En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Wi-Fi à bord des avions, une porte ouverte pour les hackers ?

Mis à jour le
Le Wi-Fi à bord des avions, une porte ouverte pour les hackers ?
 

Le GAO estime que les connexions internet utilisées à bord des avions laisse la porte ouverte aux pirates informatiques. Une régulation en la matière devient donc urgente.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Josegaut
    Josegaut     

    Je ne suis pas informaticien et ce que je vais dire est peut-être de la pure idiotie, mais s'il y a deux réseaux wi-fi distincts (wifi des passagers et informatique de l'avion), je suppose que tous deux doivent envoyer/recevoir leurs infos via des satellites. Si ces infos passent par un satellite commun, est-ce que ce satellite ne pourrait pas justement être une passerelle entre les deux réseaux ? Evidemment, il faudrait alors pouvoir hacker le satellite... Mais je me pose juste la question.

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Une porte ouverte pour un avion ?????

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Va-t-on en arriver à interdire les avions. Ce sont eux qui ont attaqué le World Trade Center !

  • elskwi
    elskwi     

    Tant que le wifi des passagers est séparé physiquement de l'informatique de l'avion, il n'y a pas de raisons qu'il y ait des problèmes; la folie serait de mettre en place un matériel qui poourrait servir de passerelle entre les 2...

Votre réponse
Postez un commentaire