En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les actions de groupe soumises aux candidats à la présidentielle

Les actions de groupe soumises aux candidats à la présidentielle
 

Les associations de consommateurs CLCV et UFC-Que Choisir lancent une pétition en ligne et interpellent les candidats sur le sujet.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Oldkid
    Oldkid     

    Tout à fait d'accord, à l'ère du tout numérique et du télémarketing, il n'est même plus besoin de sortir de chez soi pour se faire racketer. Un simple "mouais bof" lâché par inadvertance alors qu'on vous a ceuilli un samedi matin au réveil, et le télévendeur qui vous appelle des antipodes vous ouvre un contrat avec engagement minimum de 2 ans et résiliable avec un préavis de 3 ans.

    Comment peut-on, alors que de telles pratiques se généralisent, interdire aux consommateurs de se regrouper pour avoir plus de poids devant la justice?

    Les entreprises font bien du lobbying en douce à longueur d'année, pourquoi pas le peuple lors d'actions ponctuelles et ciblées?

    Exemple, la gratuité des appels vers les hotlines des FAI annoncée comme devant faire partie d'un projet de loi.
    Les FAI l'apprennent, font pression sur le gouvernement et envolée la gratuité!

    Grâce à une action de groupe, on aurait pû l'imposer en 2 coups de cuillère à pôt!

  • furtive.sentinelle
    furtive.sentinelle     

    Je lis que les "actions de classes ou groupes" pourraient créér des abus mais il s'agit d'actions collectifs et il faudrait une pandémie de paranoîa pour que de telles dérives se produisent.

    A part le jeu pervers et politique des bouffons qui nous gouvernent, c'est toujours et toujours les consommateurs qui sont rapinés. Un exemple parmi d'autres je pratique le tri sélectif et j'observe que la taxe sur les ordures ménagères prend l'ascenseur, Loi DAVSI maintien de la taxe sur les supports tous sans aucune descrimination connerie et des exemples comme ceux la sont légions....
    Nous subissons les affres d'une république bananière des plus insidieuses avec des élites qui changent de camp comme moi de sous vétements quotidiennement mais ma démarche est plus hygiénique et morale.
    Respectueusement.

Votre réponse
Postez un commentaire