En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les blogs remettent le peer-to-peer au goût du jour

En mariant le système d'échange de fichiers BitTorrent et les flux d'informations RSS, des internautes regardent ce qu'ils veulent, quand ils le veulent. Un principe aujourd'hui surtout utilisé pour le piratage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • xxx_
    xxx_     

    Ce qu'il faut savoir, c'est que le vrai sériephile, celui qui télécharge sa série sur le net - et je vous assure que le portrait que je vais dresser est très répandu - est un amoureux, un passionné. Certes, lorsqu'il télécharge, il ne fait pas gagner de l'argent à la chaîne. Mais le sériephile - le vrai - est le premier à se battre pour que sa série soit diffusée en France, et quand elle passe enfin sur le réseau hertzien, il la regarde, même si c'est en VF, car il veut la faire découvrir. Vous n'avez donc jamais vu de pétitions destinant à demander la programmation de telle ou telle série en France, ou de reprendre la diffusion d'une série maltraitée ? Elles sont toujours lancées par de vrais fans, ces mêmes démons pirates qui téléchargent illégalement des séries télé - rendez-vous compte - et qui méritent l'enfer pour cela. Le vrai sériephile, toujours, va se saigner pour acheter les DVD en se démerdant pour les trouver le moins cher possible sur le net, dans la limite de son budget disponible.

    Bien évidemment, il y a des abus, mais c'est comme toutes chose dans ce monde : certains sont raisonnables, d'autres non. Mais dans la grande majorité, les sériephiles sont comme je les décris : ils n'hésitent pas à revoir leur série à la télévision française en VF (alors que la VO est dix mille fois mieux), et n'hésite pas non plus à acheter les DVD de sa série fétiche quand il en a les moyens.

    A vous d'en tirer des conclusions, je ne fais que dresser un portrait véritable que je reconnais en moi et en une quantité importante d'autres personnes. Contribution inutile ? Je ne sais pas, je cherchais juste à éclairer certains points.

  • le moine soldat
    le moine soldat     

    La tolerance est une charité qui pert les ames!

  • SurfSilver
    SurfSilver     

    Bonjour a toutes et a tous pour commencer.

    En ce qui conerne le droit de garder une oeuvre 24.00
    que l'on a telecharger : ceci est toalement
    fantaisiste.

    Le seul cas ou on pourrais garder une oeuvre serai de payer les droits d'auteur.

  • mr.brown
    mr.brown     

    oui c vrai, lorsqu'une emission est diffusée, je veux dire par là que si elle n'est pas en direct, c'est logique. Le fait d'enregistrer une emission qui n'est pas en 'direct', c'est comme si on etait au cinema avec son camescope et qu'on enregistrait le fim, et bien entendu il y a une histoire de d'ayants droit puisque le programme ayant été engegistré déja 1x pour la diffusion, l'enregsitrer sur son magneto serait simplement de la copie. Par contre pour les emission en direct, je ne sais plus comment ca ce passe, mais il me seble que de toute facon t'a pas le droits, lol

  • mr.brown
    mr.brown     

    en fait, j'ai des petites notions de droit, mais une chose est sur, c'est que que ce soit dans la musique, la litterature, ou l'audioviuel en general, il est quasi tjrs stipulé qu'il est intérdit de faire de la copie sans l'autoristion des ayants droit (autrement dit, des detenteurs des droits, lol), "et ceux pour quel que soit le support, connu ou à venir". Voilà en esperant que ca te renseinge un peu plus.

  • Alex_
    Alex_     

    Ce n'est pas la motivation des gens qui est ici en question, c'est l'illegalite de la chose... Nous avons donc tous les deux raison...

  • David_
    David_     

    Pour moi le probleme n'est pas legal, on se sert de la loi pour tenter d'enteriner une mutation de la consommation due au progres technologique.

