En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les clients de LDLC victimes de cafouillage à la livraison

Le marchand a accumulé les retards de livraison cet été. Jusqu'à 18 000 colis ont été concernés. En cause, un changement de système informatique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

157 opinions
  • bustu
    bustu     

    Ramshopping je connais bien pour y commander regulierement et je recommande aussi, mais ne t'y trompe pas quand a sa dimension... c une filiale Kingston !!

  • bodo4
    bodo4     

    Je prefere de toute maniere acheter mon meteriel dans des socites serieuses a echelle humaine ( ex- ramshopping.fr )elle sont toujours plus reactive et surtout plus proches de leurs clients

  • maringou
    maringou     

    je suis algerienne je cherche que tf1 comme les autre algerienne rien que parsque la magorité chez nous suivre les cahine francais meilleurs que l'arab et englais en cherche que une fréquence en nimurique et clair monsieur le directeur malgrais que toutes les algerinne cherche que les miluvition que pour les film porno alor faite anous les frocophones cette belle service merci mon monsieur a bientout

  • karbone
    karbone     

    Non en effet, il ne faut pas tout mélanger ...
    LDLC est l'un des sites e-commerce les plus sérieux qui soit et
    qui plus est très professionnel.
    J'ai commandé une bonne quinzaine de fois chez eux et je n'ai
    jamais eu aucun problème.
    Mes commandes allaient de la simple barrette de mémoire, à
    l'unité centrale complète dont j'avais choisi auparavant moi même
    les différents composants, en passant par les écrans tft etc...
    J'ai toujours été livré dans les délais indiqués avec les bonnes
    pièces et qui plus est bien emballées.
    Leur outil informatique est défaillant ? soit ! celà peut
    arriver et ne remet pas en cause ce que je pense de LDLC :
    Top site informatique.

  • e-deby
    e-deby     

    idle

  • Pitistef
    Pitistef     

    Sérieux vous n'en avez pas marre tous autant que vous êtes de vous livrez ces petites gueguerres sans intérêt?
    A vous entendre on a l'impression de voir les guerres de religion qui ont fait tant de dégats par le passé (et encore maintenant).
    Le jour où les gens arreteront de penser qu'ils possèdent LA réponse exacte alors peut-être qu'on pourra réellement comparer les produits/systèmes/idées...
    Personnellement j'ai jamais pensé qu'une solution doit être adpaté au besoin....après qu'elle soit propriétaire/open source, honnêtement les 2 thèses présentent des avantages et inconvénients. Chacun choisit comme il l'entend...et en change si ça ne lui plait pas.

    Idem pour Linux/Ms.
    Steph, contre les guéguerres

  • e-deby
    e-deby     

    test

  • BOB_
    BOB_     

    il faut éviter de tomber dans le sectarisme et penser que le libre peut TOUT faire et que ça règle TOUS les problèmes :
    - pour les entrerpôts : si tu connais une entreprise de la taille de LDLC qui gère son entrepôt avec une solution libre, ça permettrait de faire avancer le débat (je pourrais aussi évoquer la gestion des containers, secteur en pleine expansion),
    - la garantie dont tu parles avec le libre ? il faut être sérieux. D'abord il y a aussi beaucoup de bugs dans le libre (car la plupart des utilisateurs de libre ne voient que le côté libre/gratuit et ne s'investissent pas dans le débogage), ensuite je peux te donner une très grosse appli boguée avec le code source (quelques millions de lignes), et tu seras incapable de la remettre d'équerre, à moins de la réécrire.
    Ce que tu oublies enfin, c'est qu'avec le temps, les besoins métiers deviennent de plus en plus complexes, et nécessitent des équipes de développements de plus en plus grandes, une compétence coûteuse (qui ne se trouve pas nécessairement dans le libre - et je parle pas de compétence informatique). Exemple : le RFID. Aujourd'hui pour proposer une offre complète (ce qu'attendent les sociétés), il faut pouvoir avoir des automates et une chaine logisitique à portée de main pour faire du développement et une présentation. Coût : quelques millions d'euros. Il y a des applications métiers qu'on ne peut plus développer en restant derrière un clavier et un écran.
    L'autre exemple significatif d'explosion des coûts : c'est les jeux vidéos. C'est triste mais c'est comme ça...

  • Gibier
    Gibier     

    Ceci dit je ne pense pas que l'absence de solution de Paie libre puisse avoir un rapport avec ce qu'il se passe chez LDLC et à fortiori servir d'argument à l'abandon de solutions libres en faveur de propriétaires (ça me ferait même assez mal ;-)
    La paie fait partie des logiciels dit verticaux c'est à dire que ses besoins fonctionnels sont spécifiques à chaque entreprise (ne serait ce que dans le paramétrage). C'est justement ce type de logiciels qui ont du mal à percer dans le monde libre car les compétences nécessaires ne se limitent pas au savoir faire informatique. En clair ce type de logiciel nécessite un investissement financier et non seulement "intellectuel".
    Le seul rapport que je vois avec les problèmes rencontrés par LDLC (je parle à priori car je ne connais pas le fond du problème) porte justement sur l'investissement humain et financier.
    A mon sens à investissement égal (que ce soit dans le libre ou dans le propriétaire) on obtient une plus value égale. La différence se situe surtout au niveau de la redistribution impliquée par la licence utilisée. C'est certainement l'aspect le plus rebutant pour les DSI et celui qui à du faire reculer celui de LDLC.
    Mon humble avis est qu'un assemblage de solutions libres peut être efficace et sans contrainte particulière tant que l'on reste dans une optique de systèmes de gestions ou de workflow internes. Mais je ne suis pas DSI ;-)

    PS: En cherchant bien vous trouverez des solutions de paie libres plus avancées que la mienne.

  • Gibier
    Gibier     

    ... en partant d'un fil concernant LDLC sur usenet je tombe sur ce message où il est question de mon projet "Phpaie". Eh oui je suis "le gars tout seul" en question ;-)
    Je ne prendrais pas ombrage des réflexions de FC si ce n'est l'assertion "ça ne répond pas aux besoins des PME/PMI" puisque justement le projet se fixait (notez l'imparfait) un cahier des charges destiné aux petites PMI/PME. De toutes façons la dimension en dessous tape dans les entreprises individuelles et les profession libérales concernées par les nouvelles dispositions du chèque emploi.
    Hors donc Phpaie ne visait absolument pas à concurrencer Zadig et autres ADP mais simplement à faire une paie de base N-tiers respectant la législation nationale et suffisament paramétrable pour s'adapter à toutes les conventions collectives.
    Enfin tout est dit et précisé sur le site (et précisément pourquoi le projet bat de l'aile. Mais si vous souhaitez le remettre en selle j'en serais fort aise ;-).
    (...)

Lire la suite des opinions (157)

Votre réponse
Postez un commentaire