En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les carnets d'adresses d'entreprise protégés par le droit d'auteur

Le syndicat SUD a été condamné en avril pour avoir envoyé des tracts via l'annuaire d'e-mails de la Sonacotra. Pour les juges, il s'agit d'un viol de contenu d'une base de données.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • rollingwolf
    rollingwolf     

    Moi je suis syndicaliste Sud et je ne suis pas protégé par des hauts gadés, je ne touche pas leur salaires, je travaille 6 jours sur 7 et deux fois par mois je suis détaché par mon syndicat.
    On a des antivirus, mais l'anti connerie serait la bienvenue !
    Et si je suis raide ce n'est pas de droite !!!

  • Jean-Claude_
    Jean-Claude_     

    Ah oui j'oubliais... la cgt, et autres syndicats, sont d'enormes entreprises qui prennent les adhérents pour des porte monnaie ambulants....
    Quand vous toucherez le salaire et les avantages(énormes et honteux) des hauts gradés qui soient disant vous protége... eh bien vous serez d'un seul coup de droite !!!!

  • Jean-Claude_
    Jean-Claude_     

    'au fait une entreprise sans salariés, c'est quoi une coquille vide ?'...
    Et un salarié sans patron, c quoi ? un profiteur du systeme français en plus ?
    Qui dit patron dit créateur d'entreprise, prise de risque financier et tout le tralala... Les mecs y'a pas que les grands dirigeant de multi nationale (messier et compagnie) !! la majorité des patrons sont des gens qui prennent des risques financier qu'aucun de vous n'oseraient prendre !!
    En france, faudrait voir à respecter un peu plus le travail et arrêter de traiter son patron de voleur et d'enculer !!

  • francois_
    francois_     

    Personne n'a, semble-t-il, relevé la contradiction entre le fait de mettre un annuaire à disposition des gens, puis à les poursuivre s'ils l'utilisent !!!

    En ce cas, France-Télécom devrait engager des poursuites contre ceux qui utilisent ses annuaires, et tout particulièrement les boites qui nous inondent de pubs.

    Quant à la Sonacotra, combien de fois et à quelles entreprises ou organisations a-t-elle vendu (oui vendu ! c'est ce qui se pratique) son annuaire ??

  • toto_
    toto_     

    C'est de censurer les gens comme celà, les syndicats de boite en tant qu'organe de l'entreprise doivent avoir le droit d'expression au même titre que n'importe quelle structure de l'entreprise. Là c'est le genre de plainte brimade parce que les entreprises ont plein d'argent à perdre à payer des connards pour leurs ressources humaines...
    Ce serait autre chose si les syndicats utilisaient des carnets d'adresses pour mailer des boites où ils ne sont pas représentés ce qui s'apparenterait à du SPAM bien entendu...

    Je suis d'accord avec le fait que les syndicats représentatifs sont devenus des entreprises, pour le côté mafieu, ben on ne peut empêcher la mafia d'infiltrer la société dans ses postes de pouvoir, un certain nombre d'entreprises le sont également.

    Dans le cas de sud, ce n'est pas un syndicat représentatif, et donc SUD ne gère pas les instances sociales type sécu etc. donc ils ne brassent pas beaucoup de sous et ne sont pas vraiment des entreprises comme les autres syndicats. Pas encore en tous cas parce que se donnant les mêmes moyens d'action ils arriveront au même résultat...

  • PVCGT
    PVCGT     

    Enfin une réflexion censée !
    Ce jugement est lamentable ! les annuaires d'entreprises régis par le droit d'auteur.
    Ah quelle aubaine ! je m'en vais réclamer à mon patron 1 euro de droits d'auteur à chaque fois qu'un de mes collègues verra apparaître mon nom et mon prénom sur son écran en consultant l'annuraire d'entreprise y compris lorsque celui recherche un nom proche du mien dans l'ordre alaphabétique. Je sens que je vais m'enrichir ;-))) Je crois que les mulots vont danser et cliquer dans les bureaux !!! Mais je ne pense pas que le MEDEF voit la chose de la même manière ! ( pourtant c'est bien un de leur représentants qui a foutu l'affaire devant un tribunal ? )
    Trève de plaisanterie,
    Franchement c'et une grave dérive antisyndicale dns l'enbtreprise. Alors les DRH peuvent faire passer tout et n'importe quoi ( y compris les lettres de licenciement collectif par mail aux salariés comme chez ENRON par exemple et dans ce cas, la mafia ne serait elle pas du coté du patron qui s'est bien enrichi au détriment des salariés. A qui a profité le crime ENRON ? ) sur des listes de type L_Abonnés sans que les salariés et leurs représentants aient le moindre droit de réponse en utilisant le même moyen. Il y a bien longtemps que le distribution de tracts papiers est autorisés dans l'entreprise.
    Franchement pourquoi les nouvelles technologies de l'infortmation ne seraient qu'à l'usage exclusif des patrons dans l'entreprise. C'est vraiment une conception rétrograde que ce jugement valide. Il est temps de dépousiérer le code du travail et que celui ci s'adapte à l'évolution des techologies mais pas au profit exclusif du patronat mais aussi des salariés. ( au fait une entreprise sans salalriés, c'est quoi une coquille vide ? une société écran aux Bahamas ? ... )
    PV + de 20 ans d'action syndicale dans sa boîte dont 6 à la CGT mais qui ne parle qu'en son nom.

  • Pascal23
    Pascal23     

    Le tribunal devrait statuer de la même façon pour le fichier d'adresses (annuaire) de France Télécom que les entreprises privées veulent s'approprier pour pas cher. L'ART ne doit pas obliger FT à ouvrir gratuitement ses fichiers, fruit d'un travail de longue haleine.

  • Marc_
    Marc_     

    cet avis, bien entendu. Si on a changé de siècle, ce doit être pour le 19ème, pas le 21ème.

    Quant à savoir qui abuse, chacun devrait balayer devant sa porte. Les pratiques commerciales sont là pour prouver tous les jours que "tout est permis" pourvu qu'on ne soit pas pris.

  • OTTO_
    OTTO_     

    Les syndicats ne sont pas plus mafieux que les petits plaisantins qui nous inondent de courriels pour vendre leur super solution mega ronflante qui va nous empêcher de vieillir, nous faire maigrir, bander comme un taureau et appurer tous les crédits.
    Les syndicats rassemblent à peu près 10 fois plus d'adhérents que les partis politiques qui eux, lorsqu'ils parviennent aux affaires, organisent l'état au profit de leur clientèle et de leurs intérêts (voir les affaires de prévarication et de corruption).
    Sans les syndicats, il n'y aurait plus depuis belle lurette de sécurité sociale, de retraite (même à 70 ans, chacun pour sa gueule et dieu pour tous), d'horaire de travail et de liberté d'expression dans l'entreprise.
    Ahhhh, le crédo ultra-libéral du performant à tout prix... (relis Balzac, tu verras ou tout cela mène) N'oublie pas cher Jean-Claude que les spams, c'est d'abord les entreprises qui les envoient. Pourquoi réserves-tu ta critique au euls syndicats (qui ont été condamné, la justice semble donc faire son métier...) ?

  • Antispam
    Antispam     

    Marrant ces complaintes libérales.
    Sauf que dans 99 % des cas, ce sont des entreprises qui abusent de l'utilisation des fichierset des bdd de mails, dans un but commercial (prospection via spam, fax, tel etc ..) Et celles ci ne sont JAMAIS condamnées...

    Plaisante justice...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire