En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les correspondants Cnil en entreprise ont leur formation

L'Isep, école d'ingénieurs parisienne, ouvrira à la rentrée 2006 un mastère spécialisé dans le ' management et la protection des données personnelles '.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dufonddelacaverne
    Dufonddelacaverne     

    Il n'y a pas que dans les entreprises mais aussi et surtout dans les syndicats dont un que je ne nommerai pas, à qui j'ai écrit par internet, courrier privé de mon domicile avec mon matériel : courrier qui a été communiqué à mon employeur.
    J'attends toujours des explications de ce syndicat et du correspondant de ce syndicat au sein de la CNIL : qui est à l'origine de la délation ?
    Gageons que je ne recevrai jamais de réponse !
    Alors correspondant CNIL ou pas, le tout est d'y croire... avec méfiance. :fou:

  • invité0079
    invité0079     

    Je suis sûr d'après mon vécu qu'un poste à plein temps est nécessaire pour les déclarations CNIL des grandes entreprises (domaine hospitalier, assurances, banques, etc)...
    - déclarations de tous les traitements nominatifs avec finalités (très très long)
    - logs
    - site(s) internet
    - demande d'avis auprès de la CNIL
    - tenir les MAJ de ces demandes
    - gérer les réclamations CNIL
    - réunions avec les maîtrises d'ouvrage pour préparer tout cela (très long aussi)

    Evidemment, tout cela prend du temps... bcp de temps même

    Cela dit, pour les PME/PMI, cela me semble moins justifié...

    Donc formation utile mais qui doit s’accompagner de méthodes qualité (normes) et méthodes de management

    Cordialement,

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    qu'être "correspondant Informatique et Libertés" soit un travail à plein temps, loin de là, même dans une grande entreprise. Toute la subtilité est d'inventer sans cesse de nouveaux postes et diplômes en donnant l'impression qu'on ne peut pas s'en passer, à bon entendeur ;)

Votre réponse
Postez un commentaire