En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'Europe s'attaque à la voix sur IP, de plus en plus prisée des criminels

L'Europe s'attaque à la voix sur IP, de plus en plus prisée des criminels
 

L'agence de coopération judiciaire de l'UE lance une enquête sur les communications téléphoniques sur Internet. Skype est explicitement visé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • IngenieuxCommeSarcloir
    IngenieuxCommeSarcloir     

    Il suffirait de déclarer le chiffrage arme de categorie x et d'en interdire l'usage et la détention, sauf peut-être à ceux -banque et autres- qui détiendrait l'accord du ministère de la défense. Génial non ???
    Je vous jure, j'ai trouvé ça tout seul

  • Sv1 le pingouin(2)
    Sv1 le pingouin(2)     

    C'est très possible, le tout est de ne pas le redistribuer...

    Si je ne m'abuse la GPL impose de partager les sources avec le binaire (la recette avec le gateau). par contre, si tu dévelloppe le truc tout seul, rien ne t'empêche de garder ta recette et de manger ton gateau ;) (avec ceux qui t'on aidé, pas les autres).

  • Air libre
    Air libre     

    Alors, on pourra interdire l’usage de logiciel de cryptographie non homologué.

  • fautpasrever
    fautpasrever     

    De toute manière il suffit de récupérer un logiciel de communication sur ip open source, modifier l'algorythme de cryptage et le tour est jouer.
    Si ils récupèrent l'algo de Skype, ça ne servira à rien.

  • licence libre
    licence libre     

    Oui, mais dans ce cas, vu que nos braves malfaiteurs auront contreveu à la loi dans le cadre informatique, les forces de l'ordre n'auront plus à s'encombrer de considérations telles que demander poliment à Skype de fournir son algorithme de cryptage.
    Vous me suivez ?

  • breton56000
    breton56000     

    Heureusement que tu es là pour enrichir le débat! Bravo pour ce titre et ce commentaire...

  • ca sent le roussit
    ca sent le roussit     

    tu crois que les terroristes en ont quelques chose à faire des licences ? Tu crois aussi qu'il vont diffuser leur code ou logiciel sur internet ?
    ...

  • BilyBoy
    BilyBoy     

    Pourquoi redévelopper quelque chose qui existe déjà et est parfaitement utilisable? Ca couterait de l'argent pour rien.

  • BilyBoy
    BilyBoy     

    Alors c'est tout a fait possible, il suffit de partir de licences BSD ou de garder le logiciel au sein de l'entreprise, association... Et puis, si t'es malfrat, tu t'en fout un peut de ne pas respecter une licences, déjà que certaines compagnies tout a fait honorables ont du mal...

  • licence libre
    licence libre     

    Il est impossible de faire un logiciel au code fermé à partir d'un logiciel OpenSource : c'est une violation de la licence. Le logiciel sub-séquent tombe alors sous le coup des lois en rapport avec la violation de license utilisateur déjà existantes (violation de licence = "piratage")

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire