En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'émouvante sérénité des cadres informatiques en quête d'emploi

L'émouvante sérénité des cadres informatiques en quête d'emploi
 

Réunis par l'ANPE pour participer à un atelier de travail, une vingtaine de cadres informatiques impressionnent. Tant par leur réalisme que par leur sérénité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ylenorm
    ylenorm     

    Il y a une grande différence entre une personne de 57 ans, qui a été directeur commercial par exemple et une personne de 27 ans qui vient d'avoir son MBA Santa Barbara. Quant aux personnes diplômées de grandes écoles avec des réseaux, leur situation n'a rien à voir avec celle des autres, la majorité, livrées à eux-mêmes.

  • Fredéric_
    Fredéric_     

    ... de traduire exactement, à vous lire entre les lignes bien
    entendu, ce que nous, sur le carreau ou non d'ailleurs,
    vivons.

    Sereins ? Je dirais plutôt, dans une premier temps, pour
    beaucoup, lucides ... la sérénité vient après. Mais elle
    vient toujours. Et avec elle la force de caractère.

    Je crois que vous exprimez, bien plus que nous le
    pouvons, pris malgré tout dans la tourmente, ce qu'est
    notre expérience.

    Merci de votre courage. Continuez.

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    ... En fait si !
    1) On parle beaucoup chiffres, mais quid des opinions des intérssés ?
    2) Ces études ne concernent que les sur-qualifiés
    3) J'ai déjà participé à ce type de club, et part ma rabattre ce que j'avais déjà vu en cours sur la technique de recherche d'emploi, je n'y ai rien gagné.
    4) Je doute que les plus anciens des participants soient aussi sereins que l'auteur le suggère ...

Votre réponse
Postez un commentaire