En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les jeux vidéo et Facebook (évidemment) responsables du massacre de Newtown ?

Mis à jour le
Les jeux vidéo et Facebook (évidemment) responsables du massacre de Newtown ?
 

En tentant d’expliquer la tuerie de Newtown, Fox News ne peut s’empêcher de pointer, une fois encore, les jeux vidéo… et Facebook. Qu’attendre d’autre d’un média conservateur ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Chark7
    Chark7     

    faut arrêter d'accusé les jeux vidéos a tord et a travers.... Bon j'avoue il y a de la violence du sexe des insulte mais c'est indiquer sur les boites qu'il faut faire attention au contenu et ce que le jeu vidéo contient et si les parents savent pas faire attention à ça mal grès les pub spoilant les chaines de télé c'est leurs fautes et donc faut arrêté de dire que les jeu vidéo = violence dans la vie sinon accusé aussi les films avec les film trash ou gore ou spiritueux donc pour moi c'est surtout un prétexte pour avoir quelqu'un a accusé que eux même pour leur manque d'attention sur les activité de leur enfants et de leur responsabilité de ce que leurs enfants deviennent... mais bon la tête à claque c'est les jeux vidéo.....

  • Sabrak
    Sabrak     

    Le contrôle du contenu des jeux vidéo existe déjà, c'est la classification PEGI.
    Et le problème ne vient pas du contrôle du contenu des jeux "pour adultes", mais du contrôle des armes et de leur circulation aux USA.
    Il faut être aveugle ou de très mauvaise foi pour ne pas comprendre ça !

  • Tigzy
    Tigzy     

    Il avait quel âge cet individu?
    Celui de jouer à des violents il me semble. Je ne vois absolument pas le rapport. Autant protéger les jeunes enfants est primordial face aux jeux violents, autant cela est complètement hors sujet face à des tueries comme ça.
    Anders breivik est très loin d'être un nouveau né.

    Si tu veux éviter la violence, alors ne va ni sur internet, ni devant ta TV, et ne sort pas dans la rue. Bref ne vit pas.
    La violence fait parti de la société, et plus on la connait moins on y fait face.
    Tuer dans un jeu vidéo n'a rien à voir avec la vraie vie. Le problème de base est une maladie mentale appelée psychopathie. Il faudrait savoir la diagnostiquer au lieu de chercher des causes à son déclenchement (fausses)

  • asczdv
    asczdv     

    Il serait temps qu'il y ait un controle strict des contenus des ces jeux pour adultes.

    La violence même dans un jeu video reste de la violence et nous devons lutter contre cela.

  • isildur37
    isildur37     

    En réalité, la facilité de se procurer des armes n'est qu'une facilité. Cette facilité peut expliquer la fréquence de ce genre de drame aux US, mais pas le fond du problème. La Norvège en ayant une loi beaucoup plus restrictive sur les armes a quand même connu un drame.
    Les jeux vidéos au pire peuvent inspirer un moyen, mais ne sont probablement pas la cause de fond.
    Le constat est assez simple, même si aucun média ne l'évoquera : un individu déterminé à passer à l'acte trouvera TOUJOURS une arme de la gamme qu'il souhaite (armes, bombes, etc.). Ça sera plus ou moins compliqué, cher et risqué. Mais si le problème n'est pas diagnostiqué, il y arrivera.
    Un marché des armes aussi ouvert (avec contrôle inégal entre les états US) réduit l'analyse de la personnalité de l'acheteur, donc diminue la probabilité de diagnostiquer une faiblesse, un problème.

  • Tigzy
    Tigzy     

    Mettre des armes entre les mains de psychopathes, c'est plutôt ça le vrai problème. Un psychopathe jouant à des jeux vidéos n'en reste pas moins une personne souffrant d'antipathie, et capable du pire si on lui mets tout le matos à disposition.

    Je vois pas en quoi les divertissements viennent aggraver une maladie mentale. Au contraire un défouloir fictif permet à certaines personnes borderline de pouvoir tenir le coup. Une vraie étude à mener pour faire taire tous ces coincés dans le 19ieme siècle? ça serait utile.

    Au passage le tueur collectionnait les cartes pokemon. Très dangereux ces trucs là.

Votre réponse
Postez un commentaire