En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les entreprises peuvent désigner leur correspondant aux données personnelles

Le décret sur la réforme de la loi Informatique et libertés est paru. Il donne un cadre légal à ce nouveau type d'intermédiaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Dimitri de NANCY
    Dimitri de NANCY     

    Tu as bien raison de dire tout cela. Le projet manque un peu de clareté. La personne chargée de faire la tâche de la CNIL n'est pas aussi indépendante ce que celle-ci.

    :sarcastic: :sarcastic: :sarcastic:

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    -Dans quelles conditions le CIL, ou plutot celui qui est désigné pour être le CIL peut refuser?
    -Qu'à t-il à y gagner à part une bonne conscience?
    -En cas de corruption plus ou moins avérée du CIL par un DSI, à qui faut-il en réferrer?
    -Quelles sont les conditions pour changer le CIL?(licenciement, départ à la retraite...)
    -Quelle valeur auront les recommandations du CIL à l'égard du DSI.
    -Quels sont les critères de choix? (droit, informatique, audit, ...)
    etc...

Votre réponse
Postez un commentaire