En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les banques et les e-marchands en désaccord sur trois chiffres

Depuis le 1er janvier, les sites marchands doivent demander, pour chaque transaction, la saisie des trois chiffres figurant au dos de la carte bancaire. Une sécurisation supplémentaire imposée par les banques mais qui ne satisfait pas les commerçants.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • JJacques
    JJacques     

    Chacun son truc.

  • Pascal OSSATOIHC
    Pascal OSSATOIHC     

    Objectivement je trouve le débat bien ridicule!
    Soit demander les 3 chiffres apporte un gain de sécurité
    SIGNIFICATIF dans les transactions (auquel cas autant l'adopter et je
    ne comprends pas la polémique), soit il n'en apporte pas (et je me
    demande pourquoi totu ce tapage)!
    Quand à ceux qui font une maladie pour rentrer 3 chiffres de plus...
    SANS COMMENTAIRE!

    A+

  • Marre-de-l'intox
    Marre-de-l'intox     

    Ma réponse montrait le coté idiot de la super protection concoctée par nos très chères banques !
    C'est le consommateur et/ou le commerçant qui font les frais de la fraude et les banques encaissent les % sans aucun complexe...

    Pour le "très vite démasqué", je doute un peu, si le commerçant (ou le caissier de grandes surfaces) attends suffisament longtemps, il y aura du boulot pour recouper...

  • FELIX_
    FELIX_     

    On peut toujours imaginer le pire des scénarios. Bien sûr qu'un commerçant peu scrupuleux peut utiliser votre données de carte. Mais ce petit jeu pourrait être très vite démasqué avec les recoupement des bases de données du groupement des cartes bancaires. Une plainte, puis une autre, les outils informatiques permettent d'aller de plus en plus vite pour démasquer les fraudeurs. Pourtant il existe des systèmes telle que la e-carte mais aussi un système tel que paypal(très utilisé outre-atlantique) qui permettent de créer des comptes virtuels plus appropriés aux transactions sur Internet.

  • Marre-de-l'intox
    Marre-de-l'intox     

    Meme si on garde son ticket de paiement, le commerçant en a un double ET il a eu notre CB en main !!
    Il a donc les 3 suuuuperrrrs n° de sécurité.
    Et si notre "carte" (les références du ticket) est utilisée avec ses N° fétiches par ce commerçant ou un acolyte, que notre CB est dans notre portefeuille donc non-volée, la banque va rembourser le préjudice ?
    Le moins dangeureux est la e-carte bleu je pense non ?

  • FELIX_
    FELIX_     

    Le problème ne vient pas des cartes volées, qui de toute façon donnent tous les éléments au voleur et où la seule solution réside dans le dépôt d'une plainte contre vole et une annulation de la carte bancaire. Le problème vient des tickets de réçu de carte bleue qui fournissent les 16 chiffres de votre carte. Bon nombre de personne ne font pas attention à cet élément et jette parfois négligement ce reçu qui n'est pas perdu pour tout le monde. Pour un voleur averti, récupérer un code est un jeu d'enfant. Ce n'est qu'une question de probabilité et de patiente. Il ne s'agit pourtant pas de faire trop de paranoïa, mais de faire attention. De plus sur les nouveaux TPE, ils n'impriment plus les 16 chiffres mais seulement les derniers. Seulement tous les commerçant n'ont pas tous remis à jour leur TPE.

  • Isabelle Dutailly
    Isabelle Dutailly     

    C'est surtout que je ne vois pas en quoi cela rajoute une sécurité supplémentaire pour une carte volée étant donnée que les chiffres sont imprimés sur la carte, donc logiquement le voleur récupère tous les numéros qui y figurent au recto comme au verso. Mais peut-être qu'effectivement, pour les commerçants, cela rajoute une sécurité supplémentaire dans le cadre d'achats avec une fausse carte.
    Côté consommateur : bof.

  • M.r saim
    M.r saim     

    voila je suis de la region nord pas de calais et comme tous le monde il m'arrive parfois d'aller dans un fast food pour me payer un bon hamburger rien d'extraordinaire jusqu'ici mais c avec bcp stupeur que g decouvert il n'y a pas tres longtemps en concervant mon recus de paiement carte bleu "alors que d'habitude je le dechire an 1000 morceaux" que sur celui ci figure : les 16 chiffres de ma carte ainsi que sa date d'expiration il ne reste plus qu'au malveillant de trouver mon identite et le tour est joue je trouve ca scandaleux et anti e-commerce dans la mesure ou certain site ne demandent justement pas le fameux cryptogramme. je suis beien entendu aussi un grand client de ces sites de e-commerce ;-)

  • vincent bonnet
    vincent bonnet     

    POur ce qui est de la perte du cryptogramme derrière la carte (effacement et illisibilité)... votre banque devrait vous changer la carte sans frais... car c'est un défaut de carte.... n'espérez cependant pas qu'elle vous en reface une avec une autre date de fin de validité que celle que vous aviez...

  • libros
    libros     

    Mais c'est vous le nuisible. Si vous ne pouvez pas retourner la carte pour lire les trois dernier chiffres c'est ou que vous etes handicapes ou stupide. L'un est excusable l'autre pas.
    Cette mesure a uniquement pour but de securiser les paiements internet et a ce titre elle est parfaitement louable donc necessaire.
    Je suis donc pour et ne trouve pas insupportable de devoir taper trois chiffres de plus.
    sorry pour les accents clavier qwerty

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire