En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les TIC, futurs as du volant

La Commission européenne compte sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour gagner la bataille de la sécurité routière. Reste à savoir comment financer le coût d'équipement du parc automobile européen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • fedo_
    fedo_     

    les voitures s'autopiloteront sûrement... mais bon, on n'en est pas encore là...

    concernant l'équipement des véhicules, il est clair que TOUS les véhicules devraient en bénéficier par défaut, mais étant donné les prix actuels des véhicules, un surcoût serait vite pénalisant pour les ménages à faible revenu. de là, à dire que seuls les plus riches pourront désormais conduire, il n'y a qu'un pas! un pas qui ferait tâche dans une démocratie...

  • Tori_
    Tori_     

    Je suis tout à fait pour ces systèmes de sécurité sur les voitures, à condition bien sûr que ceux-ci équipent aussi les voitures bas-de-gamme (cf. article), et surtout que ces systèmes ne se substituent pas au conducteur. Que cela reste une aide à la conduite, et non pas un assistanat ! Sinon, laissons les voitures conduire, mettons-les bout-à-bout, et réinventons le train.

Votre réponse
Postez un commentaire