En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les Français passent 2 h 17 min par jour sur Internet

Les Français passent 2 h 17 min par jour sur Internet
 

Surfer sur la Toile est devenu le deuxième loisir des Français, juste derrière la télévision, indique une récente étude de GfK.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • remy46
    remy46     

    Avec une moyenne de 8h de boulot et autant de sommeil, reste donc 8h libres. Sur ce temps, plus de 5h sont passées devant un écran, çà fait froid dans le dos. C'est les ophtalmos et les opticiens qui ont de beaux jours devant eux !

    Ce qui inquiète, c'est le temps passé avec ses proches, même pas 1h/jour en moyenne...Pas étonnant qu'il n'y ait jamais eu autant de divorces et d'abandon d'éducation des enfants qu'aujourd'hui...

    Triste monde...

  • quarantined
    quarantined     

    Ils sont meme dangereux pour une certaine idee de la nation ou fraternite devrait etre un vaun mot !

  • bipdan
    bipdan     

    Franchement quand je lis ca je rit doucement (en fait je jubile intérieurement)

    "Plus inquiétant, le comportement de certains Français « qui semblent perdus pour l'industrie du disque. Ils n'achètent plus de CD et pourtant ne se reportent pas vers le téléchargement."

    Ils n'ont pas voulu croire qu'on pouvait s'en passer, ont continuer a criminaliser leurs clients potentiels et maintenant, après maints avertissements, se rendent compte que, oui les consommateurs en ont marre, et, oui ils sont capables de se détourner du circuit de consommation qu'on espere leur imposer tout en restant légale.

    D'une part il y a les webradios et d'autre part, il y a maintenant les licences libres qui permettent de télécharger légalement du contenu de tres bonnes qualité. La musique a bien avancé dans ce domaine et le cinéma commence a s'y essayer avec de tres belles productions court métrages, et meme quelques longs métrage en préparation.

    Franchement, j'espere qu'ils persisteront jusqu'a ne plus pouvoir se relever, et ils sont assez borné pour ca. Après tant de coup bas pour les internautes et plus généralement les consommateurs, je ne souhaite meme pas qu'il arrive a revoir leur modele. Je n'ai que trop compris que leur but et de faire du fric, et pas de se soucier de la qualité de production ou de la possibilité d'un artiste sous contrat de ne pas etre exploité dans l'exercice de son travail.

    N'oubliez pas donc de faire vos achats intelligemment. Noel approche a grand pas. Autant qu'il se prenne un bide histoire d'affirmer notre pouvoir de client.

  • quarantined
    quarantined     

    j'ai oublie ca :
    http://blog.lefigaro.fr/hightech/2008/12/paolo-coelho-le-piratage-augme.html

  • quarantined
    quarantined     

    Je me permet de vous faire partager cette petite interview d'un ecrivain qui dit ce que nombre d'entre nous savent:
    Internet refait lire les gens alors que 15 ans en arriere on nous promettait une société de l'image.
    Le piratage decuple les ventes legales.
    Les dinosaures rétrograde de la sous-culture lobotomisante doivent crever!

  • markoi56
    markoi56     

    Tout à fait d'accord avec Guimo. Avec internet, les webradios et les site du type Deezer ou musicme, j'écoute la musique que je veux sans rien payer et légalement. Maintenant, pour les films, il reste difficile de trouver des offres légales et gratuites avec des films de qualité (ou pas). Je pense que les majors ont du souci à se faire et je m'en réjouis. Ils ont suffisamment profité de la situation et n'ont jamais fait avancer les choses en terme de qualité ou de diversité.

  • Guimo
    Guimo     

    Le dernier paragraphe de cette étude est en or. Il résume très bien la situation. Pour ma part, j'achète moins de CD depuis que j'écoute des Webradios adaptées à mes gouts. Cela me permet en outre de faire des découvertes.

Votre réponse
Postez un commentaire