En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les réseaux d'AXA nassurent pas France Télécom contre les polémiques

L'opérateur a signé un contrat de six ans pour 400 millions d'euros avec le groupe d'assurances, portant aussi bien sur les données que sur la voix et le nomadisme. Les concurrents se plaignent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • christophe_
    christophe_     

    Les prix "plus chers que ses concurents" pratiqués par FT sont fixés par l'ART, il faut le rappeler. FT serait ravi de proposer des prix moins chers mais l'ART rejette les propositions trop basse : en effet si on laisse FT trop baisser ses prix, la concurence que tout le monde demande disparaitrait !
    Donc vous ne pouvez pas à la fois vous plaindre du manque de concurence et des prix élévés des FT.

    Enfin, l'infrastructure de FT a couté de l'argent au pays, ce qui ne me pose pas de pb particulier. Par contre les bénéfices de FT il y a 20 ans ont été ponctionnés à loisir par l'état pour alimenter d'autres budgets. C'est plutôt là que cela me choque en temps que contribuable. Autrement dit : le téléphone aurait pu couter moins cher indépendamment de la concurence, c'était une question de politique et pas de marché concurentiel ou non.

  • zaouch
    zaouch     

    France Télécom a de grandes oreilles et de grands yeux et des salariés bien payés pour surveiller les forums où l'on dirait (horreur!) du mal de notre opérateur national.

    Rappelons que, pour le français d'en bas:
    * France Télécom a fait les tarifs qu'il a voulu tant qu'il n'y a pas eu de concurrence
    * que l'homologation d'un modem commuté il y a 20 ans coûtait plus de 5000F par modem fabriqué (à 2400 bds et ensuite à 4800 en pleurant beaucoup!)ce qui a considérablement retardé le développement de ce qu'on appelait la "télématique"
    * que sans la concurrence, le téléphone couterait aujourd'hui 3 à 4 fois plus cher
    * que les opérateurs alternatifs revendent aussi du France Télécom moins cher (de 2 à 4 fois) que France Télécom ne se vend à l'utilisateur final et qu'il y gagnent du fric!
    * que les infrastructures au nom desquelles FT se fait payer par ses concurrents n'ont pas été payées par FT mais par nous PCDF (pauvres con..tribuables de France)

    Ingénieur Consultant chez un grand constructeur,puis client professionnel de FT, j'ai toujours considéré avoir été racketté et je n'attends qu'une chose: payer mon abonnement à quelqu'un d'autre!!

    Quant à la technique de négociation des grands contrats, l'Etat avait montré la voie (et il continue avec FT) en favorisant outrageusement Bull (je suis AUSSI un ex-Bull)qui nous coûte toujours cher... par le biais de la MIPI qui imposait Bull quand les applications n'étaient pas visibles extérieurement (et il y a des instits qui se demandent encore pourquoi ils étaient payés avec 6 mois de retard à l'époque ;o))
    Mais les échanges de bons procédés existaient déjà aussi il y a plus de 20 ans entre sociétés nationalisées et fournisseurs privés(fret ou retraite par capitalisation des cadres contre ordinateurs... j'ai vécu!)
    à l'aube du 21° siècle rien de nouveau...........

  • Coda_
    Coda_     

    Toutes les entreprises utilisent aussi leurs liens politiques/relationnels avec leurs clients pour mieux valoriser leur prestation et gagner des affaires. C'est gagnant gagnant..
    Nul doute que BT et DT aussi utilisent ce genre de ficelles pour gagner des appels d'offres (genre vers des grande multinationales qui travaillent dans l'acier par exemple..)
    La preuve que le marché est concurrentiel (et non anticoncurrentiel comme tu le prétends), et que FT joue avec les mêmes armes que les autres. Business is business..

  • La copea
    La copea     

    C'est BT qui avait gagné. DT était également bien positionné. FT a emporté l'affaire de manière anti-concurrentielle. Cette affaire va faire parler d'elle à cause de l'enjeu. J'ai participé à la réponse à l'appel d'offre (pas pour Equant) et je peux dire que la décision finale est rocambolesque au vu des différentes étapes de la short list... Cette situation risque d'avoir un impact important sur la manière de traiter les appels d'offres des Grands Comptes. Dorénavant, si seul l'opérateur le mieux placé auprès des actionnaires répond parcequ'il ets le mieux placé "politiquement", il n'y aura plus de concurrence... N'oublions pas que les grandes mutlinationales présentes sur le territoire français sont de nationalités étrangères avec un actionnariat non français. Les contrats basculeront dans l'escarcelle d'opérateurs étrangers...
    A bon entendeur salut.

  • Coda_
    Coda_     

    Bravo France Télécom

    Preuve que l'opérateur Français est un des meilleurs du monde

Votre réponse
Postez un commentaire