En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les intermittents du jeu vidéo en mode camouflage

L'industrie des logiciels de loisir a de plus en plus recours à ce statut, tout en n'étant pas censée en bénéficier. Une refonte du statut des travailleurs du jeu vidéo est à l'étude.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • fyp_
    fyp_     

    Donc je suis assez d'accord avec toi sur les luttes intestines qui ravagent les boîtes, mais dans ce monde où plus l'on va et plus la seule chose qui compte c'est le billet vert, malheuresement, je ne vois pas comment on va pouvoir attirer des studios de jeux vidéos dans notre beau pays, vu notre administration écrasante, qui fait perdre un temps monstrueux, et les coûts très très élevés pour créer, et maintenir une entreprise chez nous.
    Quand on pense qu'à la Commission Européenne ils ont dépensé 100 millions d'euros l'année dernière pour faire détruire les surplus agricoles qui sont la conséquence de...la Politique Agricole Commune !!!!
    J'espère qu'un jour la France et l'Europe comprendront que l'avenir se situe bien plus du côté des jeux vidéos, par exemple, que de la subvention au kilo de boeuf qui ne finit jamais que dans la poche de l'agriculteur qui est déjà riche, comme par exemple le prince de Monaco ou la reine d'Angletterre (sans blagues :-) ils ont tous 2 de grands domaines fermiers).

    A bon entendeur salut.

  • francois-yves prigent
    francois-yves prigent     

    Moi franchement, quand j'entends les gens dire que les jeunes ils n'ont pas de repère, ils ne savent pas s'orienter, ils sont pommés et autres; tu m'étonnes !
    On doit tous faire des études au minimum Bac+5 pour quoi ? Avoir le droit de faire 2 ou 3 stages, où personne ne nous donne aucune responsabilité intéressante, puis 2 ou 3 CDD de 6 mois en serrant les fesses pour être engagé derrière, et au bout de 2 ou 3 ans un CDI : Quelle chance !!!
    Je connais une jeune femme qui sort d'une des dix premières écoles de commerce en France, et ben naturellement elle fait du très bon boulot, et elle en est à son troisième CDD chez Microsoft en deux ans... Génial !!!!
    Ce matin, je viens de lire qu'Oracle allait "TRANSFERER" 4.000 emplois hautement qualifiés des USA en Inde, ils bossent aussi bien pour 4 fois moins cher...
    D'après une étude les US comptent "TRANSFERER" (pour ne pas dire licencier) 4.000.000 d'emplois informatique très qualifiés en Inde d'ici 2015, donc cela comprend aussi les jeux vidéos, bien entendu. Super !!!!
    Quant on voit la prolifération des studios de jeux en Europe de l'Est (pas loin d'une dizaine en 3 ans), on se dit que c'est un miracle qu'il en reste 2 ou 3 en France; sans déconner on ne peut pas dire sérieusement que le coût du travail et des impôts en France ça n'a aucun effet, en regardant mes exemples de l'Inde et de l'Europe de l'Est ...
    Regardes aussi l'Irlande, grâce aux réductions d'impôts énormes qu'ils ont donné aux entreprises de high-tech depuis plusieurs années, tous les sièges européens de boîte travaillant de près ou de loin dans l'informatique, en particulier les filiales de compagnies US, y sont !!! Résultat : un des plus faibles taux de chômage de toute l'Europe et des emplois ultra-qualifiés.

  • CO_
    CO_     

    batiment, jeux video, spectacle, culture mais aussi enseignement et formation continue... pour ces derniers des contrats salariés à la journée sans statut( donc ni retraite ni Assedic)pour vous former et former vos cheres tetes blondes, ils sont legions pratiqués par l'Education Nationale, les Chambres de Commerce et autres ....le Moyen Age serait il le new age des intellos précaires ( mini bac+5 souvent requis)

  • Le Scrameustache
    Le Scrameustache     

    D'ailleurs les politiciens et leurs économistes sont de beau escrocs avec leurs pronostiques. Inventer des problèmes pour les résoudre, c'est ce qu'ils savent le mieux faire pour suciter l'engouement des foules !!

    Il faut reconstruire une société sur des bases plus seines avant que celle-ci ne nous asphyxie.

  • Beloko
    Beloko     

    Même si guichetier est un métier qui demande moins de qualification que développeur, c'est quand même bien que tout le monde puisse vivre convenablement.

    Il y a pleins de petits boulots qui se perdent en France, bien utiles et qui rendraient la vie de chacun beaucoup plus agréable :o) Avec l'automatisation et l'informatisation on arrive à supprimer plus de postes qu'à en créer (billeteries automatiques, distributeurs d'argent, photomatons, systèmes de stockages automatisés, vidéo surveillance) ... avant de tout chambouler, peut être qu'ils faudraient songer à les préserver ?!! Il n'y a pas besoin d'être très qualifié pour être éboueur, et pourtant c'est quand même très très utile ... parce que dites donc qu'est ce que ça pue quand il font grêve dans les grandes villes ?!! Ca fleurt avec l'épidémie :o(

    Mais bon, la tendance actuelle est de se la raconter intello et d'essayer de faire croire aux autres que si la Terre tourne c'est parcequ'ils sont les auteurs les humbles auteurs de calculs très très savants ;o)

    Il faut effectivement envisager des réformes et frapper là ou il faut, casser cet esprit de tout vouloir rentabiliser, arrêter de respecter les gens pour leur argent et tuer petit à petit les brevets des pollueurs ... il ya beaucoup de choses à faire en matière de protection de l'environnement, d'éducation, de prévention des maladies et d'amélioration des conditions sociales.

  • chris_
    chris_     

    La qualification d'un développeur n'est pas la même qu'un guichetier. Faut pas pousser quand même!
    De plus, le nombre de développeurs est tout petit, par rapport aux autres populations. Me crois-tu si je te disais que pas mal des logiciels que nous utilisons tous les jours ont été conçu par un voire deux développeurs, et vendus par des multinationales de plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'employés. Va comprendre la logique...

  • OL_
    OL_     

    Certains professionnels de la profession s'évertuent à instiller l'idée que les déboires du secteur du jeu vidéo en France ont pour origine la protection des salariés et des salaires bruts trop élevés.
    Du côté de mon employeur x, je constate surtout un sacré gâchis des ressources humaines de l'entreprise : plannings systématiquement non tenus, décisions sans cesse remises en question ou absentes, organisation du travail déficitaire, luttes de pouvoir incessantes et destructrices, "motivation" par la peur et non par l'épanouissement des employés ...

    Je conseille aux apôtres de la paupérisation de jeter un oeil sur les offres d'emploi jeu vidéo aux Etats-Unis. Ils vont vite pouvoir comparer les niveaux de salaires ici et outre-Atlantique.

  • P0B
    P0B     

    Dire que les employés SNCF et RATP sont des nantis est dégueulasse, un développeur débutant touche 150000 F par an, un guichetier plafonne à 90000 F par an au bout de 5 ans d'expérience. Quel est le + nanti des 2 ? Je suis moi-même développeur et je peux vous dire que par rapport au travail que je fournis, je suis payé 4x mieux qu'un guichetier ! Oui, je fais parti des nantis, j'en suis conscient et j'en ai honte. Je suis pourtant pro-révolutionnaire car il faut que celà cesse. Mais je ne vois pas pourquoi je m'arreterai de toucher 2 SMICS qd il y en a qui en touchent 20000 (Smics), ce n'est pas à moi de commencer. Tout le monde à la même enseigne, au même revenu (et non salaire), c'est çà l'égalité, c'est çà la révolution, la vraie et ce n'est pas de faire un complexe d'Eudipe sur les gens qui travaillent le plus par rapport à leur salaire !

  • phil__
    phil__     

    Il est bien vrai qu'en ces temps troublés , il est plus facile de se trouver du coté des donneurs d'ordres ( ceux qui n'ont plus l'I.G.F ) que de celui des manants reclamant du travail pour survivre...Car il s'agit bien de survie pour certains.
    Mais quand un J6M se permet de saborder une entreprise comme Vivendi , il s'en sort avec les honneurs et un parachute de plus de 20 Millions d'Euros ...où va t on ....1789 avait servi de leçon , je crains qu'un remake ne soit en train de se preparer...Et je l'avoue ...j'en serais ravi.
    Ministres s'octroyant une augmentation ROYALES, Baron de l'industrie faisant des licenciement d'économie quand vos entreprises font des benefs monstrueux..et les nantis SNCF,RATP et les autres tremblez , votre heure viendra

  • Marc_
    Marc_     

    Où l'on voit les employeurs s'activer à casser toutes les barrieres sociales et le retour de "la place de grève", où les patrons viendront chaque matin venir se servir de la main d'eouvre dont ils auront besoin, au moins cher evidemment........;

Votre réponse
Postez un commentaire