    Mais parlons de droits. Pour pouvoir regarder le journal televise et quelques rares emissions, je suis oblige de payer les droits d'une majorite de debilites que je ne regarde jamais dans ma redevance TV. Est-ce que la loi vient a mon secours pour cela ?

    Il y a de vrais pirates certes, mais je vois aussi des gens qui voudraient tout simplement regarder leur serie preferee, et qui ne peuvent pas.
    Pourquoi ? Prenons l'exemple d'une serie qui passe sur une chaine cablee. Pour regarder la serie il faudrait en payer les droits certes, mais aussi les droits de toutes les autres emissions de cette chaine, meme celles dont on se moque eperduement. Plus l'engagement de fidelite eventuel, plus les droits d'entree, plus je ne sais quoi encore de cache sous la fameuse asterisque.
    En revanche sur internet, le spectateur peut la trouver "a l'unite". Mais meme s'il veut la payer, il ne peut pas (si je me trompe merci de dire a tout le monde comment faire) et il se transforme en Pirate.
    Ah si, j'avais oublie ! Il peut l'acheter dans un collector DVD vendu 10 fois son prix de revient. Ou bien encore dans un format proprietaire lisible cinq fois sur le materiel vendu par ces memes messieurs ?

    Arretons l'hypocrisie.
    L'avenir de la piraterie est plutot du cote de l'offre, de ceux qui semblent avoir oublie que l'homme est un etre intelligent, pas une vache a lait bien dressee qui consommera ce qu'elle n'aura pas choisi. Du cote de ceux que ca arrange d'evincer la moindre concurrence et les nouveaux canaux de distribution comme internet, afin de fournir leurs packs exclusifs tout compris. Internet est leur vrai ennemi, celui qui demontre a tout le monde que l'on a plus besoin de cette enorme machine et que l'on pourrait se passer d'eux pour vendre la meme chose beaucoup moins cher.

  • eul polo
    eul polo     

    je vais me répété, si les droits ne sont pas aquis pour la france, c'est de-facto libre de droits pour notre pays.
    le fait qu'une série ou autres ne soit pas encore diffusée dans l'exagone ne veut, par contre, pas forcément dire que les droits ne sont pas aquis.

  • Alex_
    Alex_     

    Les series que tu telecharges sont diffusees aux usa via la tele cablee et donc payante (pour la plupart des series, les autres etant financees par la pub), les chaines genre hbo ou sci-fi etc.. font payer les abonnes indirectement. Le fait que ces series ne soient pas diffusees en France ne donne ABSOLUMENT pas le droit legal de les telecharger, c'est considere comme une exportation illegale de contenu audiovisuel proprietaire. 1) celui qui le rippe depuis sa tivo (genre de magnetoscope numerique qui stocke les emissions sur disque dur aux usa) pour le mettre sur le net est dans l'illegalite. 2) toi qui le telecharge est aussi dans l'illegalite pour detention de media pirate. C est un peu comme si tu prenais des bijoux voles et que tu les gardais tout en sachant qu ils sont voles (ca s appelle du recel http://lexinter.net/Legislation2/recel.htm )
    Faut reflechir dans la vie, tu peux me dire ou hbo va recuperer de l'argent si toi tu regardes la serie ou les pubs ont etees coupees et alors que tu n est pas abonne a la tv cablee et donc ne paye rien a la chaine.
    Voila...

  • matt-
    matt-     

    Quel est le texte de loi qui dit qu'on peut conserver 24h sur son disque dur une oeuvre illicitement téléchargée ?

    ça fait un moment que cette rumeur circule, mais je n'ai jamais lu de confirmation.

    Qui plus est je doute de sa véracité, tout simplement parce qu'il est interdit de télécharger une oeuvre dont on possède l'original (mais on a le droit de ripper, c'est le droit à la copie privée)

    Un juriste dans la salle pour confirmer ou infirmer l'histoire des 24h (texte de loi à l'appui) ?

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire