En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les télécommunications passent mal entre Paris et Bruxelles

La Commission européenne a dénoncé mercredi l'inégalité de traitement dont pâtissent les câblo-opérateurs en France. Le même jour, elle s'en prenait à l'opacité du service universel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Michel_
    Michel_     

    construit avec l'argent du contribuable y'a pas de problème. Il s'en est bien servit du contribuable. Mais aujourd'hui je ne vois pas la raison de payer un abonnement....

  • inkisitor
    inkisitor     

    Par exemple le service public, c'est la remise en état d'une cabine téléphonique en panne au fin fond de la guyanne, et ça coute...50 000 balles à chaque fois (hélico oblige), plusieurs fois par an. pour 10 appels par an (en général au secours !)

    j'imagine mal LDCOM faire de même.

    Mais bon, qu'on soit obligé de raquer 80 balles d'abonnement par tête pour un fil cuivre, alors qu'on est chez Cégétel, et que sait que de son coté lui aussi se fait débiter de la Contrib Universelle par FT...

    ...ça pose problème quand au final, FT fait 100 millions d'euros de bénéf là dessus.

    Ce qui fait rager c'est que FT fait payer sous couvert de service public, son amortissment d'Orange et sa licence UMTS de 40 milliard, et ça on s'en bat.

    Que FT, soit rembourse (pas d'acc, ça ne nous sera pas plus favorable) soit ajuste la taxe abonnement+contrib' : là on serait dans un système plus juste, qui permettrait de faire baisser l'accès au phone et au net pour tt le monde.

  • FIESS
    FIESS     

    Contrairement à ce qui est écrit, ne soyez pas hypocrites, c'est bien France Télécom qui est visée.
    Ceci a pour but de faire profiter à des multinationales déguisées le fruit du travail de FT. Il ne faut pas oublier que cet opérateur,même s'il a été privatisé s'est construit avec l'argent du contribuable et qu'il reste astreint au service public. Alors que les parasites aillent brouter ailleurs

Votre réponse
Postez un commentaire