En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'électronique métamorphose à nouveau l'appareil photo

L'électronique métamorphose à nouveau l'appareil photo
 

Le concept d'appareil photo numérique est à l'aube d'une mutation très profonde.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • K'rt
    K'rt     

    Le problème n'est pas, je crois, une question de technique...

    Le marché "pro-ams" a toujours été spécial. L'amateur expert va toujours dénigrer le nouveau, puisqu'il se pose en puriste. Je suis sûr que vous connaissez des photographes qui ne jurent que par la mise au point 100% manuelle... Mais si, mais si...

    Le progrès ne va pas amener du mieux, mais va introduire d'autres emplois de la photo. L'année prochaine vont apparaître les lentilles liquides ( 3mm de diamètre pour une focale comprise entre 6 à 20 mm). Elles vont nécessiter un grand nombre de corrections logicielles pour compenser leurs défauts, mais en contrepartie elles vont coûter une misère à fabriquer.

    Les puristes vont hurler, c'est sûr, car les photos seront plus le résultat d'un calcul mathématique que d'un choix de prise de vue, mais on va finir par trouver des appareils photo partouts: dans les téléphones, dans les lunettes, dans les baladeurs, etc.

    La différenciation par le haut ne concerne que quelques passionnés: l'important sera une fois de plus les marchés de masse.

  • alix_
    alix_     

    l'article est bien foutu, simplement il vise plutot l'aspect électronique/prix de revient que l'aspect photo. En gros, l'aspect marché + futur proche.
    équivalent 450 mm flou = d'accord dans l'absolu, mais d'une part, la petite taille des capteurs les rend moins sensibles aux vibrations (dans une certaine mesure) et d'autre part, beaucoup d'appareils 'super zoom' dispose d'un systeme d'anti vibration (cf minolta, sony...). Quand à l'intérêt de disposer d'un tel zoom...
    profondeur de champ : effectivement, les apn ont un gros probleme de ce côté. On pourrait imaginer un apn pourvu d'un plus grand capteur, ce qui solutionnerait en partie ce probleme (cf olympus avec l'E1).
    effectivement, les apn ne sont pas des reflex. Ils ont des avantages (le prix, la taille, la simplicité, pas d'objectif interchangeable), des inconvenients (pas de mise au point satisfaisante : on pointe au pif, pas de mise au point de la profondeur de champ efficace, lenteur, pas d'objectif interchangeable, manque sérieux de capacité en faible lumière...). Tout de même, on peut réaliser avec un apn des images impossibles avec un reflex (cf nikon coolpix en macro), on peut pour un prix raisonnable (300/400 ?) acquerir un excellent appareil photo et progresser très rapidement dans ses prises de vue (qui pouvait se payer 10000 photos/an en argentique ?)

  • LaurentHU
    LaurentHU     

    Le fond de l'article est interessant, mais quelle méconnaissance crasse du monde de la photographie!
    Les problèmes des zooms immenses mis sur de petits APN ne se limitent pas aux carastéristiques moyennes des optiques et des capteurs, engendrant aberrations chromatiques et vignettage ("coins sombres"). Quel intérêt de pouvoir faire des photos à équivalent 450 mm sans stabilisateur? Ces clichés seront flous à cause du bougé du photographe, même en plein soleil!
    La photo, en tant qu'art, mélange un certain nombre de caractéristiques de la lumière et de l'appareil pour retranscrire sur une surface un point de vue d'une scène réelle. Les APN et bridges récents ne font que "singer" ces carastéristiques, imposant certains paramètres - comme la profondeur de champ, et souvent l'ouverture - parce qu'ils ne savent pas les gérer correctement, contrairement aux reflex, numériques ou argentiques.
    Ne nous leurrons pas : ces petits appareils couteux font de belles images, corrigent certains de leurs propres défauts mais sont et seront dans l'avenir proche dans un autre monde que les reflex. Maintenant, pour le grand public...

Votre réponse
Postez un commentaire