En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les nouvelles technologies au c?"ur des pôles de compétitivité

Les nouvelles technologies au c?
 

Le Premier ministre a présenté mardi 12 juillet une liste de 67 projets se déroulant partout en France, qu'il compte financer sur trois ans pour 1,5 milliard d'euros. Sept d'entre eux sont directement consacrés aux nouvelles technologies.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • bleriot53
    bleriot53     

    De plus il y a un peu plus d'un an , l'unité de production de ST basée à Rennes ( 35 ) s'est délocalisée à Singapour ; imaginez un instant le salarié ou la salariée , sa famille , ses amis, sa maison être obligés de dégager en Indonésie , ou c'est la Porte !
    le libéralisme est destructeur.

  • outlaw_
    outlaw_     

    De plus ce genre de structure peut facilement détourner une grosse partie de ces aides! Il leur suffit de monter un service qui gére le recrutement en parallèle de la DRH pour les employés "normaux" et d'engouffrer les pesetas en parlant de coûts de gestion!
    En fait en multipliant les intermédiaires ils arriveront à consommer les crédits sans pour autant
    tout investir dans la recherche et la formation!

  • GNB002
    GNB002     

    En France la majorite des emplois sont crees par les TPE et TPME, c'est meme le gouvernement ou une agence gouvernementale qui le dit. Et fort logiquement on va encore engraisser les multinationales qui degraissent a tout va.
    Ne lobbyse pas qui veut!

  • GNB001
    GNB001     

    C'est exactement le but, entre Crolles2 un fiasco total et les 3000 licenciements il faut bien un peu d'euros fraichement cueillis chez le CONtribuable pour faire plaisir aux actionnaires.

  • Rad_
    Rad_     

    Pendant que l'état dépense sans compter pour faire des éffets d'anonce qui ne relancerons rien, nous, nous payons. Le 17 juillet nous allons fêter la libération fiscale, c'est à dire que du 1er Janvier au 17 juillet, nous n'avons travaillé que pour financer les administrations et tous genres.

    L'état ferait bien mieux de laisser les sociétés inovantes inover et lui, de faire des économies. Quand on a 1200 milliard d'euros de dette, ça parrait quand même la priorité !!

  • Traroth
    Traroth     

    Mettre en relation universités, centres de recherche et entreprises est une excellente chose. Mais le milliard et demi d'euros, c'est simplement des subventions à de grosses entreprises privées, c'est à dire l'agent de nos impôts dans la poches de gros "entrepreneurs" (je mets de guillements, car les gros qui ont créé leur entreprise sont plus que rare. Le baron Seillière, par exemple, n'a jamais créé une entreprise de sa vie)

  • fabrice_
    fabrice_     

    Alors que l'industrie Européenne arrive à se faire une toute petite place sur le logiciel grâce à des PME dynamiques , on s'étonnera des subventions largement données à des mastodontes qui continuent de freiner , délocaliser et saborder la créativité de nos PME , qui ont fait un lobbying épouvantable pour les brevets logiciels, brefs , les politiques de ce gouvernement ne sont pas bien conseillés ou alors uniquement par leurs copains dans ces mêmes boîtes !!!!
    Domages car c'est au moment ou les DSI des grands Ministères commencent à comprendre et à profiter de la compétances des PME françaises ( Téléphonie,voix sur IP , petits providers , logiciels libres , petits éditeurs très performants etc...)
    On continue de faire uniquement confiance à :
    FT, (qui choisie Cisco pour Airbus) et qui s'allie avec Microsoft sur la téléphonie .
    Sagem (dans le même cas)
    Alcatel, Bull, Thales , Siemens, philips, Bull sont cités plusieurs fois comme chefs de files dans divers projets ....
    Même "GEMPLUS" , "société bien française" , est cité dans dans ce rapport et doit profiter de la largesse gouvernementale :
    http://www.premier-ministre.gouv.fr/IMG/pdf/CIADT_Fiches_presentation_poles.pdf
    Internet et le logiciel sont des secteurs clef de notre économie et pas grand chose n'est fait pour soutenir une industrie plus importante maintenant que le secteur automobile et qui sera entièrement domininée par l'amérique du nord si nos politiques n'ouvrent pas plus grand leurs yeux !!!

  • toto_
    toto_     

    On a subventionné ST qui aujourdhui prévoit de licencier
    et aujourd'hui encore on parle de leur donner de l'argent?

Votre réponse
Postez un commentaire