En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les activités Internet de l'audiovisuel public européen sur la sellette

Les activités Internet de l'audiovisuel public européen sur la sellette
 

Selon Bruxelles, les fonds publics ne doivent pas être consacrés au développement de service de commerce électronique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • toto_
    toto_     

    ok

  • arko
    arko     

    les lois européennes ( et la très libérale commssaire à la concurrence) souhaite que le secteur public ne fasse pas de bénéfices arguant que l'argent public devrait suffir, et qu'il serait absolument hérétique qu'une société publique à fonds publics fasse des bénéfices à la place du secteur privé.
    A mon sens c'est une belle théorie libérale sur le papier, et une belle connerie dnas la réalité. Mais soit les lois sont votées.
    Alors que le secteur public pousse la logique jusqu'au bout : ils offrent leur services, produits et autres sous licences GPL ou copyleft.
    Comme ça si les entreprises publiques ne feront aucun bénéfice au nom de la Sainte concurrence, au moins personne (et pas le secteur privé) ne fera de bénéfice avec leurs travaux/produits/services.

  • BOB_
    BOB_     

    Et que dire de météo france qui propose des services payants. Ou de l'IGN devrait à mon sens fournir des données électroniques gratuitement.

Votre réponse
Postez un commentaire