En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'édition française poursuit Google pour contrefaçon

L'édition française poursuit Google pour contrefaçon
 

Le Syndicat national de l'édition saisit la justice contre Google. Il l'accuse de numériser sans autorisation des ouvrages protégés par les droits d'auteur. Le groupe La Martinière avait déjà déposé plainte en juin dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • spartacus007
    spartacus007     

    Le travail qui consiste à contacter chaque auteur (ou ses ayant droits) pour avoir l'autorisation est longue et difficile, par contre réagir lorsque l'auteur se manifeste ne coûte rien !

  • Bilbonotry
    Bilbonotry     

    Non c'est juste du business. Tu vas voir qu'après ils vont s'entendre sur un prix, mais lancer une procédure judiciaire les met en position de force.

  • Oups !
    Oups !     

    Ce qui n'est pas correcte dans l'attitude de Google, c'est de pretendre etre de bonne foi en retirant l'ouvrage une fois qu'il est signale par l'auteur ou l'editeur.

    Ne serait-il pas plus honnete de demander d'abord a l'auteur / editeur / ayant droit la permission de numeriser l'ouvrage ?

  • spartacus007
    spartacus007     

    Les éditeurs français comme les éditeurs de quotidiens belges n'ont rien compris à l'évolution de monde moderne et des anglo-saxons en particulier. Avoir des extraits sur un site comme Google avec en plus un lien pour la vente est une chance de vendre plus à un public mieux informé.
    Mais dans ce pays la seule réponse à l'innovation est toujours non ! Toutes les professions et les syndicats en particuliers n'aspirent qu'à figer la situation. Aucune imagination, aucune réflexion c'est non !


    AFFLIGEANT

  • spartacus007
    spartacus007     

    Les éditeurs français comme les éditeurs de quotidiens belges n'ont rien compris à l'évolution de monde moderne et des anglo-saxons en particulier. Avoir des extraits sur un site comme Google avec en plus un lien pour la vente est une chance de vendre plus à un public mieux informé.
    Mais dans ce pays la seule réponse à l'innovation est toujours non ! Toutes les professions et les syndicats en particuliers n'aspirent qu'à figer la situation. Aucune imagination, aucune réflexion c'est non !


    AFFLIGEANT

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    c'est quoi qui est "à la mode" ?? Faire des procès ?? Ou faire des copies d'ouvrages ?? Trop facile pour Google d'agir de la sorte. Je vais pirater des films, les mettre en P2P, et je les retirerai uniquement quand les maisons de production me le demandent (genre "quand on s'aperçoit du délit"), on va voir si je me retrouverai pas avec un procès aux fesses...

  • Giov@nni
    Giov@nni     

    t'ain mais qui sont chiant !!!

    ça devient à la mode maintenant...

Votre réponse
Postez un commentaire