En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le vote électronique réélu au Brésil

Le vote électronique réélu au Brésil
 

Les Brésiliens ont massivement voté pour Lula en utilisant des urnes électroniques. Plus de 400 000 sont déployées à travers tout le pays. Un moyen d'obtenir des résultats rapides.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Xavier Roche
    Xavier Roche     

    C'est bien cela le problème: aucun système de vote électronique actuellement en place ne permet de garantir une quelconque sécurité en cas de fraude (de la part des organisateurs du scrutin, par exemple). Cela a été démontré par de nombreux cryptanalystes, et il ressort qu'on ne peut pas pour le moment faire confiance dans de tels systèmes - notamment parce que la décorrelation entre le bulletin matériel personnel et le vote est impossible à reproduire sur un système électronique.

    Le système "papier" reste, en l'état actuel des choses, le seul système vraiment sécurisable (même s'il peut lui aussi présenter des problèmes, quand il est mal organisé).

    Mais les économies de bouts de chandelles (sur le dos de la démocratie) sont malheuresement plus forts..

    Voir notamment: http://www.padawan.info/fr/politique/le_scandale_du_vote_electronique_arrive_en_france.html

    Ainsi que nos amis belges, qui s'inquiètent eux aussi de ce recul démocratique..
    http://www.poureva.be/

  • Pierre_Muller
    Pierre_Muller     

    [i]900 seraient déployées actuellement, pour 63 000 bureaux de vote hexagonaux.[/i]
    C'est largement plus de 900 (chiffre datant du referendum). Certainement au moins 1200, et probablement environ 1500 selon nos estimations (http://www.recul-democratique.org/Toutes-les-villes.html). Soit environ un million d'électeurs. Cela va progresser encore, même si cela commence à protester, comme à Grenoble (http://www.recul-democratique.org/Reactions-a-Grenoble-devant-le.html).

    Le chiffre de 63 000 ne peut pas être atteint, car les ordinateurs de vote ne sont autorisés que pour les communes de plus de 3500 hab.

    La question brûlante du moment (http://www.recul-democratique.org/Les-ordinateurs-de-vote-SDU.html) est celle-ci : à la manière des ordinateurs hollandais, les ordinateurs brésiliens permettent-ils d'espionner les votes par leurs émissions radio-électriques ?

Votre réponse
Postez un commentaire