En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les spammeurs risquent d'être les payeurs

Les spammeurs risquent d'être les payeurs
 

Lassée de la réception en masse de messages non sollicités (spamming), l'Association pour la promotion d'Internet pour les professions libérales (Api-PL) est passée à l'offensive en frappant là où ça fait mal.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • COSTA_
    COSTA_     

    Faire le retour à l'expediteur du courrier publicitaire sans mettre de timbre.
    Je ne suis pas très connaisseur sur les métodes du SPAM, ne serait'il possible de les faire retourner à l'envoyeur avec un adresse bidon ( ou avec le même )?

  • Quezako
    Quezako     

    Hotmail le dit lui même :
    Ne prenez pas une adresse de moins de 5 caractères et ajoutez si possible 2 chiffres.
    ex : sakop@hotmail.com -> zesakop35@hotmail.com

    Pourquoi ? Parce que les prgrammes de SPAM génèrent des adresses simples et tentent de les spammer.

    C'est pour cela que si vous créez une nouvelle boîte Hotmail avec un nom trop simple, vous recevez du SPAM avant même de l'avoir utilisé...

    Costaud les SPAMmeurs !

  • J.G.
    J.G.     

    Traroth a écrit : ... Avec la Poste, on vide sa boite aux lettres et on colle les pubs à la poubelle, gratuitement, au moins ...

    En fait, on paie au moins deux fois :

    1 - La fabrication, l'édition et la distribution des prospectus publicitaires a un coût qui est forcément répercuté sur le prix des produits vantés. Donc, ce côut est payé par les consommateurs.

    2 - Le traitement de ces prospectus lorsqu'ils sont dans la poubelle a aussi un coût (dans le meilleur des cas, collecte et recyclage, sinon, collecte et incinération). Ce coût se retrouve dans la taxe d'ordures ménagères payée par chaque propriétaire, et c'est encore le consommateur qui s'y colle.

    Le "spam postal" est donc, pour d'autrs raisons, au moins aussi nocif que le spam électronique.

  • maurice_
    maurice_     

    avec les virus qui courent en ce moment, plus besoin de donner votre adresse à un site marchand pour apparaître dans une liste publicitaire car si un de votre ami a un certain type de virus c'est votre adresse e-mail qui apparaîtra comme adresse d'expéditeur ( le virus prend toutes les adresses du carnet d'adresses ) et cette adresse sera recupérée et pourquoi pas vendue.

    Le seul système que je vois pour l'instant et d'accepter seulement les e-mails d'utilisateurs que vous aurait explicitement accordés. Malheureusement pas simple à mettre en service, contraignant et difficile à gérer avec les adresses e-mails de ces amis qui changent souvent.

  • cedric_
    cedric_     

    Quabnd on s'inscrit sur un site, en donnant des infos personelles, il y a souvent (toujours?) une ou deux cases à cocher quelque part stipulant "je veux bien recevoir des mails d'info" et "je veux bien qu'on communique mon @ mail pour recevoir des offres de partenaires". Si ces cases sont (ou restent) cochées, le courrier publicitaire peur être réputé sollicité et donc hors du contexte. Encore que les entreprises devraient désigner leurs partenaires.

    Ici, il est question du spam, pub non sollicitée, où les destinataires sont "victimes" de robots scannant newsgroups et forums pour recuperer des @mail de gens n'ayant rien demandé. Cette méthode est abusive et doit être réprimandée. Car ce n'est pas 2 ou 3 feuilles de papier qu'on recoit une fois par semaine. C'est dans des cas critiques des dizaines de mails chaque jours.
    Pour ma part, je recois des newsletters et autres pubs que j'identifie comme désirées régulièrement, mais bien que je fasse attention, je recois aussi une bonne dizaine de mails par semaine, les 3/4 du temps en anglais, que je considère comme du spam pur et dur, et a banir.
    Une dernière chose que j'aimerai ajouter: le spam existe depuis des années. Et il y a quelques mois, Microsoft s'est réveillé, et à grands coups de proclamations, s'est posé en chevalier blanc attaquant l'infame ennemi, aussitôt immité par d'autres acteurs du marché informatique. Même la justice américaine a choisi ce moment pour agir. alors je me demande si il n'y a pas tout simplement un but lucratif à cette soudaine révolte anti-spam. Certains ont deja proposé un service anti-spam payant ("quand je vous disais qu'on pourrait se faire des ronds la dessus"), d'autres ont peut être simplement envie de réduire les coûts que cela représente en termes de stockage et flux de données... quoi qu'il en soit, tout ca n'est pas gratuit à maon avis, mais je suis tout de même content que l'on se penche sur le sujet.

