En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les flux RSS, des contenus à surveiller de près

Les flux RSS, des contenus à surveiller de près
 

La récente condamnation d'un site compilant des flux RSS repose la question de la responsabilité des relais d'informations sur le Net.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • coconuts23
    coconuts23     

    bientot on pourra meme plus insulté quelqun ou une enseigne en le traitant d'incompetant et de chose très negative sur son image , en ayant des represaille juridique ,

    mais dites moi on ne serait pas dans le pays de la libre expression?

  • Belzebuthàquionapiquélepseud
    Belzebuthàquionapiquélepseud     

    mais comme une frappe nucléaire de grande échelle est de moins en moins "probable", ArpaNet serait un peu tombé en désuétude. Et puis ne nous leurrons pas, si on répand autant Internet, c'est parce qu'il a avant tout du pognon à se faire dessus, s'il n'y avait pas la pub et ses revenus, il y aurait 1000 fois moins de sites.

  • saolin84
    saolin84     

    c'est toujours la même chose. A quoi sert internet sinon à propager l'information qui malheureusement n'est pas forcément vérifiée.
    Pourquoi le haut débit, les graveurs de cd et de dvd haute capacitö, les graveurs de salon, les disques externes multimédias si l'on n'a pas le droit de s'en servir... Il n'y avait cas guarder internet pour l'armee, la police... et je ne suis même pas suu que cela aurait fonctionné...

  • bipdan2
    bipdan2     

    Ce jugement est une honte pour nos libertés sur internet et notre liberté d'expression en générale

    Je ne parle pas du fond de l'histoire, je me moque pas mal de savoir quelle était l'info et si oui ou non elle était diffamante, ce qui n'a d'ailleurs pas été prouvé ou démenti autrement que par une plainte de l'interessé.

    Sur la forme, lespipoles n'aura meme pas eu l'occasion de retirer le flux sur simple demande du plaignant puisqu'il s'est vu condamné avant meme d'etre informé du caractère diffamant du flux dont il n'était que le relais.

    Ensuite quand je lit :
    "si le site touche des revenus publicitaires ou s'il organise ses flux externes selon un agencement précis et préétabli..."
    je comprends mieux. Clairement on attaque parce qu'il y a potentiellement des dommages et intérêts à toucher au bout de la procédure, c'est lamentable.

    Voila ce que j'en retiens si je devais relayer un flux sur un site alors j'aurais plutot interet a le faire sans trop de moyen et surtout sans bénéfice pour ne pas devenir la cible de vautour ayant le soutien de tribunaux qui ne cherchent pas à comprendre la technologie.

    La rapidité du jugement est également ahurissante. A se demander si personne d'autre que le plaignant n'avait d'intérêt a voir lespipoles condamné.

Votre réponse
Postez un commentaire