En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les éditeurs de jeux vidéo à l'abordage des pirates du peer-to-peer

Après AOL, Free. Un nouvel internaute vient de se voir demander de retirer des fichiers illégaux mis en ligne. Mais, cette fois, l'ayant droit outragé a révélé son identité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

83 opinions
  • Luculus
    Luculus     

    Je suis d'accord avec toi mais je ne pense pas la methode dont tu parles est utilisee dans le cas qui nous interesse: il me semble en effet (sauf erreur de ma part) que dans le cas present, les ayant-droit constatent un delit (diffusion du jeux via P2P) sans intrusion dans la vie privee puisqu'il suffit de se connecter au reseau P2P. Ensuite ils se tournent vers le FAI pour identifier l'auteur du delit.

    Donc pas de scan systematique de PC perso.

  • victor_
    victor_     

    Les sociétés de softs ont des coûts de développement très importants pour un temps d'amortissement très court ( la vie du produit ) environ 6 mois à un an pour un jeu.
    Le prix de vente est donc en conséquence.
    Rien d'anormale donc à ce que les éditeurs cherchent à luter contre le piratage qui ne se limite pas à rogner leurs bénéfices, mais met leur pérennité en péril.
    Les sites d'échanges de données étant le fond de commerce du haut débit proposé par des fournisseurs d'accès qui eux seuls sont censés connaître les adresses IP des fraudeurs, le trafic n'est apparemment pas près de prendre fin.

  • John_
    John_     

    Salut,

    Sony ce bat pour évité que l'on ne puisse pas piraté leurs jeux ou leurs console mais sony a pourtant sortis un graveur dvd qui permet de copier ces jeux sans aucun problème, qui pousse au piratage ???

    Si sony a vendu des million de psone c'est grace au piratage, si sony commence a voir une augmentation de la vente de la ps2 ce sera grace au piratage.

    Faire un jeu coute de l'argent, faire un film en coute autant et même plus, pourtant on trouve des film dvd a 25 euro, pourquoi pas des jeux a 25 euro?

    Avec la chute du prix des graveurs que l'on peut a présent avoir pour 65 euro et qui est maintenant a la portée de tous, cela ne fait que augmenté le piratage des jeux ou des audio et même des films.

    Qui pousse au piratage, les société qui vente des produits capable de copier tout ces logiciels a des prix abordable et a la portée de tous.

    Personnelement cela ne m'interesse pas de laissé mon pc allumer deux jour pour télécharger un jeu ou un film, si il veule que le piratage baisse il faut qu'il baisse leurs prix sur les jeux vidéo a des prix abordable.

    Il faut s'imaginé que maitenant ou peut acheter un graveur pour 65 euro qui est moin cher que certain jeu vidéo.

    Ce que je ne comprend pas dans toutes cette histoire c'est que les éditeurs essaye a tout prix d'envoyer devant les tribunaux des gent qui pirate leurs logiciel pour les condanés a des ammendes sévère alors que la plupart de ces gent le font parce qu'il non pas les moyen de s'acheter tout le temps des originaux.

    Au lieu de s'acrifier d'énorme somme d'argent pour empeché le piratage qui de toutes facon ne sert a rien il ferait beaucoup mieux d'utilisé cette somme pour diminuer le prix de leurs jeu et les adaptés pour qu'il soit abordable pour tout le monde et non pour un public de riche.

    C'etait mon opignon sur la question.

  • MiJad
    MiJad     

    Comme toi, Titof, je teste le produit.
    Soit je le loue, soit je le télécharge. Ensuite, s'il me convient, je l'achéte !
    Ne dit-on pas que l'on n'achète pas un chat dans un sac ?

  • Serlesfesses
    Serlesfesses     

    y'a 3 ans, j'ai tout perdu dans un incendie : cd, logiciels compris. Tous des originaux bien sûr ! avec boites et factures pour le prouver. Réponse des assurances : valeur d'un cd de plus de 6 mois : 2 euros ; valeur d'un soft de plus de 6 mois : 0 euros. ça vaut plus rien ? ok ! j'peux me servir alors ? C'est ça le message ?
    j'aimerais bien avoir un autre choix que de me faire avoir (pour être polie) en devant tout racheter au prix fort ou me faire avoir (pour rester polie) en sachant que d'ici 6 mois, ça ne vaudra plus rien. j'vois que le piratage comme autre choix, j'ai tout faux ?

  • gulm
    gulm     

    Je me souviens, il y a 1 an et demi, l'IDSA avait menacé un site d'abandonware (de vieux jeux), www.the-underdogs.org
    La chose amusante etait que les editeurs membres de l'IDSA s'etaient detachés des actions de l'association, parcequ'ils avaient realisé la stupidité de rendre indisponible au telechargement des jeux qu'ils ne publiaient plus de toute facon, et que ca leurs rendaient plus service qu'autre chose.

  • anonyme_
    anonyme_     

    L'être humain cherche toujours à profiter de tout tout le temps c'est dans sa nature. Cetains 'bons' partagent sans rien demander en retour. D'autres 'profiteurs' font tout pour tirer le plus possible des autres. Ca à toujours été comme ça et ça le sera toujours dans tous les domaines. Plus on en a plus on en veux mais surtout on ne cède jamais rien. Ce qui est acquis est acquis (salaire, retraite, mode de vie, ...) Les lois sont bien trop compliquées à avoir toutes en tête tout le temps mais nul n'est censé ignorer la loi (contradictoire?). Tant que notre société sera basée sur ces principes et donc que l'être humain sera comme il est. Nous courrons à notre perte. Dommage pour l'être le plus intelligent de la terre (et peut-être de l'hunivers). Pour en revenir à notre problème de P2P et d'Internet en général. C'est une révolution de notre espèce et une révolution passe toujours par de grand chagements (des morts?). Pour le moment cette révolution n'a pas vraiment eueu lieu. Ca arrive...

  • toutou_
    toutou_     

    C'est clair.
    Quiconque n'en a rien à battre des films ou de la musique, n'en achète pas et n'en télécharge pas!!!

  • zorglub_
    zorglub_     

    Il est évident que celui qui DL est intéressé par soit la video, soit la musique, soit les jeux.
    Croyez-vous vraiment que son taux de DL fait baisser sa consommation, ses achats, ses séances de ciné? Moi non.
    Ceux qui DL de toute façon n'auraient jamais acheter.
    J'aimerai connaitre l'évolution des fréquentations de ciné et des ventes de CD sur les 10 dernières années.

  • jojo_
    jojo_     

    Le piratage est aussi vieux que l’informatique et est du a une structure de coûts bien précise dans l’industrie des produits numériques. Cela ne coûte rien a une société de faire une copie suplèmentaire d’un logiciel ; Il n’y a pas plus de ressources consommées ni plus de travail ou capital consommé (si ce n’est le support)
    Mais si une copie suplèmentaire n’est pas gênante – une multitude le devient.
    Internet avec le peer to peer modifie les choses en cela qu’il devient extrêmement facile de copier.
    Si auparavant les échanges entre amis étaient monnaie courante, ils étaient limités par les efforts qu’il fallait déployer : Demander à un ami lui fournir les supports vierges – le temps passé etc… Aujourd’hui ces barrières n’existent plus.

    Le piratage ne pourra pas continuer à s’étendre sinon plus personne ne voudra faire les investissements (plusieurs millions d’euros) pour développer de nouveaux jeux.

    Les économistes modélisent ce problème le conflit entre les intérêts individuels et collectifs : J’ai tout à gagner à pirater mais je perds si tout le monde le fait (dilemme du prisionier). Internet permet à tous de pirater simplement. C’est le rôle alors d’une autorité de réguler afin de préserver l’intérêt collectif.

    Enfin concernant les arguments sur le prix des jeux. L’objectif des éditeurs est de faire du profit – non ils ne sont pas philantropes – et le prix auxquels ils vendent leurs produits sont calculés pour maximiser leur profit. Si ils peuvent faire plus de profits en vendant moins cher il le font comme pour les produits budget.
    Si leur produit était « TROP » cher personne n’achèterait et ils erraient obliger de baisser leur produit ou bien de changer de business.
    PS : Je suis un utilisateur et pirateur sans complexe mais pas de mauvaise foi. Je maximise mon profit personnel tant que le régulateur fait pas son travail…

Lire la suite des opinions (83)

Votre réponse
Postez un commentaire