En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les éditeurs de logiciels en France font bande à part

Ils créent leur propre association, l'Afdel, hors du Syntec qui les représentait jusque-là. Cet organisme se veut plus iconoclaste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • theb0b0
    theb0b0     

    Oui c'est vrais qu'il n'y a pas besoin d'être un génie pour ce rendre compte qu'il y a un problème et que le discourt est paradoxal, je suis étonné par le manque d'esprit critique de cet article enorme.
    je cite : ...des difficultés de financement, du manque de soutien des grands donneurs d'ordre aux petits éditeurs...
    Quand on vois la liste des membres c'est à hurler de rire, du lobbing c'est clair.

    Boris.

  • PTramo
    PTramo     

    L'article de Frédérique sur son blog :
    http://www.couchet.org/blog/index.php?2005/10/21/80-l-afdel-nouveau-cheval-de-troie-de-microsoft

    Il ne peuvent vraiment pas s'en empecher ... c'est assez pénible.

    Dam

  • xroche
    xroche     

    "Cet organisme se veut plus iconoclaste"

    Mon oeil! Le porte parole est Jamal Labed, ancien porte parole de la Business Software Alliance (BSA), bras armé de Microsoft pour les questions de lobbying.

    Jettez un oeil au whois de AFDEL.ORG: le contact pointe directement chez Microsoft!

    $ whois AFDEL.ORG
    Registrant Name:Stephane Senacq
    Registrant Organization:Association Francaise Des Editeurs de Logiciels
    Registrant Street1:49-51 rue de Ponthieu
    ..
    Registrant Email:ssenacqmicrosoftcom

    Le but ce cette association semble très clair: faire pression sur le gouvernement sur divers sujets, dans l'interêt des grosses multinationales du logiciel, en se faisant passer pour une association représentative des éditeurs de logiciels en général. C'est la version encore plus opaque de la BSA, qui est déja noyautée par quelques gros acteurs (Microsoft, Adobe, IBM..)

    Tout ceci est nul !

    On imagine que l'Afdel prendra bientôt position POUR les brevets logiciels en Europe, alors que la majorité économique est CONTRE (http://www.economic-majority.com/)
    De même on imagine que cette association fera pression pour bannir les logiciels libres, et imposer des solutions opaques aux administrations nationales.
    Ou encore imposer les DRM au consommateur ?

    Peut-on avoir une réponse du journaliste qui a écrit cette brève ? Quel est son avis ?

    (merci à Frédéric Couchet / FFII d'avoir soulevé le lièvre)

Votre réponse
Postez un commentaire