En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les informaticiens bientôt de nouveaux pauvres ?

Les informaticiens bientôt de nouveaux pauvres ?
 

Il n'est malheureusement pas très compliqué de se retrouver à la rue, alors que l'on occupait auparavant une position confortable ! Les informaticiens des sociétés de services, dont les conditions de travail se dégradent aujourd'hui considérablement, seront-ils demain de nouveaux pauvres ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

85 opinions
  • The Deadeene
    The Deadeene     

    Bonjour,

    Je suis moi même en SSII et j'avoue que le turn over des commerciaux est affolant. Pour ma part, je suis issu branche Technique, et je suis conscient que ceux sont les commerciaux qui vendent. Le proplème, c'est que trés peu sont formés sur les technologies et les produits. Les certifications commerciales ne sont qu'objet à boire un peu en discuatant de marges...
    Certes ils vendent, mais calculer une marge arriére ou faire du code naf n'est pas non plus trés difficile. Dans ma société, je choisis les solution techniques à mettre en place, je fais l'offre, décline le nb d'homme/jour pour la réalisation, je monte le projet et assure la maintenance. La partie commerciale se résume à un repas au restaurant pour la signature client....

    J'ai pourtant eut de trés bon commerciaux maitrisant leur sujet mais ils se font trés trés rares!!!

    La plupart s'appuient trés trés fort sur leur techniciens et ingénieurs qui pondent la solution clef en main sans toucher 1 point sur la marge. La plupart se demande si en externalisant leur comptabilité, il ne seraient pas mieux à gérer leur boite...

    Encore un truc, il ne faut pas dire d'un commercial qu'il frise l'intelligence, à mon époque, il fallait faire un bac G et une bonne gueule de premier rôle pour être commercial tandis que pour aller en informatique, un bac S est souvent de rigueur..

  • batman_
    batman_     

    Si les informaticiens ont de si grandes capacités d'adaptation, alors inutile de pleurer sur leur sort !!! Ce que je vois surtout, c'est qu'on a délibérément "expédié" des gens d'horizons divers dans l'informatique, à la fois pour faire un peu baisser le nombre de chômeurs, mais surtout pour casser les salaires par une demande supérieure à l'offre...

  • ToutGratuit
    ToutGratuit     

    Pour nos chers informaticiens...
    Un informaticiens embauche en Inde coute moins de 150 francs de la journee. Il sont tres tres bon, ils bossent enormement, et ils sont ravi avec ce type de salaire.... (imaginer une boite qui delocalise, elle envoit un expat ou deux pour les gerer, embauche 30 mecs pour faire tous le boulot, resultat des courses : ca ne coute rien)
    Ca va devenir un deconfiture a la sauce textile...

  • Nono_
    Nono_     

    S'agit-il réellement d'incompétences ? Un produit pour le vendre, faut qu'il marche. Constat simple. Le client, aussi bien que le fournisseur, s'en tape de savoir comment c'est fait : faut qu'il réponde à la demande vite fait. La qualité ? facteur nieme sur l'échelle des critères. La persuasion ? 1er facture de vente.
    Alors à cela, à quoi bon engager des Bac+5 ? Pour avoir fait SSII et éditeur, la différence n'est pas flagrante ! Il m'est arrivé et encore aujourd'hui de péter un plomb lorsque je vois comment certains code ou même pense au design (quand celui-ci est fait). Aujourd'hui c'est le rendement qui compte, c'est du travail à la chaine (toutes les étapes 'inutiles' sont zapées)!!
    "L'objet ? Uml ? IEEE ? ... mouais bof" ou "c'est des trucs d'intellos", voire presque "c'est de la masturbation intellectuelle" ! Avec la série de recrutements de gens dont l'informatique n'était pas leur truc, juste parce que ca rapportait, la qualité dans le secteur informatique en a prit un sacré coup.
    Bref, codeurs du dimanche, editeurs/SSIIs misant sur le gain immédiat au détriment du produit, client satisfait 'virtuellement' puisque connaissant rien à l'informatique ou si peu (alors qu'il le devrait), font qu'on soit dans un context tumultueux.
    Il faudrait sortir de cette logique de fric à tout prix. Les tords sont à tous les niveaux.

  • muncien
    muncien     

    faites juste le petit effort d'aller sur leur site et vous verrez en haut de la page d'accueil que ca s'adresse aussi aux "étudiant/demandeur(se) d'emploi orienté vers ce secteur" !

    c'est bien beau de se défouler sur ces forums mais ce seront toujours des paroles en l'air, et ca revient alors au même d'aller chez un psy...!
    il est grand temps plutôt de passer à l'action et de se rassembler dans notre secteur, sinon RIEN NE CHANGERA JAMAIS !
    seule l'union fait la force, le chacun pour soi mène notre secteur au désastre

  • NR
    NR     

    Les futurs diplomés ? vous nous conseillez de faire quoi ? se pendre tt de suite ? changer de domaine ?

  • MUNCI
    MUNCI     

    site provisoire : www.munci.org
    futur site : http://munci.little-pinguin.net/

  • gta_
    gta_     

    le débat Technique contre Force de vente : stérile

    Pensez plutot a changer de boulot car bientot on n'aura plus rien a developper et toi Roger tu pourras aller vendre des flans sur les marchés (de toute facon c pareil pour toi).

    L'informatik n'est pas une fin en soi alors soyons désinvoltes et n'ayons l'air de rien ...

  • gta_
    gta_     

    Vivement ke ca arrive la révolution sociale !!!
    Malgré tout j'ai l'impression que la masse accepte tjs un peu plus de se faire avoir ..

    Wake up!

  • roger_
    roger_     

    c'est pas parce que les commerciaux de ta boite ne glandent rien que c'est le cas, et arrete avec tes histoires de "pauvres développeurs", tu vas me faire chialer !!!

Lire la suite des opinions (85)

Votre réponse
Postez un commentaire