En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le vote électronique remis en question en Europe
 
DR

Selon une étude du Sénat, la majorité des pays européens n'envisage plus de généraliser l'utilisation du vote électronique pour les élections politiques. La Suisse fait exception.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
10 opinions
  • NHenry
    NHenry     

    Je serais partant pour le vote électronique si la machine sort un bulletin sur lequel est inscrit le vote que l'on a fait, comme ça en cas de contestation, il est possible de recompter les voix et de vérifier que c'est bien pour qui on a voté qui est inscrit, et pas un simple message (je n'ai jamais voté électroniquement).

  • dixneuf
    dixneuf     

    Pour une vérification éventuelle à postériori par les scrutateurs,le bulletin papier est inévitable.
    Il serait beaucoup plus fiable et simple de le conserver et d'organiser sa lecture électroniquement à l'entrée dans l'urne, par exemple avec un code barre.
    19

  • Belzebuth__
    Belzebuth__     

    "Responsables mais pas coupables". En plus c'est même pas leur argent qu'il dépense, mais celui des contribuables. Et puis ça fait vivre les industries (françaises pour certaines), qui ensuite financent "généreusement" les campagnes du Parti

  • JJWV
    JJWV     

    Il faut de toutes façon identifier la personne qui vote puis lui permettre de voter. Le vote par internet ou par SMS ne permet pas de garantir l'anonymat des votes. Au Pays-Bas par exemple un projet de vote internet avait proposé de confier à une firme privée le découplage du vote et de l'identité... De plus avec les votes hors d'un bureau de vote on ne peut pas garantir que des pressions (menaces ou achat de votes) ne sont pas éxercées.

  • Androm
    Androm     

    Que ce soit par une machine à voter ou par internet, le problème est le même. Il n'y a aucune fiabilité dans un système de vote qui ne soit pas directement contrôlable par chaque électeur.

    La démocratie n'est pas un jeu. Et plutôt qu'être méprisant avec les opposants primaires, il vaudrait mieux avoir quelques arguments ou du moins prendre le temps d'étudier un peu le sujet.

  • Xavier Roche
    Xavier Roche     

    Les machines à voter ne sont pas plus fiables que le vote Internet, car elles ne sont soumise à aucune procédure de validation crédible (EAL 2+, soit un niveau de sécurité très faible) et d'autre part, même avec une certification élevée (5+), une attaque interne (ie. truquage d'un vote avec la complicité d'un organisateur ou du constructeur) est impossible à contrer sur le plan théorique, sauf à réintroduire l'élément matériel du vote papier, chose que l'on veut justement éviter.

    Le vote électronique est, et sera toujours, un gadget dangereux pour la démocratie.

  • Antireac
    Antireac     

    Cette étude rédigée par des administrateurs du Sénat pratique l'amalgame... mélangeant le vote par machine à voter et le vote par internet, un vrai manque de sérieux qui visiblement permet à tous les opposants primaires d'en rajouter un peu ,bizarre Chantal et Pierre n'ont pas encore réagi ?

  • Democratie
    Democratie     

    Qui de nos jours a les compétences suffisantes (ou les moyens) de contrôler un vote électronique ?je sais assister au comptage des bulletins papiers, pas électroniques !

  • Androm
    Androm     

    Le principe même de la démocratie est un homme = une voix. À partir du moment où la voix passe au travers d'une machine que le citoyen ne peut contrôler, c'est confier la démocratie à une minorité de Businessmen et d'informaticiens.

    Ce n'est donc plus la démocratie.

    L'homme étant ce qu'il est, c'est prendre un risque considérable pour la démocratie.

    Tant que je suis en bonne santé, je n'ai pas envie de confier à une machine miracle sous le contrôle de je ne sais qui, le soin d'assurer ma respiration quotidienne.
    Ça, c'est l'instinct de survie.

    Le bulletin de vote est la respiration d'une démocratie.

  • cyberami92
    cyberami92     

    C'est typiquement l'exemple de l'incompétence de ceux qui croient que Modernisme se conjugue forcément avec technologie. A Issy les Moulineaux , c'est flagrant ... D'accord , on peut se tromper mais l'imbécilité serait de persister !
    Quand je pense qu'ils on mis Santini à la modernisation de l'état . Des erreurs comme ça à l'echelle d'un pays et c'est la catastrophe !!!

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •