En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les 350 000 participants du Vendée Globe virtuel prennent l'eau

Mis à jour le
Les 350 000 participants du Vendée Globe virtuel prennent l'eau
 

En parallèle de la célèbre course en solitaire autour du monde, une régate virtuelle est organisée, qui souffre non pas d'une mer démontée mais de serveurs bugués. Les participants sont, eux, remontés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lolo2012
    lolo2012     

    Pour voir les cartes satellite avec les 350 000 bateaux et les classements des bateaux sans-options c'est ici :
    http://vr-annexe.akroweb.fr/

  • iloco79
    iloco79     

    Gagner le maximum d'argent en un minimum de temps. Tout est fait aujourd'hui selon ces critères et tant pis pour les cons_ommateurs...

  • chtipapy
    chtipapy     

    après le plantage mémorable du 15/11, nous avons encore eu quelques frayeurs dans les jours suivants mais hier c'était impec, on pourrait croire que le problème est résolu, ET BIEN NON car ce soir, pile à l'heure (20H00, heure du changement de carte météo donc demandant de nouveaux réglages), nouveau plantage, qui dure déjà depuis 30 mn.....
    Le skipper du bateau VIRTUAL REGATTA est un piètre technicien, sa réparation du 15 NOV n'aura pas tenu longtemps, nous voila à nouveau dématé et pour combien de temps ?

  • chtipapy
    chtipapy     

    Bonjour, je viens de lire votre article concernant ce bug magistral, qui a duré plus de 4H00 . Il me parait nécessaire d'apporter quelques précisions.
    Je joue sur Virtual Regatta (VR) depuis le Vendée Gobe 2008. Je pense bien connaitre ce site. Bien entendu, je participe au VDG 2012.
    LA GRATUITE DU JEU :
    L'inscription est gratuite et il est possible de jouer sans acheter des options. C'est ce qu'on appelle les SO (sans option) Mais dans ce cas, à chaque connexion, vous avez droit un un clip publicitaire d'une 20aine de secondes.
    Ensuite pour avoir des outils de navigation plus performants , vous pouvez acheter les options = voiles pro ,plus rapides que les voiles classiques ; régulateur de vitesse, programmateur de cap, way point..ect... ces derniers vous permettant de jouer sans avoir à vous lever la nuit pour changer votre cap. VR est doué commercialement à défaut de l'être techniquement, car il a créé sa propre monnaie : le CREDIT. Le pack toutes options , pour le VDG, est vendu 4000 crédits mais pour avoir les CREDITS, vous devez acheter un lot de 4500 pour 19.90 euros. Il va vous rester 500 crédits, insuffisant pour acheter une option et donc ce qui vous incitera sur une autre course, à racheter d'autres crédits.
    LE NOMBRE d'INSCRITS : il n'y a pas 350 000 inscrits, mais ce soir à 23H17 nous sommes 283052 inscrits. Hier soir nous étions environ 279000. Je pense que tous les inscrits ne participent pas vraiment à la course, beaucoup prennent le départ et rapidement abandonnent.
    La moyenne des connexions simultanées, selon les indications données par le site lui-même est de 50 à 60 000.
    COMPETION FAUSSEE : les skippers réels connaissent des avaries et des pannes sur leurs bateaux, ils doivent alors adapter leur stratégie, modifier leur route..... ,ne peut-on considérer que les bugs informatiques et plantages des serveurs en sont l'équivalent dans la course virtuelle ? Bien sûr il est rageant ,lorsqu'on a passé du temps à fignoler sa route, d'en perdre le bénéfice à cause d'une panne du jeu, mais cela fait partie du jeu, surtout chez VIRTUAL REGATTA.
    MUTISME DES ORGANISATEURS /
    La réaction n'a pas été surper rapide, mais on peut comprendre que l'urgent était de faire repartir le jeu , avant de communiquer.
    La communication n'a jamais été le fort de VIRTUAL REGATTA, les bugs sont fréquents , bien trop fréquents pour un jeu en parti payant , et ce n'est que depuis peu que VR s'excuse. Cette fois probablement boosté par les milliers de réclamations qui ont afflués notamment sur la page officielle de facebook, VR nous a fait un petit compte rendu de la réunion du comité de course de ce jour, qui est lisible à l'adresse : http://www.virtualregatta.com/news.php?id_news=1633
    Aucune compensation n'est décidée pour les participants qui ont subit la panne mais VR propose : je cite
    """"Il a donc été décidé de recommander à Many Players qu'un don de bienfaisance soit fait en direction d?une association caritative relative à la mer en reconnaissance de la fidélité des joueurs. """""
    Il serait très intéressant de savoir qu'elle sera l'association bénéficiare et ke montant du don.
    Soyons généreux : proposons à ManyPlayers de verser 1 euro par joueurs.
    CONCLUSION :
    La vente des options et la publicité diffusée sur le site rapportent des centaines de milliers d'euros et peut-être des millions, dans ces conditions, il me semble un minimum d'offrir aux clients un produit fiable et de qualité. Mais non, depuis les 4 ans que je joue sur ce site, il y a toujours des bugs à répétition, surtout lors des premiers jours de courses. Ensuite généralement , le jeu fonctionne mieux.
    Commercialement, VR est au point, la vente des options fonctionnent bien(jamais eu de plantage) et vu les pub qui envahissent de plus en plus le jeu , fiancièrement ça doit être juteux.
    Mais alors techniquement, on se demande comment il est possible avec les moyens financiers dont ils peuvent disposer, d'être aussi incompétents.
    Pour le VDG 2012, un prologue virtuel a eu lieu et aurait dû servir à préparer le grand départ du 10 novembre, et bien apparemment, les faits nous montrent que ce n'a pas été le cas.
    Alors pourquoi je reste sur VIRTUAL REGATTA : pour la convivialité car je m'y suis fait beaucoup de copains virtuels et d'autres qui sont devenus de réels amis.

Votre réponse
Postez un commentaire