En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les plus gros bides de Google
 
DR

Le moteur de recherche vient d’annoncer qu’il stoppait le développement de son outil collaboratif Wave. Ce n’est pas son premier échec. Retour sur quelques projets avortés ou moribonds du numéro un de la recherche mondiale.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
25 opinions
  • simwyck
    simwyck     

    Je ne comprends pas bien le sens de cet article. Pour moi, cela est révélateur de nos différences de conceptions avec nos "cousins" américains. D'un côté la peur et la stigmatisation de l'échec, de l'autre l'esprit d'entreprise.
    Je ne vois pas de problème à faire un bide tant que le risque est calculé. Et c'est ce qui semble être le cas pour Google. Ils tentent des innovations et les abandonnent si elles ne rencontrent pas leur public.
    A vrai dire, je trouve cette approche essayer/apprendre plutôt saine et efficace.
    PS: Je précise que je n'ai aucun rapport avec GG et que, par ailleurs, je les trouve moins brilliants sur d'autres sujets.

  • Suppose
    Suppose     

    Étant donné que Wave n'a pas encore quitté le "Lab" de Google, difficile de parler d'un bide. Par contre, il y a sans doute deux raisons majeures qui ont freiné son adoption :
    1- Le manque de clarté de Google sur la confidentialité des données, ce qui, pour un outils collaboratif, est plutôt repoussant.
    2- Le système de demande d'invitations, qui a peut-être eut son petit effet du temps de gmail, mais qui n'est plus trop d'actualité maintenant. J'ai d'ailleurs appris par hasard, il y a trois semaines, que les invitations n'étaient plus obligatoires. Donc gros buzz quand on y a pas accès mais pas de communication quand le système s'ouvre, un choix qui parait paradoxale.
    Sinon, l'outil étant un peu plus complexe à mettre en oeuvre et pas forcément utile à tous, il est aussi normal qu'il y ait moins d'adoptant. Mais l'idée était bonne.

  • Frédéric Charles
    Frédéric Charles     

    Les "bides" de Google ont énormément de valeur car ils en tirent l'expérience de les avoir lancé et les technologies restent et seront réutilisées. C'est la culture américaine de l'innovation. Un entrepreneur qui s'est déjà planté a plus d'expérience qu'un jeune entrepreneur plein d'idées mais sans expérience !
    D'ailleurs la technologie d'écriture en temps réel simultanée de Wave est déjà réintégrée dans GoogleDocs...

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •