En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les défauts des appareils photo numériques disparaissent progressivement

Les défauts des appareils photo numériques disparaissent progressivement
 

Ils réservent encore trop de mauvaises surprises mais les bonnes nouvelles commencent à arriver.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Mr Ouille
    Mr Ouille     

    Il y a depuis les appareils de developpement numerique, et c'est normal que les appareils evoluent puisque cette technologie n'est pas arrivé à maturité. Ce n'est qu'une question de temps avant que les appareils numerique depassernt les appareils argentiques tant en terme de prix qu'au niveau des performances.

  • Pascal23
    Pascal23     

    Tout ce qui est dit est vrai, et la majorité des personnes le savent. Mais de l'autre côté, si comme les micros il faut attendre "demain" pour avoir le modèle du dessus, alors ce jour là il y aura un autre modèle encore mieux et se dira encore "demain".
    Moralité : vous en voulez un ? achetez-le aujourd'hui, et ne pensez pas à celui que vous pourriez avoir demain ! de toute façon, il suffira à la grande majorité d'entre nous ( avoir en plus une 2ème batterie et une carte-mémoire suffisante en stock).

    Pascal possesseur d'un Kodak DX6490 à 390 euros.

  • acchteurquistâte
    acchteurquistâte     

    moi j'ai trouvé cela intéressant

  • photographe_amateur
    photographe_amateur     

    les informations et arguments de cette chroniques sont assez justes...
    mais quel intérêt ? pour qui ?
    l'utilisateur lambda d'un appareil numérique pour les "photos de famille", n'y comprendra rien et n'en a rien à faire, compte tenu de son besoin (dans ce cas la vrai problématique est abordé à la fin de la chronique : la vrai question, c'est appareil bas de gamme ou téléphone/appareil photo).
    Quant au photographe averti, il n'est pas dupe et sait qu'aujourd'hui l'équivalent de son réflexe en numérique n'existe pas en terme de prix.
    (que le vrai pro utilise lui)

    Bref c'est bien beau de se faire plaisir Mr le journaliste, mais vous écrivez pour vous ou pour des lecteurs (consommateur, utilisateur)

Votre réponse
Postez un commentaire