  • Traroth
    Traroth     

    Le probleme, c'est qu'avec le spam, on est obligé de payer pour recevoir de la pub. A moins d'avoir un accès illimité, les internautes paient leur temps de connexion, ce qui veut dire qu'ils paient pour voir des pubs qui ne les interessent pas. Avec la Poste, on vide sa boite aux lettres et on colle les pubs à la poubelle, gratuitement, au moins. On ne paient pas pour se faire enfumer par des conneries.
    Cela dit, je n'arrive pas à comprendre comment des gens peuvent se laisser prendre par ce type de message... Je dois avoir une trop haute idée des hommes... "Comment gagner 10000 euros par moi sans effort". Quelqu'un y croit, à ça ?

  • Fred_
    Fred_     

    Je pense que pour eux, la définition du spam, c'est bien la définition de base classique : "courrier non sollicité".

    Donc, si l'association citée dans l'article pense qu'une société a fait du spamming, il suffit de demander à cette société comment elle a obtenue l'adresse email : si la société prouve qu'elle l'a obtenue de manière réglementaire (donc, des emails provenant de clients ayant cocher une case un jour ou l'autre autorisant cette société à les démarcher ou ayant autoriser une autre société à revendre son adresse mail à une compagnie tierce en vue d'un démarchage), alors, ce ne sera pas du spam...

    par contre, si la société ne peut pas montrer sa bonne foi ou reconnait avoir aspiré des adresses mails sur le net (forums, site perso, newsgroup), là, ce sera du spam et ce sera sanctionné.

    Donc, il n'est pas incompatible de continuer à recevoir des pubs dans sa boite mail dans le but que tu annonces et de lutter contre le spam.

  • PATRICK_
    PATRICK_     

    Comment définir le spam et quelles en sont les limites ?
    Envoyer une pub ou une promo pour un équipement/service directement lié à la profession d'une personne, sur son mail professionnel , ne peut pas être mis au même niveau qu'envoyer des pubs pour un site X.
    J'ai déjà pratiquer l'envoi "spam" avec des retours totalement différents allant de la demande d'achat au message "halte au spam", pour le même type de population ciblée (offre de service informatique à des informaticiens).
    Si on décide d'interdire toute forme d'envoi publicitaire, on prive également les acheteurs d'une bonne partie de leur sources d'informations.

  • Fred_
    Fred_     

    C'est vrai que ce courrier est aussi indésirable mais il n'est pas du même type (enfin, pour moi !).

    Exemples de spams que je reçois :
    - pour des sites X
    - pour des produits pharmaceutiques divers (du viagra au botox en passant par les rhumatismes...)
    - des mails bidons me demandant de l'argent (bokassa et autres...)
    - des produits financiers
    - autres conneries sentant l'arnaque...

    par la poste :
    - pas de pub X
    - pas de pub pour des médicaments
    ...

    à part quelques propositions d'abonnements à quelques magazines (qui ont dû avoir mon adresse via le web justement...) mais rien de méchant...

    pour les prospectus non nominatifs, le classique "pas de pub merci" collé sur ma boite aux lettres fait en général l'affaire.

    Le caractère des lettres publicitaires reçues par la poste n'est donc pas comparable aux spams reçus dans les boites électroniques.

  • chris70
    chris70     

    Pourquoi ne pas étendre cette question à ce que chacun trouve dans sa boîte aux lettres et ...déposé par La Poste ?
    Pour ne pas recevoir d'email non-sollicité , ... il conviendrait de ne pas communiquer n'importe comment son adresse et , en premier lieu , de ne pas la mettre sur son site internet . Si elle y figure , c'est bien , le plus souvent , une démarche commerciale pour permettre à un internaute (particulier ou société) de se rapprocher économiquement d'un fournisseur !!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire