En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les services anti-spam peuvent aussi déraper

Les services anti-spam peuvent aussi déraper
 

Pour protéger leurs abonnés contre la prolifération des courriers non désirés, de nombreux serveurs de messagerie utilisent un service anti-spam

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • koko_
    koko_     

    Cé vrai que mis sur la balance, on na pa envie de plaindre l'expéditeur massif au detriment du destinaitaire.

  • nico_
    nico_     

    lorsqu'il s'agit de quelques milliers de consommateurs, casser des oeufs pour faire une omelette ne pose de problème à personne. Mais lorsque des mesures préventives risquent de limiter les revenus de quelques "profiteurs", on préfère revenir au sacrifice des consommateurs !
    On nous prend vraiment pour des gogos !!!
    Oulala, un administrateur réseau s'est trompé et il spam quelqu'un qui ne le souhaitait pas plutôt qu'un autre qui ne s'était pas encore prononcé ? Et du coup, à cause des blacklists des services antispam, il va perdre beaucoup, beaucoup d'argent ? et il faudrait qu'on le plaigne ?
    Et ben, non, désolé, mais, NON !

  • jean_
    jean_     

    Il ya a quelques semaines, mes courriels (partant par l'opérateur officiel Belgacom) ont été bloqués non seulement par un système anti-spam américano-québécois mais aussi par l'Université de Liège ... uniquement parce que venant de Belgacom.
    Dérapage ?
    Je reconnais que Belgacom, prévenu, a arrangé les choses en quelques jours. Reste que cela est anormal et éventuellement dangereux.

  • PJFB
    PJFB     

    Et pendant ce temps là, certains mails ne me parviennent plus, bloqués je ne sais où !

  • denis_
    denis_     

    Douce utopie que de penser que de criminaliser le spam serait un moyen de le stopper. Il faudrait que les procédures et plaintes puissent agir vers n'importe quel pays...Et les spammeurs sont les rois du offshore.
    La meilleure solution est de casser leur modèle économique en isolant au minimum 90% de leurs envois.

  • James_
    James_     

    Elle était déjà paru cette été cette chronique il me semble non?
    En tout cas je l'ai déjà lu sur 01.

  • Traroth
    Traroth     

    ...les spammeurs eux-meme réussiront à se faire supprimer de la liste des spammeurs, et tout repartira comme avant !
    Tant que les Etats ne prendront pas des mesures contre le spams, rien ne changera. Il faut criminaliser les mails systématiques et non sollicités.

Votre réponse
Postez un commentaire