En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les majors goûtent de plus en plus à la musique sans DRM

Les majors goûtent de plus en plus à la musique sans DRM
 

Sony BMG Music est la dernière major du disque à annoncer des fichiers téléchargeables en MP3. L'initiative est limitée à 37 albums et confirme la tendance à l'abandon des mesures de protection.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bipdan2
    bipdan2     

    On aurait pu avoir la licence globale géré de façon centralisée et redistribué équitablement aux artistes sans passer par des intermédiaires hors course puisque non concerné pas le proceessus de vente.

    Mais au lieu de ça on se retrouve avec des taxes non justifiés voir anti-légal, (puisque si nous les payons, il semble juste de jouir d'un service en échange), et chaque major qui sort son modèle économique pour sortir des DRMs en réinventant la licence globale selon ses règles, pour son catalogue et en se gavant toujours plus sur le dos des artistes.

    C'est bete l'état a rater la une belle manne financière qui va se retrouver diviser par le nbre de major et absorber par la recherche sur autant de projet permettant un nouveau modele éconmique.

  • Gyzmo83
    Gyzmo83     

    Enfin !!

    C'est pas trop tot, les majors ont enfin compris que les DRM étaient une vrai calamité et donner encore moins envie d'acheter leur musique !

    Donc c'est une bonne nouvelle pour les acheteurs de mp3 :)

Votre réponse
Postez un commentaire