En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

LibreOffice trouve un nouveau soutien pour développer l'héritage d'OpenOffice.org

Mis à jour le
LibreOffice trouve un nouveau soutien pour développer l'héritage d'OpenOffice.org
 

Portée jusque-là en grande partie par SUSE, LibreOffice a trouvé un nouveau support pour continuer son développement. La suite bureautique libre devrait continuer ainsi sa croissance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • cdu42817
    cdu42817     

    C'est vrai que les suites bureautiques libres manquent cruellement de moyens et qu'elles sont construites le plus souvent à partir de la bonne volonté de développeurs bénévoles.

    Les comparer à des suites qui coûtent 150 euros et plus, c'est un peu comme vouloir comparer une 2CV à une Formule 1. La 2CV a été conçue pour se promener sur toutes les surfaces, on peut la bidouiller et adapter des pièces, alors que la formule 1 ne roule que sur circuit, avec tout un tas de personnels et de matériels dévolus.

    Je ne pense pas que qui que ce soit de sensé puisse s'attendre à trouver une suite bureautique libre aussi "up to date" que le sont les suites payantes. Il faut bien que celui qui paie y trouve son compte, quand même, non ?

  • Perfoura
    Perfoura     

    D'un autre côté, quand on voit l'histoire tourmentée d'OpenOffice/LibreOffice, on peut aussi s'intéroger sur la stabilité et la pérénité de cette plateforme. Même si en théorie l'aspect ouvert est une bonne chose, en pratique tout cela manque cruellement de professionalisme. Les solutions commerciales ont le mérite d'être innovantes, stables dans le temps et professionelles, ce qui est crucial pour qui ne veut pas bricoler mais travailler.

  • Hansi68
    Hansi68     

    Merci encore à SuSE, et plus généralement à tous les contributeurs/-trices, d'avoir permis à cet outil de sortir sereinement du giron d'Oracle ! Ce n'était pas gagné, mais la suite a très bien évolué depuis.

    Quoiqu'il en soit, le noyautage en règle des instances ISO à l'époque par microsoft nous coûte chaque année des milliards d'euros pour rien. Il serait donc temps que l'Europe prenne son courage à deux mains, et retienne définitivement le format OpenDocument pour tous ses services publics.

    Ça n'empêchera pas microsoft de s'adapter et de continuer à vendre sa suite bureautique, mais on arrêtera cette débilité patente d'avoir deux standards ISO pour rien. Qui plus est, avec un LibreOffice qui tourne déjà sous toutes les plateformes PC, on favorisera clairement l'interopérabilité une bonne fois pour toute.

Votre réponse
Postez un commentaire