En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les élections 2004 sous le contrôle des urnes électroniques

Après plusieurs expériences pilotes, le vote électronique pourrait s'imposer à l'échelle nationale lors des prochaines consultations électorales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • e-deby
    e-deby     

    test

  • e-deby
    e-deby     

    test

  • e-deby
    e-deby     

    test

  • e-deby
    e-deby     

    test

  • Chris PERROT
    Chris PERROT     

    On ne le répétera jamais assez, il parait
    hasardeux d'établir un lien de causalité entre le
    vote électronique et l'abstention.
    Pour combattre l'abstention il apparait
    nécessaire d'améliorer l'offre politique ainsi que
    la participation des citoyens dans les choix de la
    cité.

  • minet_
    minet_     

    oui

  • pborde
    pborde     

    big brother peut être un ordinateur optique capable de dépasser la puissance de calcul de milliers d'ordinateurs les plus puissants actuellement et qui permet donc de casser une clé de codage de centaines de bit. Ainsi, toute clé de codage basée sur une puissance de calcul informatique sera fragile.
    Sans archaïsme, l'urne avec des bouts de papier est un moyen de vote sûr car seuls les citoyens en ont le contrôle. C'est à eux seuls d'assurer le bon fonctionnement de la démocratie et non pas à un nombre limités de techniciens dont la hiérarchie pourra abuser éventuellement.

  • julien_
    julien_     

    J'ai 19 ans, suis étudiant et je trouve ce procédé honteux !
    En plus du fait qu'il ne résoudra en rien les problèmes de fraude, il permettra à terme si les auteurs savent s'en servir de déterminer qui a voté quoi (même si tout le monde prétend le contraire). Or, le vote est secret ! Les gens ont droit à un minimum de respect.

    De plus, cela supprimera l'instant sacré du dépouillement où les gens se retrouvaient dans une ambiance parfois chaotique pour rire, parler et attendre pendant plus d'une heure d'avoir LES RESULTATS.

    Là ce sera fait en 2mn en appuyant sur un bouton.
    Même si c'est rapide et moderne, je ne trouve pas cela souhaitable.

    Oui, décidemment, je suis contre !

  • ZeMeilleur
    ZeMeilleur     

    Pour ce qui est de l'identification, je suis parfaitement conscient que ça ne pose aucun problème, sans même aller aux solutions sur l'iris ou autres, un simple numéro confidentiel et aléatoire écrit sur la carte d'électeur devrait suffire, à 10/15 chiffres, la probabilité que l'on tombe sur un code valide par hasard est (quasiment) nulle.
    Ce qui m'inquiète c'est l'eventuelle possibilité de croisement des liste électorales avec les votes : si vous, vous vous moquez que tout le monde sache pour qui vous avez voté, ça votre problème, et à vrai dire je m'en moque.
    Mais l'anonymat du vote est la clé de la démocratie : chacun peut dire ce qu'il pense sans qu'on le regarde drôle dans la rue, preuve de son importance : un bulletin est déclaré nul si on le signe.
    Si vous pensez que l'anonymat n'est pas indispensable, qu'on oublie les isoloirs, les urnes et les ordinateurs, on vote tous à main levée, ça résolvera pas mal de problèmes et ça simplifiera la vie de tous. Enfin presque...

  • RLaffon
    RLaffon     

    Ce jeune informaticien m'étonne malgré sa science informatique. Pour la confidentialité pourquoi cacher son vote et ses idées, pour l'identification de multiples solutions le fond de l'oeil, les empreintes digitales, la voix...aux informaticiens de trouver les solutions!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire