En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les fonds barrés de la fracture numérique

Une erreur informatique révèle les sommes que le gouvernement avait envisagé pour l'aménagement informatique du territoire. 100 millions d'euros avaient été prévus pour le haut-débit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • roger_
    roger_     

    Je n'ai nul "parisophobie".
    "elus parisiens" veut dire dans mon esprit,elus qui siègent à Paris (assemblée nationale,gouvernement..),puisqu'il s'agit in fine du sujet(fonds barrés gouvernement) et NON pas élu
    de Paris(Delanoe etc..)

    Quant à harceler les élus locaux,c'est fait depuis belle lurette,sans résultats;aussi puis je me permettre de "vilipender" sur un forum,puisque c'est un sujet que je connais assez bien.

    Cordialement de la "brousse" non parisienne.

  • parigo_
    parigo_     

    euh.. je voudrais pas mécontenter ta parisophobie, mais les élus parisiens ne peuvent rien contre le fait que st pétaouchnok les zoutes ne soit pas dégroupé/cablé/wifimaxisé ou encore fibre-optiquisé.
    en tout cas, ici paname/banlieue, les élus se bougent pour couvrir leurs communes en haut débit.
    Alors si tu es mécontent de l'immobilisme ambiant de ta région, citoyen, fais ton devoir, va harceler TES élus locaux (mairie, département, région) plutôt que d'attendre que delanoë ou le préfet des haut de seine fasse quelquechose pour toi.

    Le meilleur moyen de faire bouger un élu, c'est encore de le harceler pas de le vilipender sur un forum.

  • roger.
    roger.     

    En mème temps,d'un point de vue strictement politicien , ce n'est pas très intelligent.
    Barrer les fonds pour combler la fracture d'accès au haut débit , equivaut à sacrifier ce mème accès à une France essentiellement rurale ou semi-rurale qui traditionnellement vote à droite.
    Donc ,ici,c'est carrément l'inverse du clientélisme.

    Moi mème exclu de l'adsl et donc du haut débit,pour cause de centrale telephonique trop éloigné,je vote depuis toujours à droite ; et , à la prochaine échéance , je voterai différemment,c'est sur.
    La mise à l'ecart du progrès de ma partie de la population et surtout l'immobilisme des élus parisiens et locaux n'y seront pas étranger.

  • zed_
    zed_     

    les caisses sont vides? pas pour les buralistes ou pour certaines catégories de médecins libéraux, et j'en passe et des meilleures.
    le probleme tient plus aux choix budgetaires qu'au budget lui même. On ne peut pas en même temps avoir des politiques ambitieuses et faire des cadeaux a certaines corporation (ou classes sociales) pour cause de clientelisme.
    et puis pour regonfler les caisses, c'est pas compliqué, faut que les gens produisent de la richesse (afin de la redistribuer par la suite par leur consommation et leurs impots). Or a l'heure actuelle avec de moins en moins d'actifs et aucune politique de relance, on est pas pret de voir le bout du tunnel. et réduire les salaires pour les niveller sur ceux des ouvriers roumais ou chinois n'est pas non plus la solution...

  • jcs_
    jcs_     

    Pauvre France, ses caisses sont désormais totalement à sec. Il n'y a que les zozos qui ne le savaient pas.jcs

  • ze cable guy
    ze cable guy     

    C'est pas la première fois que le gouvernement nous fait des déclarations fracassantes pour les oublier une fois qu'on cause finances.
    Un exemple, l'histoire de la Grande Chaine d'Information Internationale à la Française voulu par le Chi lors du déclenchement de la deuxième guerre d'irak.
    Chirac&co nous ont bassiné avec ça, pour l'indépendance de l'information et du point de vue français dans le monde, faire concurrence au CNN, foxNews et autre al-jazira etc.
    Résultat, pas une ligne de crédit dans le budget 2005 et peut être en 2006 si tout va bien.
    Alors la fracture numérique, elle sera réduite en même temps que la fracture sociale, et une fois que la france d'en bas aura pris l'ascenseur.

    En attendant mangez des pommes !

Votre réponse
Postez un commentaire