En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les FAI américains s'alarment des méthodes des majors

Inquiètes de la tournure que prend la lutte contre le peer to peer, des sociétés Internet américaines demandent des comptes à la RIAA.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

208 opinions
  • Bartyz
    Bartyz     

    Réflexion personnelle
    J'ai eu une petite reflexion personnelle sur l'utilisation du réseau emule et des risques judiciaires encourus :


    - Lorsque une personne se fait arréter pour utilisation de emule, ca n'est pas pour avoir téléchargé des fichiers qu'elle risque une condamnation, mais pour avoir mis à disposition des fichiers au profit d'autres internautes.

    Ces fichiers peuvent avoir plusieurs formes : musique, film, image, programes, reportages ...

    Comment font les autorités pour savoir à qui porte le préjudice?

    je précise : comment savoir que le trafic upload concerne un film, une musique ou un programme copyrighté plustot qu'une image personnelle ou un fichier libre de droit?

    à ce momment, si le préjudice n'est pas précisément prouvé contre telle ou telle société de film, musique ou programmation, comment pourrait-on être condamné?

    -------------

    Un autre sujet : Là je me fais l'avocat du diable, mais c'est pour prouver que les "Majors" ne s'intéressent qu'à leur pognon et en aucune facon aux intérêts des artistes produits ou à la "sauvegarde du patrimoine artistique".

    - lorsque une société de production porte plainte, il me semble qu'elle le fait en son nom propre et non au nom de l'artiste. Si il y a une condamnation à la suite de cette plainte, la Sacem devrait alors d'office porter plainte pour protéger les droits d'auteurs de l'artiste. En effet, si le producteur est lésé, l'artiste l'est de par le fait. La Sacem porte t elle plainte également ?



    Merci pour vos commentaires.

  • bART_
    bART_     

    J'ai eu une petite reflexion personnelle sur l'utilisation du réseau emule et des risques judiciaires encourus :


    - Lorsque une personne se fait arréter pour utilisation de emule, ca n'est pas pour avoir téléchargé des fichiers qu'elle risque une condamnation, mais pour avoir mis à disposition des fichiers au profit d'autres internautes.

    Ces fichiers peuvent avoir plusieurs formes : musique, film, image, programes, reportages ...

    Comment font les autorités pour savoir à qui porte le préjudice?

    je précise : comment savoir que le trafic upload concerne un film, une musique ou un programme copyrighté plustot qu'une image personnelle ou un fichier libre de droit?

    à ce momment, si le préjudice n'est pas précisément prouvé contre telle ou telle société de film, musique ou programmation, comment pourrait-on être condamné?

    -------------

    Un autre sujet : Là je me fais l'avocat du diable, mais c'est pour prouver que les "Majors" ne s'intéressent qu'à leur pognon et en aucune facon aux intérêts des artistes produits ou à la "sauvegarde du patrimoine artistique".

    - lorsque une société de production porte plainte, il me semble qu'elle le fait en son nom propre et non au nom de l'artiste. Si il y a une condamnation à la suite de cette plainte, la Sacem devrait alors d'office porter plainte pour protéger les droits d'auteurs de l'artiste. En effet, si le producteur est lésé, l'artiste l'est de par le fait. La Sacem porte t elle plainte également ?



    Merci pour vos commentaires.

  • ouzo_
    ouzo_     

    les majors veulent tués le mp3

    Quatre projets de loi et deux directives européennes nous promettent :
    -la fin de la confidentialité de nos échanges et courriers électroniques
    -des prestataires Internet juges et flics des contenus qu'ils hébergent
    -la légalisation de milices privées, le pistage en ligne et le fichage de masse
    -la censure pour les éditeurs et les sites d'information indépendants et militants
    -l'atteinte à la liberté de création des auteurs de logiciels libres
    -la privatisation de la sphère des idées et du domaine public
    -le verrouillage des CD/DVD et la mort de la copie privée
    -la relégation d'Internet au rang de jouet au service d'industries dites "culturelles"
    ... et aucun moyen pour défendre nos libertés face aux pouvoirs coercitifs toujours plus grands accordés au secteur privé par le gouvernement, la Commission Européenne et nombre de parlementaires.

    De la même manière que nous avons fait barrage au front national, nous pouvons aujourd'hui faire barrage aux intérêts du « fric ».

    Comment ?

    N'ACHETE PLUS DE CD NI DE DVD

    SOYONS VIGILENT ? ET NE DONNONS PLUS UN CENTIME AU SOCIETE D'UN GROUPE FINANCIER AYANT DANS LES SOCIETES QUI LE COMPOSE ? UNE MAJOR DU DISQUE OU DU FILM. (certains opérateurs téléphonique par exemple)

    COMMUNIQUONS AVEC NOTRE DEPUTE, lettre, courrier, mail, téléphone (attention à l'opérateur)

    N'oublions pas que si ces sociétés existent, c'est grâce à nous consommateurs. Alors il est temps de cesser d'être les vaches à lait des grandes compagnies et de retrouver notre rôle de client (le client est ROI).

