En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les trains autonomes, le grand défi de la SNCF
 
Flickr (CC, Enzo JIANG)

La société de chemins de fer s’est fixé comme objectif de faire circuler des TGV avec un système de conduite semi-autonome à l’horizon 2023. Les premières expérimentations devraient débuter l’année prochaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Charles Petit
    Charles Petit     

    Le seul problème technique que va susciter cette automatisation, c'est l'avenir des conducteurs agents de conduite...

    D'ailleurs, si ce projet va se faire par phase, c'est peut être justement pour les évincer petit à petit de la SNCF, en leur faisant miroiter dans un premier temps une amélioration des conditions de travail !?!?

    Ensuite, si l'on écoute les mesures curieuses de Macron pour la SNCF, demander des sacrifices personnels aux employés niveau retraite, contre effacement des dettes de l'entreprise, c'est à dire de l'employeur le seul gagnant dans cette histoire...il faut vraiment oser proposer ce marché de dupe, d'autant plus que l'on dirait vraiment que l'on rend la mariée plus attractive, pour une privatisation totale de la SNCF ??

    Alors, ensuite c'est un mode de vie qui change, la seule question qui se pose, c'est est-ce que les passagers seront eux aussi robotisés, parce que pour pouvoir prendre le train, il faudra avoir un travail, qui se fera de plus en plus à l'avenir tout seul, sans personne et cela dans tous les domaines d'activité.

Votre réponse
Postez un commentaire