En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les constructeurs informatiques sonnent la rentrée des classes pour leurs salariés

Ils sont les premiers à mettre en ?"uvre la réforme de la formation professionnelle. Les salariés des SSII devront attendre que les négociations commencent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Sylvain_
    Sylvain_     

    >"Les salaires sont uniformisés au maximum malgré la différence de performance flagrante entre consultants"

    Les bons consultants sont quand même au-dessus de 6000 Euros net/mois (jusqu'à x fois 10000 pour les "experts") alors que les débutants ou "mauvais" dépassent rarement les 4000 Euros...
    Même si la différence n'est pas énorme, elle existe quand même.

  • Un licencié qui rendra la monnaie
    Un licencié qui rendra la monnaie     

    Je pourrais parler de LogicaCMG, qui n'a pas grand chose à faire de la carrière de ses collaborateurs. Mais cette boîte ne vaut même pas les quelques minutes de rédaction que cela me demanderait.

    Je ne veux pas dissuader les jeunes d'entrer en SSII, car il faut bien qu'ils mettent le pied à l'étrier. Mais je leur souhaite de ne pas attraper la mentalité pourrie qu'il faut pour faire carrière dans ce genre de boite.

  • coco_
    coco_     

    Même une boite d'intétrim peut le faire !

  • SS2I mon amour
    SS2I mon amour     

    pour avoir travaillé chez syntegra, la formation c'est 50 ordinateurs au sous-sol pour 100 personnes en intercontrat.
    Un logiciel de formation en ligne qui plante toutes les 10min et dont les modules de cours sont intéléchargables.
    Par contre, on remplissait de belles feuilles excel, qui était censées clamer haut et fort que nous faisions de la formation.

    Après, on peut espérer que les marchands de travail profiteront de cette occasion (la loi sur le plan de formation) pour améliorer tout ça.
    Mais, vu que ce n'est pas rentable, je doute qu'ils y investissent un euro.
    Ou alors, la formation devra se faire pendant la RTT et payé qu'à 50%. Je fais confiance au syntec pour trouver une solution qui ferait passer le DRH d'une usine de fringue thaïlandaise pour l'employé de l'année.

    Enfin, comme le fait remarquer un posteur, 01net est très lu. Que tous les licenciés de SS2I dénoncent leurs ex-boites ici, avec leur histoire et les références vérifiables. Ne racontez pas de mensonges juste la vérité pour que tous les ptits jeunes diplômés soient conscient de là où ils mettent les pieds.

  • redone
    redone     

    Qu'on soit salarié ou indépendant, celà n'a pas d'importance. L'essentiel, c'est d'avoir une compétence répondant aux attentes du marché.
    un indépendant pourra toujours trouver par l'intermédiaire d'une ssii qui aura licencié ses employés en intercontrat.
    Ce qui est le plus inquiétant, c'est la baisse du nombre de missions. Où est la reprise ???

  • arnaud_
    arnaud_     

    Les SSII ont une valeur ajoutées en régie. Celle de permettre a une société de pouvoir se sépparer d'une grande partie de son personnel sans être géné par les lois (qui sont sensé protégé les salariés des licensiments abusif ...).
    En fait les SSII qui font de la régie se réduise a "des marchands de travail"

  • coco_
    coco_     

    Moi, j'y crois, aux indépendants. Peut être faudra-t-il se structurer un peu, et communiquer !

    Puisqu'on est d'accord pour dire que l'indépendant est structurellement moins cher que son équivalent en SSII (pour de bonnes raisons : il n'a pas à nourrir les structures et pdg mauvaises graisses), alors le pragmatisme reprendra forcement le dessus dans les DSI. Faisons le savoir aux patron des DSI (les DG). Disons leur : "savez vous ce que vous gagneriez si votre DSI consentait à travailler avec des indépendants ?".
    Les SSII n'ont aucune valeur ajoutée en régie.

  • Charcutier
    Charcutier     

    L'indépendant comme tu le dis existe en Angleterre. Pas en France.

    Entente illicite, surfacturation, reversements et valises bourrées de billets sont monnaie courantes.

    Et quant on est pris la main dans le sac, on trouvera bien un juge comréhensif -- par ténors interposés -- qui oublie le dossier jusqu'à la prescription !

    Qui sont les premiers clients des banques helvètes ?
    Les français !

  • boumboum_
    boumboum_     

    Rien ne t'empêche de passer par une entreprise de portage si tu veux être salarié.
    L problème n'est pas de savoir si tu es indépendant ou bien salarié mais bien de comprendre que lorsque tu es dans une ssii en période de crise , il te vire avec des clopinettes ,te licencie pour fautes graves
    ou te force à démissionner.
    La sécurité du cdi dans les ssii c'est pour les naifs

    Ce que je dénonce c'est qu'il prenne 50% de la facturation pour louer un mec dans une entreprise.
    Je ne prone pas un mode de vie , je dis seuleument que ces intermédiaires sont bien trop couteux pour ce qu'ils font.
    D'ailleurs , dans les pays anglosaxons où les ssii sont moins présentes , les salaires sont bien + élévés.

  • frederic rossi
    frederic rossi     

    parce que ta definition d'un monde meilleur c'est un monde où
    la travail s'exerce en indépendant ? Alors que dans les nouvelles
    technologies le marché est ultra cyclique , il faudrait que les
    informaticiens soient tous en CDD, mangent des pâtes et
    dorment chez leur parents pendant les périodes de récession
    puis le beau temsp revenu se dépècheraient de se gaver
    rapidos... Un peu stressant et hard comme mode de vie et en
    tout cas difficile à accepter par la majorité des informaticiens
    ( d'autant que pendant ce temps les autres salariés peuvent
    dormir relativement tranquilles : emprunter tranquilos, poser
    leur vacances en cours de missions, etc... )

    Le salariat a encore de beaux jour devant lui, pour peu que les
    salariés soient près à le défendre. Car n'oublions pas que si les
    SSII existent c'est parce que les entreprises ne veulent pas
    embaucher. Donc je suis certaint que le medef nous rêve tous
    indépendants.

    ps : maintenant c'est vrai que les SSII c'est de la merde

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire