En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Wi-Fi au service de la sécurité routière

Le Wi-Fi au service de la sécurité routière
 

Des voitures qui communiquent entre elles pour éviter la collision ? Avec deux antennes, une GPS et une Wi-Fi, c'est le principe du prototype que General Motors a mis au point.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • informatika.fr.cr
    informatika.fr.cr     

    Une telle technologie a de quoi seduire. Elle pourrait en effet sauver de nombreuses vies; néanmoins elle serait compliquée à mettre en place et surtout très couteuse, 300 euros c'est ce qu'on dit...bien evidemment les personnes malintentionnées s'empresseront de vouloir déjouer le système, mais tout système a ses faiblesses. C'est une bonne idee, mais peut etre pas encore assez mature. A approfondir!

  • rieca1
    rieca1     

    Il est aussi [color=#ff4a00]indispensable [/color]comme en aviation ,que soit couplé un dispositif permettant de passer immédiatement, prioritairement en "Pilotage Manuel" [:adnen:1]

  • tangachen
    tangachen     

    quel est le probleme de rouler à plus de 200 ????
    rouler à 180 dans un traffic dense de vehicules qui roulent entre 110 et 130, bien sur c'est risqué et ça emmerde les gens qui respectent le code de la route.

    Mais une autoroute déserte, en particulier en France où elle sont très bien entretenue, je vois pas le probleme de rouler à 250, à condition d'être vigilant et de pas faire le kéké (faire le kéké = coller les autres, s'attendre à ce que tout le monde s'écarte quand on arrive, ne pas anticiper les maneuvres des autres).

    D'ailleurs la limite max n'est pas de 130 sur toute la planéte, chez nos voisins Allemands la plupart des autoroutes ne sont pas limitées, idem pour 2 Etats Américains (Nevada et Arizona si mes souvenir sont bons, à vérifier).

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    ils peuvent déjà les "récupérer" en nous mettant des moteurs moins puissants dans les véhicules, qui a besoin de grimper à 180km/h voire + quand la limite maximale de vitesse sur la planète est à 130 ??

  • BeWog
    BeWog     

    Le mieux serait de former les chauffeurs avec une voiture sans sécurité électronique.
    J'ai déjà eu un stage sur circuit fermé payé par mon assurance.

    On apprend à réagir lorsqu'un pneu éclate etc ... sur chaussé mouillée.
    Bref c'est l'éclate totale et on apprend pleins de choses. :)

    PS : y'a pas des terroristes à chaque coin de rue non plus !! :p

  • BeWog
    BeWog     

    Entièrement d'accord.

    Tout comme l'ABS, airbarg, correction de trajectoire et autres systèmes électroniques, le Wifi dans les voitures serviraient à améliorer notre sécurité, et non pas à la garantir à 100% !

  • ar.ar
    ar.ar     

    Je ne suis pas d'avis avec le precedent commentaire. Chaque nouvelle technologie a ses defaut. Mais je vouss signal que si on ne les accepte pas afin de les corrigé, on peu retourner a l'homme de cromagnon!!!

  • gael.defache
    gael.defache     

    De l'informatique (et donc par nature des bugs) dans les voitures, qui plus est pour freiner ou éviter des collisions... catastrophes en vue. Allez je suis optimiste: ça finira par marcher. Mais quid de la responsabilisation du conducteur? Le témoignage du journaliste est éloquent: il faisait n'importe quoi. Devra-t-on laisser sur la route des dangers publics, ou soustraire à l'esprit des conducteurs que la conduite représente un risque permanent? Oui pour les aides, non aux robots!

  • bipdan
    bipdan     

    Parcequ'un simple brouilleur WIFI installé sur une aire d'autoroute (en bout de voie d'accéleration par ex) et ca y est ce sera la cata.

    Désolé d'avoir des idées tordues mais, vaut mieux les avoir avant, non.

    Quand a une défaillance non prévue que se passera-t-il lorsqu'un conducteur qui n'a connu que ce systeme devra tout d'un coup passer en mode "manuel". Pour illustrer mon exemple, prenez un conducteur de disons 25 ans, qui n'a connu que des voitures avec ABS, et direction Assisté, et mettez sous la pluie dans vielle voiture de base. En cas de freinage d'urgence, les dégats seront presque inévitables (meme sur sol sec)

    Sinon c'est vrait que l'idée est technologiquement tres interessante et geekment bonne, mais je pense que ce systeme coutera plus que 300? car ce systeme ne me semble pas encore complet.

Votre réponse
Postez un commentaire