En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les moteurs de recherche lorgnent le pactole des Pages Jaunes

Overture, Google, Gigablast... les moteurs de recherche américains veulent désormais fournir des réponses liées à des lieux géographiques. Et profiter de la manne financière du marché très prometteur des pages jaunes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • fredwpt
    fredwpt     

    comme le fait ce site :
    http://www.hub-search.com

  • consultant
    consultant     

    Bonjour,

    je pense aussi qu'il faut se méfier, les alternatives existent déjà, Google et gigablast en sont les plus visibles, mais aussi les moins efficaces au vue des qualités présentées ...

    la géolocalisation IP ainsi que la géolocalisation du contenu Web risque d'être une des nouveautés de l'année 2004, 2005. Les pages jaunes sont en phase d'érrosion, même si personne ne dément l'actuel positionnement de l'ODA sur ce crénaux.

    La présence actuelle sur le marché de la recherche du Groupe FT/ODA/Wanadoo, n'est que provisoire, même si ce provisoire risque de durer encore quelques années.

    Bien cordialement

    Gilbert

  • SK_
    SK_     

    Oui , arrogance est bien le terme qui caractérise cettte entreprise.
    Mme la Directrice de la qualité, avez-vous déja vu le type de site web créé par vos entreprises ou les méthodes utilisés par vos VRP pour prospecter les PME digne des plus mauvaises approches commerciales (grosses ficelles, pression, etc ...) ?
    Les pages jaunes sont typiquement le produit d'une situation monopolistique. Vivement l'ouverture à la concurrence, on verra ce que cette entreprise deviendra ...

  • de maussion
    de maussion     

    finira toujours par causer son déclin ! Wanadoo est et restera leader sur le arché des FAI mais il a du partager ce nouveau marché.Cette nouvelle approche viendra certainement égratigner les 50 ans de monopole des pages jaunes, le web est encore bien jeune.
    Travaillant dans la cartographie, nous sommes bien évidemment très concerné par l'ouverture de ces nouvelles collaborations...

  • julien_
    julien_     

    Je ne connais pas vraiment le marchais des annuaire en france mais je pense pas qu'il y ais de concurent au page jaune, car pour moi les pages jaune (peut-être que je me trompe) sont gratuit, il sufit d'étre une societer et avoir un téléphone fixe a son siege sociale, donc on paye l'inscription au page jaune avec l'abonnement au téléphone. Donc une entreprise a besoin simplement d'avoir un numéro de téléphone pour exister dans les pages jaune. Donc a ce niveaux il n'y as pas de concurence a ce que je sache.

    Et les societer spécialiser dans la recherche web ne peuvent pas prétende être une concurence directe car ils ne peuvent disposer d'une base de donnée équivalente au pages jaunes.

    Pour les société qui veule réferencer leur site web, pour moi pages jaunes et google n'ont pas dutout la même cible. J'utilise google quand je recherche une société qui aurais une activiter bien définit et pas forcement pret de chez moi, ou alors une socité que je connais. Les pages jaune c'est plus des recherche de proximiter, je cherche un artisant dans mon quartier, je recherche une activiter dans ma région et je ne recherche pas forcement un site web, le site n'est qu'un plus. Je ne veux pas forcement me limiter au entreprise qui ont un site, c'est trop restrictif si je veux acheter du pain...

  • SearchEngineMaster
    SearchEngineMaster     

    Méfiance ... A quand France Telecom/Pages Jaunes qui va arrêter de se croire le ùaître du monde ?!?... Avec les différentes sociétés dans le secteur de la recherche qui aiguisent leurs armes, les PJ ont du soucis à se faire. Pour une société disposant d'un site web, le choix est simple : PJ avec une offre hors de prix, sans aucune garantie, avec un volume de trafic important, ou alors les solutions de recherche à la Overture, Google, ou FindWhat/Espotting, qui proposent tout autant de trafic si ce n'est plus, encore plus qualifié, et surtout, avec un mode de facturation à la performance ?? Madame Schwarz, vous devriez TRES sérieusement envisager de collaborer avec un des trois acteurs cités plus haut, afin de proposer ce même genre de solution à vos annonceurs, sous peine de voir leur nombre s'erroder ...

Votre réponse
Postez un commentaire