique sur ton PC donc un copieur potentiel même si tu achetes les disques.
    Moi, j'enregistre les morceaux de musique sur la radio (carte radio) et je les grave en MP3 pour les écouter dans mon autoradio (rien d'illégale) comme je faisais avec les K7. De plus en achetant de CD R, tu paye une taxe pour les droits d'auteurs mais malgrès tout tu es (comme moi) un ....
    IL est facile d'accuser les autres car on ne se remet pas en question...
    Effectivement, sur internet, en payant pour avoir un titre et en avoir loisir comme bon me semble, je suis pret mais il faut que l'album complet soit bien moins cher que dans les grandes surface (car je paie l'accès au net, le CD R)

  • nicos s
    nicos s     

    C'est sur, la gain pour les consommateurs sera minime par
    rapport à celui des majors de la musique.
    Cependant elle peut profiter à des artistes émergeants et qui
    peinent à intégrer les circuits de distribution traditionels. On
    pourrait imaginer un réseau idéal de vente de musique en ligne
    qui mettrait directement les artistes en relation avec leur
    public. Sur cette platefome, ils pourraient vendre leurs
    créations directement coupant donc les intermédiaires, ce qui
    aboutirait a une baisse des prix conséquente, à une hausse de
    la rénumération des artistes, et a une hausse de la création, les
    artistes étant libéré des obligations des maisons de disque
    traditionnelles. A noter que les grands 5 du disque affichent
    des ventes en baisse alors que les labels idépendants
    augmentent considérablement leurs ventes...

    Pour plus d'infos: www.downhillbattle.org

  • Mc Coy
    Mc Coy     

    Encore un moyen pour que les majors empoche le pactole!
    cf la suppression de la vignette pour les voitures....le carburant à augmenté peut detemps après (cour du dollar).
    Donc comme ça, ils vont dire que le cout du cd à augmenté et hop le tour est joué.... CQFD

Votre réponse
Postez un commentaire