En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les points noirs du traitement des déchets électroniques

Les points noirs du traitement des déchets électroniques
 

Le 15 novembre prochain, la filière du traitement des appareils électroniques en fin de vie sera opérationnelle. Enfin presque. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • did563
    did563     

    Dès que nous achetons quelque chose sue le net nous payons l'éco-participation...on y gagne le droit de ramener sont vieux téléviseur à 800km de chez soi pour la modique somme de 10? en moyenne...Que font les webmarchands de l'argent perçu qu'ils n'utilisent pas? Est-il reversé? Ou permet-il simplement d'augmenter leurs profits?

  • Mr Spitz
    Mr Spitz     

    Bonjour à tous.
    Il n'est pas un mois sans que nos CHERES politiques nous inventent une nouvelle taxe.
    Mais électrices et électeurs de nouvelles élections s'annoncent et il ne faudra pas confondre baisse d'impots et baisse des taxes. Car j'ai l'impression que les baisses d'impots sont inversement proportionnel aux hausses des taxes.

  • audioslave
    audioslave     

    C'est bien beau leur histoire mais encore faut-il avoir une voiture pour amener tout ça à la déchetrie (ou même un camion dans le cas de gros appareils)!!! ... :fou:
    Pourquoi ne pas utiliser le service des poubelles de la Mairie et les encombrants qui existent déjà et qui savent déjà trier papier/plastiques ??? Ce serait moins cher de faire un service collectif qui se financerait par une petite taxe sur les appareils électroniques plutôt que de passer par un autre système.

  • bipdan
    bipdan     

    Encore un belle réflexion de bureaucrate qui à mon sens sera inapplicable.
    Réflexion 1 : La vente en ligne, je ne me vois pas payer le retour de mon vieux PC chez rueducommerce lorsque je souhaite m'en débarrasser. Je continuerai de l'emmener à la déchetterie ou il sera, s'il fonctionne, récupérer par Emmaus qui heureusement fait quelquechose de concret.

    Et si je l'emmene qu'en fera le revendeur ? Le probleme n'est pas tant la collecte mais le retraitement concret des DEEE. Ramasser et une chose, traiter en est une autre et je n'ai lu nul part de quel façon cela se passerait, usine de revalorisation ? de remise en service pour d'autres utilisateurs moins gourmand ? ... L'état se repose tranquillement sur les revendeurs pour qui le retraitement des DEEE n'est absolument pas le métier. Demandez vous à votre boucher de récuperer le gras du jambon ? Je sais j'exager mais on en est a peu pres la !

    Reflexion 2: Sommes-nous vraiment dans un monde ou on achète du un pour un, j'ai une platine dvd qui ne me sert plus car j'utilise maintenant mon PC que faire de cette platine ? Je dois donc en racheter une pour pouvoir jeter l'ancienne en bonne conscience. Je vends mon PC d'occase a un particulier, je dois reprendre son ancien s'il le souhaite ? etc ...

  • trattos
    trattos     

    Un bonne initiative, je me demande si les distributeurs seront tous au courant de la mesure alors parce qu'on a souvent des surprises au magasins.

Votre réponse
Postez un commentaire