    A nous d'agire

    <<<<<<<<<<<<<<< (pétition) http://www.odebi.org/boycothon/ >>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<

  • Sylvain_
    Sylvain_     

    Tout ce que tu cites existait et existera aussi sans internet.

    Ce n'est à cause d'internet que ça existe.
    T'es vraiment un ignare.

  • Sylvain_
    Sylvain_     

    Tu savais que 70% des sites webs marchent avec du logiciel libre ? Ca veut dire que sans logiciel libre, la moitié des sites web du net n'existeraient pas, peut-etre à cause du prix des licences M$, ou bien d'autres facteurs.

    Tu savais pas ? Bah tu auras appris au moins ça dans ta vie... abruti.

    Des ignorants comme toi ça vote souvent Le Pen.

  • fredo les bons tuyaux (2mo/s)
    fredo les bons tuyaux (2mo/s)     

    dire merde aux majors, c'est les provoquer et eux ils ont les tunes pour nous attaquer, nous les fous de P2P.
    Qui va acheter un CD une fois téléchargé ?
    certains le font mais ils sont très probablement une minorité.
    Maintenant avec le service prenium de Microsoft, on peut acheter un titre via WMP v9 (concurent d'iTunes d'Apple)
    Je pense que c'est la solution, même Sony va lancer son service à la rentrée.
    Tous ça c'est une question d'argent et eux ils en ont de la power pour freiner les "méchants"
    Que feriez-vous si un concurent venait en face de votre boulot et donnez gratuitement ce que vous vendez ?
    Vous vous baterez pour l'éliminer ?
    c'est ce que les majors font
    ils ont déjà eu Napter.

  • Steff_
    Steff_     

    Cela n'empêche que votre langage est limite.
    Le modérateur doit être en vacances.

  • Steff_
    Steff_     

    On peut ne pas être du même avis que les autres sans forcément les insulter ! (Cf vos msg en début de forum). Vous dites que bcp de c.. pollus les forums : Vous en ètes la preuve. Le respect est une qualité. Vous deviez être absent le jour de la distribution !
    Quant à la surveillance que vous prônez et le manque d'ouverture d'esprit dont vous faites preuve montre bien que le capitalisme est en marche. Le tout payant ou le tout libre n'ont aucune existence l'un sans l'autre : les 2 font avancer l'informatique. De plus, quand on voit le laxisme de MS il y a de quoi se poser des questions. Cf les contrat de licence de MS qui rendent l'acheteur responsable de l'achat (si cela ne fonctionne pas il fallait acheter autre chose). Pour vous c'est normal !
    Vos propos tendent à penser que vous avez créé un Big Brother et que vous espérez bien le vendre pour vous faire des c....... en or. Etes vous pote avec Orwell ou employé de Bill ? Je ne suis pas persuadé que vous aimeriez que votre courrier soit lu par des contrôleurs ! Le système Russe a montré ces limites et a commencé à disparaitre depuis des années. Il faut vivre avec son temps.
    Même si il n'y a pas que du beau sur le Net, cela demeure un moyen d'échange et de communication. Au rythme où cela va, il va falloir payer une amende si on pète devant son PC ou si on écrit un mot interdit comme tous ceux que vous avez mis dans tous vos messages. Si tel est le cas, vous faites déjà parti des gens à réprimander, vu votre langage de chartié.
    Pour terminé, je dirai juste que ce que l'on ne connait pas fait peur. Vous devriez vivre dans une bulle (géré par un système info de chez MS : Attention à l'asphyxie).

  • alban (tete de cul)
    alban (tete de cul)     

    desole de t'avoir sous estime donald... et pour tout dire, je croyais pas les "vilains apotres du pirarage" capables de causer comme ca ! ;o)
    ca me deculpabilise d'utiliser les p2p (je sais bien que c'est pa sun argument, et alors ? on se deculpabilise comme on peut, non ?)

  • DerK
    DerK     

    les majors, qui volent les artistes, accusent le p2p de voler les artistes ?

    on croit rêver...

    croyez vous que les pertes annoncées par les majors comme étant dues au pirratage soient réelles ?
    nous prend on pour des débils ?
    croyez vous que s'il n'y avait pas de piratage possible, tout ce qui est piraté serait acheté ?

    juste une anectdote, lorsque les logiciels étaient distribués sous forme de DK, les distributeurs justifiaient en partie les prix à cause des "ravages" du copiage. au début des CD, le piratage n'étant à l'époque pas possible, les prix auraient du logiquement baisser. que neni, profitant de la nouvauté du support, ils ont augmenté.
    conclusion, à force de se foutre de la gueule du monde, il ne faut pas s'étonner des conséquences.

Lire la suite des opinions (208)

Votre réponse
Postez un commentaire