En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Léger sur le client !

Léger sur le client !
 

Gérer la multiplicité des profils utilisateurs est un véritable casse-tête. Le client léger pourrait-il être la solution de ce problème ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Hervé_
    Hervé_     

    si on a le choix (a fonctionalites quasi egales) entre une appli CS ou une appli Web/html, mieux vaut le html : moins d'installation, moins d'administration du parc, ... tous est concentré sur les serveurs applicatif/web
    la cerise sur le gateau : on se connecte ou l'on veut (si c'est prevu bien sur)

  • arnaud_
    arnaud_     

    il faut se poser les bonnes questions avant de faire un choix d'architecture ! client/server - client leger - client web
    - Combien d'applications à deployer
    - quel reseau
    - quels postes clients (heterogènes?)
    - combien de sites distants
    - ET surtout, faire une etude de ROI (et oui c'est tres interessant !) et un MAQUETTAGE SYSTEMATIQUE

    Aujourd'hui peu d'editeurs poussent reellement leur client web, souvent en version 1 et n'incluant pas toutes les fonctionnalités, il peut etre encore plus consomateur de bande passante.
    la V2 devrait etre plus pertinente.

    Encore une fois, faite une etude TCO et vous verrez que vous pouvez gagner jusqu'à 20/30% sur vos couts IT !!!!!!!!!!!

  • stef__
    stef__     

    Nomade, le mot est laché...
    Certes le client WEB permet l'acces via internet.
    Mais la il faut prendre en compte le nombre de clients potentiels par ce mode versus le nombre de personnes fixes.
    Paradoxalement un service informtique doit d'abord penser au besoin utilisateur avant de se faire plaisir sur une techno ou une autre, tout en tenant compte de ses propres capacités internes.

  • Hervé_
    Hervé_     

    un client leger est en html
    en plus il est nomade
    reste le pbm du navigateur (mais bien petit probleme)

  • stef__
    stef__     

    Tous les éditeurs sont sous le charme du 'client WEB', montrant à tour de rôle le charme de la simplicité de déploiement, de "l'économie" financière (sur l'achat de serveur) faite lors de l'installation. C'est beau...
    Il y a peu un éditeur est venu me faire l'éloge du client WEB pour la migration de notre ERP (ou PGI) sur la base : moins de serveur, moins cher.
    Nous avons fait le calcul ensemble, oui au lieu de 4 serveurs citrix, j'avais besoin plus que d'un serveur WEB... mais après les questions suivantes sont venues :
    Q :"Quid de mes autres applications qui ne tourne pas en WEB ?"
    R :"Vous garder vos citrix pour ces applications..."
    Q :"La gestion de la bande passante sur notre WAN ?"
    R :"Vous achetez une 'boite noire' qui comprime le flux..."
    Q :"L'ergonomie de ne change t'elle pas ?"
    R :"Bien... il y a quelques fonctions en moins, la personnalisation utilisateur des écrans n'y est pas...etc. et lors de déploiement du serveur WEB il faut 8h de compilation en plus pour la partie WEB"
    La discutions s'est terminée avec pour conclusion commune que dans notre cas "bien particulier", je devais garder mes citrix, que l'Admin. reste sur un seul system, garantissant ainsi ma bande passante sur le WAN, et à mes utilisateurs garde toutes leurs fonctions les plus 'sexy'.

    Alors, pour tous ceux qui doivent un jour choisir une solution WEB versus un autre client léger, ne pensait pas uniquement à la solution qui vous est exposée, mais à la globalité du service client que doit fournir un service informatique en interne.

Votre réponse
Postez un commentaire