En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Licenciements en hausse de 1500 postes chez IBM

Après la mise en route en mai d'un plan de suppression de 13 000 emplois, le géant de l'informatique en annonce maintenant 14 500.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • LudoX_
    LudoX_     

    ...n'est pas une si bonne invention.

    Et tous ces montages juridiques toujours pour arriver à créer plus de richesses sans rien créer de concret nous entrainent vers la décadence.

    Ca parait joli, interessant et intelligent quand on étudie ces techniques. Mais si on creuse pour voir ce que ca entraine, on pleure ou on se tire une balle.

  • LudoX_
    LudoX_     

    Ou t'es de l'UMP ?
    Ceux qui ne se sont pas encore aperçu que la réussite aujourd'hui, c'est suivre de longues etudes pour devenir un "gestionnaire" qui va lourder un max de gens pour accroitre la rentabilité des entreprises.

    On oublie pas qu'on travaille pour vivre ?
    Et qu'on ne vit pas pour travailler et pour les entreprises.

    Les fans du libéralismes sont nombreux à être incapable de créer quoi que ce soit.
    On leur a seulement appris à gérer, lourder, fusionner, racheter.

    Et le problème quand on coupe, supprime, vire et qu'on ne crée rien, c'est qu'un jour, on se retrouve tout seul avec tout l'argent de la planète et quelques milliards d'affamés en face de soi.

    je pense que ce raisonnement est assez simpliste pour être compris même par quelqu'un de droite ?

    Attention, la gauche n'est pas le paradis (surtout la notre), mais la droite c'est l'enfer, c'est sur.

  • Nina_
    Nina_     

    moi j'ai le gout du travail, et c'est bien pour ça que ça me gonflerait de devoir laisser tomber un job auquel j'ai consacré plusieurs années de ma vie.
    C'est infiniment démotivant de travailler dans un contexte professionnel où on peut se faire lourder du jour au lendemain, non pas pour FAUTE, mais parce que alors que l'entreprise est bien portante (grace à NOUS!) les actionnaires décident qu'ils veulent faire encore plus de bénéfices (à court terme...) et donc suppriment des postes. Mais quand tout le monde sera au chomage, qui achetera leurs produits?
    Sérieusement, comment avoir le gout du travail quand les rentiers gagnent mieux leur vie que les vrais travailleurs?

    Et qu'on ne me dise pas que le chomage, c'est temporaire, faut rebondir, vous êtes jeunes, il faut être mobile, partir travailler aux 4 coins du monde, blablabla. D'abord tout le monde ne peut pas se permettre de bouger comme ça car tout le monde n'est pas jeune et en bonne santé (et sans attaches!). Ensuite même les jeunes peuvent aspirer à un peu de stabilité dans leur vie professionnelle, pour fonder un foyer, une famille, avoir des gosses... Avoir une vie, quoi!
    Alors pas étonnant après ça si le taux de natalité ne cesse de baisser... (pour information, les chiffres actuelles qui indiquent que le taux de renouvellement des générations est _à peine_ assuré, sont surestimés : ils prennent en compte le nombre d'enfants qu'on déjà eut des femmes de 50/60 ans - qui n'en auront jamais plus, et tirent la moyenne vers le haut, masquant le fait que les femmes de 20/30 ans de notre génération n'ont pas de gosses, et risquent de ne jamais en avoir - pour raisons professionnelles, bien souvent)

  • tirosa
    tirosa     

    Pourquoi dit-on toujours ultralibéralisme !!! C'est tout simplement libéralisme et quelle jolie mot être libre non ?
    Je ne crois pas que quelqu'un de dynamique comme toi aura du mal à trouver un emploie...

    Le jour ou les français retrouverons le gout du travail ca sera la fin de chômage? donc la fin de la peur donc la fin de l'angoisse donc le gout de vivre (pas de survivre)

  • Indus
    Indus     

    Vendeur de glaces en Inde, accompagnateur de vache sacrée, vendeur d'encens, chauffeur de Maharadjah ...

    L'informatique mène à tous les métiers ... :-)

  • Jorel
    Jorel     

    Pour IBM l'ambiance est tellement pourrie que c'est normal qu'ils aient plus de volontaires que prévu.
    On constate des bénéfices records à la fois au niveau mondal et au niveau de de la France et en même temps, pour assurer des bénéfices toujours plus importants on envoie les métiers les moins qualifiés (encore que l'Inde et les pays de l'Est progressent vite en compétences) toujours plus à l'Est.
    Déjà que les statuts d'IBM France avaient été modifiés en SAS on voit bien que la Corp veut en faire une simple agence commerciale.
    Pour l'augmentation du nombre de suppressions d'emplois les 775 millions de dollars versés par Microsoft doivent aussi aider.

  • meskiangasher
    meskiangasher     

    Alors ils doivent se rattraper en Occident...

  • juju_
    juju_     

    tout simplement une restructuration n'est pas une mauvaise chose pour un géant comme IBM, bien sur c'est dommage pour les emploi tout ca, mais bon ca prouve une reactivitée, et meme dans le fond ca me suprend qui ne la font que maintenant.
    C'est pas une sociétée public

  • lafaucille
    lafaucille     

    Ils en finissent plus de mourir ,autrefois d'une arrogance demesurée à la hauteur de leurs salaires et non de leurs competences,ils redecouvrent aujourd'hui un nouveau vocabulaire .Qui peut encore croire à ce dinosaure?

  • J-Pierre_
    J-Pierre_     

    ils avaient qu'a plus travailler

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire