En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les pirates du peer to peer sous la menace d'une nouvelle loi

Les pirates du peer to peer sous la menace d'une nouvelle loi
 

Le ministère de la Culture envisage d'aménager la loi. L'idée est de permettre d'automatiser l'envoi de messages d'avertissement aux internautes, procédé refusé par la Cnil à l'industrie du disque cette semaine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

39 opinions
  • diabolix
    diabolix     

    et oui maitenant ce gouvernement s'en prend aux internautes .le probleme en france on te donne la possibilitè de pirater avec emule ou shareaza etc etc et puis on nous annonce que l'ont sera sanctionnès a tous les gens qui pirates . MON avis personnel temps que ça reste dans un cadre familiale je ne vois pas le mal c'est ceux qui en font un veritable commerce qui faut punir mr sarko . DE TOUTES LES façon on n'a ce que l'on merite avec sarko mais ceux ci n'est pas un scoop . MAIS on trouvera la parade pour dejouer cette nuvelle loi ah ah ah ah ah .VIVE LA libertè on ne ce laissera pas faire........

  • stron
    stron     

    au moyen age on brulait ceux qui osaient reproduire les textes, et donc le Savoir, de l'Elite. Le peuple n'avait pas accès à l'information, à l'instruction, à la connaissance. Heureusement que le bois a manqué sinon nous ne serions pas là... Comme quoi tout vient à point à qui sait attendre.

  • Mer_Guez_
    Mer_Guez_     

    Bah justement, si tu veux qu'on respecte la loi il faut qu'ils la respectent aussi
    La loi ne leur permet pas de faire une riposte graduée sans baffouer les droits des citoyens, alors il fatu qu'il fasse autrement mais il ne faut pas qu'ils fassent modifier la loi.

    Ce n'est pas parce que la riposte graduée est techniquement possible qu'il faut le faire n'est pas Marc !

  • marre d etre un con
    marre d etre un con     

    [quote]« Compte tenu du refus de la Cnil, estime Jérôme Roger, directeur général de la SPPF, nous n'aurions pas d'autre solution que d'opter pour le tout répressif, ce que nous avons toujours refusé. »

    Dans un communiqué publié jeudi 27 octobre, le SDSD estime lui aussi que « l'arsenal à disposition des ayants droit ou de leurs représentants pour combattre ce phénomène endémique [la piraterie en peer to peer, NDLR] est clairement insuffisant ». [/quote]

    :sarcastic: mouais... je suis sceptique, le sell a eu une autorisation de la cnil pour une riposte graduée (avec des envois de messages ou du relevé d'identification en fonction des oeuvres concernés). Grâce à cette riposte graduée, aucune information n'était gardée sans raison (en principe) et aucun fichier d'infractions n'était mis à la disposition des FAI...
    Mais non Marc et Jérôme ils veulent plus, ils veulent faire comme ils ont choisi parce que ce sont des enfants gatés, alors ils vont voir papa le ministre... c'est dégueulasse et stupide :berk:

    Et si les FAI font suivre des messages, ça va augmenter leurs couts et donc soient nos abonnements soit le prix des CD (enfin sauf des merdes comme star ac mais ça on n'en veut pas) et donc au final on va payer plus pour que Marc et Jérôme gagnent plus...

    Vive les artistes libres, supprimons les maisons de disques (et détronons pascal nègre). Moi je suis prêt à payer 9 euros un CD si je suis convaincue que plus de 70% du prix revient à l'artiste, sinon qu'ils se le gardent !

  • intox2
    intox2     

    Demain nous allons nous réunir (tous les téléchargeurs intéressés) avec tous les fabricants d'armes et signer une charte dans laquelle chaque fabricant s'engage à apporter son aide (prêt d'arme..) à toute personne déclarant vouloir tuer Jérôme Roger

    Et comme il est illégal de tuer, nous irons voir le ministre de la justice pour qu'il fasse une proposition de loi et pression sur l'assemblée nationale (en promettant des postes aux députés - que nous ne réilérons pas-) afin qu'il devienne légale de tuer Jérôme roger (attention par Marc Guez :p ).

    Cet exemple est tiré par les cheveux mais c'est ce qu'ils sont entrain de faire et c'est beaucoup trop facile !
    La CNIL doit rester indépendante et la loi doit être faite par le peuple et pas par les majors de la musique (des gens sont morts pour avoir ce droit en 1789 et jusqu'à nos jours!)

  • Avocat-du-diable
    Avocat-du-diable     

    Le problème n'est pas le "P2P" spécifiquement, le problème c'est la facilité à s'échanger des données numériques (ce qui est le fondement même d'Internet et des nouvelles technos en général).

    Le P2P n'est pas + illégal que le FTP = transfert de fichier.

    - soit on rend les communications numériques + accessibles, et on favorise l'échange de mp3,
    - soit on les rend plus difficiles... = retour aux années 80

    On peut déjà copier un CD sur une clé USB.
    Dans quelques temps, on pourra copier un DVD entier.
    Le "P2P" n'est que l'arbre qui cache la forêt.

    Internet ou les maisons de disques ? Qui va crever en premier ? :lol:
    Amen. :pleure:

  • Avocat-du-diable
    Avocat-du-diable     

    Salut le beau parleur,

    Je voudrais acheter le disque titré "Stand Up" de l'artiste Manuela
    (Label: Mister Owl).

    [g]Où je peux le trouver [s]sans pirater[/s] :lol: ?[/g]

    http://www.subversiv.com/doc/costes/1-blues-show-biz.htm :fume: :youpi:

  • mallox
    mallox     

    Personellement, j'attends que le gouvernement me rembourse tous les albums que j'avais acheté en Vinyl et que j'ai racheté ensuite en CD ; c'est drôle, l'industrie du disque ne s'est pas plaint à l'époque des bénéfices considérables fait sur nos dos consommateurs ... quand aux artistes , franchement votre méconnaissance en ce domaine est large ; du reste, je suis moi-même musicien , je sors des diques (www.pog-ox.com) mais je ne me plains pas .
    L'industrie est mauvaise perdante voilà tout ; elle n'a pas su s'adapter et voir venir la chose qui pourtant semblait inéluctable pour le type moyen que je suis .
    Vous parlez d'artistes alors que 90% vont aux intermédiaires , comme pour la SACEM ou 5 artistes monopolisent la moitier des ressources .
    Bon, franchement , vous n'y êtes pas . ou alors pro-sarko ( qui porte soit-dit en passant un visage qui respire l'humanisme ! )veut que l'industrie gagne systématiquement contre le consommaeur de qui pourtant elle dépend .
    Merci môsieur, mais je suis pas un mouton ou tout est joué d'avance .
    Soyez moderne, adaptez vous ! (ce que nous dit les politiques à tout va qd cela les arrangent) .
    C'est vrai que mr sarkozi n'exploite rien ni personne ... arf ! on croît rêver .

  • TaupinZ
    TaupinZ     

    Bonjour à tous,

    Concernant la P2P, le débat n'est pas "le P2P est-il légal ou non ?". Cela ne servira à rien de tergiverser sur une chose evidente. Le P2P est illégal et le restera. La principale solution est simple : le bulletin de vote. Je suis certain que vu la confiance des menages, le prochain gouvernement que les "pirates" auront élu aura d'autres choses à faire que de reprimer le P2P. Pour ma part, je pense que l'echange de fichiers tels qu'ils soient doivent être tolérés simplement, l'idée enoncée ci-dessus sur un abonnement avec taxe raisonnable serait un bon compromis pour compenser les "soi-disant" pertes.
    Les majors sont mécontents car ils ne peuvent plus nous prendre pour des vaches à lait où quand tu tires sur la queue, y a le pognon qui sort. Ce qu'il se passe maintenant est simplement dû aux prix exhorbitants des albums et même des titres sur internet. En effet, 1? la chanson ce n'est pas cher, mais faites ceci multiplié par 15 vous avez l'album en MP3 légal. 15? pour un album, chouette je gagne 5? ! Mais non, au final on perd. Si tu formates ton PC, et bien tu paies à nouveau 15? et qd tu paies 20? au magasin, tu as le CD avec la boite et le livret avec parfois un bonus.

    Donc pourquoi tout ce tintinmarre de repression, c'est simplement parce qu'ils ne savent pas faire de concessions et qu'ils s'appuient sur leurs relations politiques pour nous OBLIGER à consommer leurs disques. Les majors doivent se remettre en cause : Prix trop élévés, part des maisons de disques trop elevée, chansons promues à la télé ou radio nulles, bourrage de crane à la radio qui montre le peu de diversité, la nullité des chansons (on les repete pour nous forcer à acheter les disques) et le peu de travail qu'ils font pour nous faire entendre des musiques correctes.

  • PseudoUnique
    PseudoUnique     

    La DUPLICATION, c'est la meilleure façon qu'a trouvé la nature pour préserver la VIE.
    Et la culture, c'est pareil. Une oeuvre qui n'est pas copiée est une oeuvre MORTE. (cf des manuscrits, des films, des partitions, aujourd'hui perdus à jamais parce que l'original a été détruit et qu'aucune copie n'a pu être retrouvée)
    L'invention de procédé permettant la copie rapide d'une oeuvre a toujours profité à la culture (cf l'invention de l'imprimerie, véritable révolution technologique, puis culturelle)
    Evidemment de tous temps, les gens au pouvoir, conscient du contre-pouvoir représenté par une culture qui ne leur serait pas soumise, ont également tout fait pour contrôler ces nouveaux modes de diffusion de l'information... (cf censure et cie)

Lire la suite des opinions (39)

Votre réponse
Postez un commentaire